Ampélographie. Traité général de viticulture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Ampélographie. Traité général de viticulture, dite aussi Ampélographie Viala et Vermorel est un ouvrage monumental, en sept volumes, édité entre 1901 et 1910 qui décrit 5 200 cépages et en illustre plus de 500.

Les auteurs[modifier | modifier le code]

L'ouvrage a été publié sous la direction Pierre Viala (1859-1936), inspecteur général de viticulture, en collaboration avec Victor Vermorel (1848-1927), industriel, qui en assura le secrétariat général. Ils réunirent autour d'eux quatre-vingt-cinq autres contributeurs[1], dont A. Bacon, A. Barbier, L. Belle, pour la rédaction et J. B. Drouot, Henri Gillet, Alexis Kreÿder et Jules Troncy, pour les illustrations[2].

L'ouvrage[modifier | modifier le code]

Cette ampélographie compte sept volumes, dont la parution s’est étalée entre 1901 et 1910[1], l'édition ayant été assurée par Masson et Compagnie, à Paris[2].

Le volume I traite de l'ampélographie générale et les II à VI de l'ampélographie spécialisée. Le volume VII est un dictionnaire ampélographique[2].

Les notes bibliographiques et la bibliographie sont regroupées au volume VII. Il existe un index à la fin de chaque volume et index général au VI[2].

Les sept volumes comptent en tout 3 200 pages comprenant 500 planches en couleur, 70 planches en noir et 840 gravures en noir. Ils décrivent 5 200 cépages et recensent une liste de 24 000 noms[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Tomes Gallica Internet Archive Dialnet
Ouvrage entier [1] [2] [3]
Tome I [4] [5] [6]
Tome II [7] [8] [9]
Tome III [10] [11] [12]
Tome IV [13] [14] [15]
Tome V [16] [17] [18]
Tome VI [19] [20] [21]
Tome VII [22] [23] [24]