Trincadeira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trincadeira
ou Tinta amarela
Trincadeira
Cépage Trincadeira, tiré de l'Ampélographie de Viala et Vermorel.
Caractéristiques phénologiques
Débourrement 3 jours après le Castelão
Floraison 1 jour après le Castelão
Véraison 4 jours avant le Castelão
Maturité 15 jours avant le Castelão
Caractéristiques culturales
Port Semi-dressé, quelques pousses longues et tombantes
Vigueur Élevée
Fertilité Moyenne
Mode de taille Une taille longue peut entraîner des rendements excessifs, la taille Cordon Royal est recommandé, le rendement peut être contrôlé par la taille du feuillage
Mode de conduite S’adapte bien à tous les modes de conduite
Productivité Haute
Exigences culturales
Climatique Climat chaud avec ensoleillement important. En cas de trop forte température, risque de dessèchement des baies
Pédologique Sols légers ou sableux, peu fertiles, secs ou bien drainés
Potentiel œnologique
Potentiel alcoolique Élevé (de 12,5 à 14 % en volume)
Potentiel aromatique Herbacé, floraux, framboises, prunes noires, mûres, épicé (poivre, clou de girofle, canelle), fruits compotés, chocolat, thé noir

Le trincadeira, ou tinta amarela, est un cépage noir parmi les plus répandus au Portugal. Il fait également partie des cépages les plus couramment utilisés dans la production de vins de Porto.

Origine[modifier | modifier le code]

Le trincadeira est un cépage autochtone du Portugal et l'un des plus anciens du pays. Il provient probablement de la région de l'Oeste au nord de Lisbonne et c'est le cépage le plus ancien et le plus largement planté de la région de l'Alentejo.

Le suffixe « amarela » (signifiant « jaune ») de son synonyme Tinta Amarela (ou Tinta Amarella) provient de la couleur jaune que prennent les pousses de la plante.

Zones de culture[modifier | modifier le code]

Bien que cette variété soit cultivée dans l’ensemble du Portugal sur une superficie totale de 14 220 hectares (2010)[1] et présente dans de nombreuses appellations (DOC), elle prédomine dans les régions de l’Alentejo, du Douro, du Dão et dans le bassin du Tage[2]. Il occupe le 3e rang des cépages rouges les plus cultivés au Portugal.

Le cépage est recommandé par la réglementation dans les sous-régions portugaises du Trás-os-Montes, de Beira Interior, de Cova da Beira, du Ribatejo, de l'Oeste et de l'Alentejo. Il est également autorisé dans la région du Minho et en Algarve mais aussi dans le Douro pour la production de vins de Porto où il est classé parmi les six meilleurs cépages.

En dehors du Portugal, il est présent en Espagne et en Afrique du Sud en petite quantité.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Grappe et feuille de Trincadeira.

C'est une variété à petites ou moyennes baies, uniformes, de forme ronde, et de couleur bleue-noire.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

Le cépage est fertile et mûrit relativement tôt. Il a un profil très productif et est sujet à des rendements élevés, mais qui peuvent être irréguliers. Il n'est pas facile à cultiver et doit être accompagné, limité dans sa vigueur, afin de lui offrir les bonnes conditions lui permettant de fournir des fruits de haute qualité aptes à la production de vins riches en couleurs et en saveurs.

La variété est sensible à la pourriture grise et à d'autres maladies fongiques, mais présente une résistance élevée à la chaleur et à la sécheresse. Il est donc particulièrement adapté aux climats secs et chauds.

Une taille soignée est nécessaire pour obtenir un bon équilibre entre production et croissance, ce qui n’est certainement pas aisé avec ce cépage.

Dans la région du Douro, le climat local caractéristique et unique est extrêmement propice à sa culture. La présence du cépage dans cette région s'est par conséquent intensifiée, tandis que dans les autres régions les surfaces ont tendance à baisser, les viticulteurs recherchant des variétés moins exigeantes[2].

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Lorsque la variété atteint son apogée, elle donne des vins, élégants et équilibrés, avec une bonne acidité, une teneur en alcool rarement très élevée, une bonne structure et du corps, savoureux et d'une forte intensité aromatique.

Le cépage est apprécié pour la couleur rouge grenat intense des vins qu'il produit et ses arômes expressifs soulignant, dans leur jeunesse, principalement les fruits rouges tels que la framboise, les fruits noirs comme la prune noire, et les fleurs, ainsi que le chocolat, le poivre et le thé noir avec également des notes herbacées et épicées (clou de girofle, cannelle). En vieillissant, il développe des arômes de mûres acidulées et de fruits compotés raffinés et complexes.

La variété présente des tanins abondants et souples qui s’améliorent avec quelques années en bouteille pour devenir agréables, ronds et doux. Les vins offrent un grand potentiel de maturation en fûts de chêne et, dans les meilleures années, peuvent vieillir en bouteille plus de 20 ans[2].

Le cépage est également utilisé pour être assemblé avec des variétés à structure plus riche, comme le tempranillo (ou aragonês), dans les régions bordant le Tage, ou le touriga nacional, dans les régions du Douro et du Dão.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le trincadeira est aussi connu sous les noms suivants (les régions où le synonyme est particulièrement utilisé sont présentées entre parenthèses)[1]:

  • Black Alicante
  • Black Portugal
  • Castelao de Cova da Beira
  • Castiço (Aveiras de Cima (pt))
  • Crato Preto (Algarve)
  • Crato Tinto
  • Espadeiro (Setúbal)
  • Espadeiro de Setubal
  • Espadeiro do Sul
  • Espadeiro Tinto
  • Folha de Adobora
  • Malvasia
  • Malvasia Rey
  • Moreto Mortagua
  • Mortagua (Torres Vedras et Alenquer)
  • Mortagua Preto
  • Mourisco Branco
  • Mourisco Vero
  • Mourteira
  • Mourteiro
  • Murteira (Setúbal)
  • Negrada
  • Padeiro Bravo
  • Portugal
  • Preto Martinho (Arruda et Bucelas)
  • Preto Rifete
  • Rabo de Ovelha Tinto
  • Rifete
  • Rosete Espalhado
  • Rosete Espanhol
  • Tinta Amarela (Douro et Trás-os-Montes)
  • Tinta Amarella
  • Tinta Amerelha
  • Tinta Carvallera
  • Tinta Manuola
  • Tinto Martinho (Tomar)
  • Torneiro
  • Trincadeira Preta (Alentejo et Ribatejo)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Trincadeira », sur Vitis International Variety Catalogue (VIVC) (consulté le 12 septembre 2019).
  2. a b et c (en) « Tinta Amarela (Trincadeira) Wine », sur Wine-searcher, .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]