Châtellenie de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La châtellenie de Lille était, au Moyen Âge, la division administrative autour de Lille dans le Comté de Flandres.

La châtellenie a pour chef-lieu la Salle de Lille (ou Château de Lille), siège de la cour féodale du comte. Un châtelain y est constitué qui tient en fief de la Salle de Lille, son état, titre et office avec les terres, rentes et droits y affectés.

La châtellenie de Lille, carte tracée en 1707

La châtellenie de Lille est mentionnée pour la première fois en 1309. Elle se divisait en sept quartiers[1],[2] :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Ascq sous la féodalité », « La châtellenie de Lille », Part. 1, Chap. 3, , pages 17 et 18, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, Pierre Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commission historique du Nord, Bulletin de la Commission historique du département du Nord, Lille, Imprimerie de L. Danel, , 289 p. (lire en ligne), p. 106.
  2. Élie Brun-Lavainne, Revue du Nord, t. 5, Vanackère fils, 1835-1836, 380 p. (lire en ligne), p. 34.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]