Isabelle de Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Isabelle de Luxembourg
Illustration.
Guy de Dampierre et ses 2 épouses : à gauche Mahaut de Béthune († en 1264), à droite Isabelle de Luxembourg (Flandria Illustrata d'Antoine Sandérus, 1641).
Titre
Marquise de Namur Namur Arms.svg
avec Gui de Dampierre
Prédécesseur Henri V de Luxembourg
Successeur Jean Ier de Namur
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Père Henri V de Luxembourg
Mère Marguerite de Bar
Conjoint Gui de Dampierre
Enfants Jean (1267-1330)
Gui († 1311)
Henri († 1337)
Marguerite († 1331)
Béatrix
Jeanne
Philippe († 1304)
Isabelle († 1323)

Isabelle de Luxembourg, née en 1247, morte en septembre 1298, était fille d'Henri V le Blond, comte de Luxembourg et de Marguerite de Bar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son mariage fut déterminé par des événements qui se produisirent environ quatre-vingt ans avant sa naissance. En effet, vers 1165, son arrière-grand-père Henri IV l'aveugle, comte de Namur et de Luxembourg, sans enfant de son premier mariage, désigna son beau-frère Baudouin IV de Hainaut pour lui succéder. Baudouin mourut en 1171, et Henri l'aveugle confirma son neveu Baudouin V de Hainaut comme son successeur, et se maria en secondes noces avec Agnès de Gueldre. Leur unique enfant Ermesinde, naquit après quinze ans de mariage, et Henri l'aveugle revint sur son engagement de faire de Baudouin son successeur. Une guerre s'ensuivit, au cours de laquelle Henri fut vaincu et obligé de céder le comté de Namur à Baudouin.

Le comté de Namur passa donc dans la maison de Hainaut, puis dans celle de Courtenay et enfin dans celle de Dampierre. Mais les descendants d'Henri l'Aveugle ne renoncèrent pas au comté : Thiébaut Ier de Bar, le premier mari d'Ermesinde, puis Waléran III de Limbourg, le second mari d'Ermesinde, et Henri V le Blond, le fils d'Ermensinde, tentèrent tous les trois de reconquérir Namur. Henri V s'empara de la ville en 1256, mais le comte de Namur Gui de Dampierre contrattaqua. Enfin une paix fut signé entre les deux belligérants et Henri donna tous ses droits sur Namur à sa fille Isabelle, qu'il maria à Guy, devenu veuf en 1264 de sa première épouse Mahaut de Béthune.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Le mariage fut célébré en 1264 et les époux eurent :

Notes et références[modifier | modifier le code]