Théodore Bachelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bachelet.

Jean-Louis-Théodore Bachelet, né à Pissy-Pôville (Seine-Maritime) le 15 janvier 1820 et mort à Rouen le 26 septembre 1879, est un érudit français.

Agrégé d'histoire en 1846, il est nommé, en 1847, professeur d'histoire au lycée Corneille (Rouen) de Rouen, où il enseigne jusqu'en 1873. C'est aussi un musicologue averti, il fait don de son importante collection de partitions du XVe siècle au XVIIIe siècle à la bibliothèque municipale de Rouen dont il fut aussi conservateur après 1873.

Il est l'auteur avec Louis Charles Dezobry du renommé Dictionnaire général de biographie et d'histoire, de mythologie, de géographie ancienne et moderne comparée des antiquités et des institutions grecques, romaines, françaises et étrangères. Paris, 1857 et 1863. Réédition : Paris, chez Delagrave, 1889 (2 volumes, 2989 pages).

Il est l'auteur également d'ouvrages de simple vulgarisation, publiés, sous son nom ou sous les pseudonymes de Bosquet ou de Mignan, par les éditions Mégard de Rouen : La Guerre de Cent ans (1852) ; Les Français en Italie au XVIe siècle (1853) ; Histoire de Napoléon Ier (1854) ; les Grands ministres français : Suger, Jacques Cour, Sully, Richelieu, Mazarin, Colbert (1855) ; Saint-Louis roi de France (1863) ; François Ier et son siècle (1869) ; les Hommes illustres de la France (1874). Les neuf ouvrages pour la jeunesse publiés par Mégard représentent un tirage de près de 200 000 exemplaires[1].

Une école primaire de Rouen et de Saint-Ouen porte son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Manson, Rouen, le livre et l'enfant : 1700-1900, INRP, 1993, p. 92-98.