Théodore Bachelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bachelet.
Théodore Bachelet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Activités

Jean-Louis-Théodore Bachelet, né le à Pissy-Pôville et mort le à Rouen, est un érudit français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bachelet fit ses études aux lycées de Rouen et de Versailles. Entré, en 1840, à l’École normale, il fut reçu agrégé d’histoire en 1846. Successivement professeur d’histoire aux collèges du Havre, de Chartres et du Saint-Quentin, aux lycées de Clermont-Ferrand et de Coutances, il est nommé, en 1847, professeur d'histoire au lycée de Rouen, où il enseigne jusqu'en 1873 et à l’École préparatoire à l’enseignement supérieur de cette ville. Également musicologue averti, il fit don de son importante collection de partitions du XVe au XVIIIe siècle à la bibliothèque municipale de Rouen dont il fut aussi conservateur après 1873.

Il est l'auteur, en collaboration avec Louis Charles Dezobry :

Il est l'auteur également d'ouvrages de simple vulgarisation, publiés, sous son nom ou sous les pseudonymes de « Bosquet » ou de « Mignan », par les éditions Mégard de Rouen : La Guerre de Cent ans (1852) ; Les Français en Italie au XVIe siècle (1853) ; Histoire de Napoléon Ier (1854) ; les Grands Ministres français : Suger, Jacques Cœur, Sully, Richelieu, Mazarin, Colbert (1855) ; Saint-Louis roi de France (1863) ; François Ier et son siècle (1869) ; les Hommes illustres de la France (1874). Les neuf ouvrages pour la jeunesse publiés par Mégard représentent un tirage de près de 200 000 exemplaires[1].

Une école primaire de Rouen et de Saint-Ouen porte son nom.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Cours d’histoire, 1868-75, 3 vol., Paris, A. Courcier, 1878-1885.
  • Cours d’histoire de France, 1871-74, 3 vol., Paris, A. Courcier, 1874-1879.
  • Les Français en Italie au XVIe siècle, Rouen, Mégard, 1863.
  • Les Hommes illustres de France, Rouen, Mégard, 1867.
  • La Guerre de cent ans, Rouen, Mégard, 1852 ; rééd. Nîmes, Lacour, 2013.
  • Mahomet et les Arabes, Rouen, Mégard, 1853.
  • Psaumes et cantiques en faux bourdon, Rouen, Fleury Fils Ainé, 1837.
  • Les Rois catholiques d’Espagne, Rouen, Mégard, 1853.
  • Les Arabes : origine, mœurs, religion, conquêtes, Rouen, Mégard, 1886.
  • Histoire des temps modernes, Paris, A. Courcier, 1874.
  • Histoire de Napoléon Ier, Rouen, Mégard, 1857.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Édouard Frère, Manuel du bibliographe normand, Rouen, Le Brument, 1860, p. 59.
  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1870, p. 84.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Manson, Rouen, le livre et l’enfant de 1700 à 1900 : la production rouennaise de manuels et de livres pour l’enfance et la jeunesse, Paris, Institut national de recherche pédagogique, 1993, 268 p., (ISBN 978-2-73420-359-9), p. 92-98.

Liens externes[modifier | modifier le code]