Toto Wolff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Toto Wolff
Toto Wolff IAA 2019.jpg
Portrait de Toto Wolff en 2019.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Torger Christian Wolff
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Sport

Torger Christian Wolff dit Toto Wolff, né le à Vienne (Autriche), est un ancien pilote automobile autrichien devenu homme d'affaires et dirigeant de sport automobile.

Il est l'actuel actionnaire à 30 % de la société Mercedes-Benz Grand Prix Ltd qui gère les activités de Mercedes-Benz en sport automobile, avec le DTM, les voitures de sport, le programme du moteur de Formule 3 et l'écurie de Formule 1 Mercedes-AMG Petronas Formula One Team[1]. L'écurie de Formule 1 qu'il dirige établit en 2021 un record de huit titres des constructeurs remportés consécutivement depuis 2014, ainsi que sept titres des pilotes, six gagnés par Lewis Hamilton et un par Nico Rosberg[2].

Son épouse, Susie Wolff, est une ancienne pilote de course automobile britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Toto Wolff, homme d’affaires autrichien qui a fait fortune dans le sport automobile (notamment dans le championnat de voitures de tourisme allemande), commence la compétition automobile en Autriche, dans le championnat de Formule Ford. Il se tourne ensuite vers les championnats de tourisme et remporte, entre autres, dans sa catégorie les 24 Heures du Nürburgring en 1994. Il participe à différents championnats GT organisés par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) durant une dizaine d'années en remportant quelques courses[3]. En 2006, à 34 ans, il se lance dans le rallye et termine second du championnat autrichien. Toujours en 2006, il remporte la première édition des 24 Heures de Dubaï[4].

Dès 1998, il investit dans des entreprises, notamment spécialisées dans les nouvelles technologies. En 2006, il investit dans l'entreprise allemande HWA AG qui développe des moteurs de Formule 3 et qui est active dans le Deutsche Tourenwagen Masters pour Mercedes-Benz. Enfin il devient copropriétaire d'une société de gestion de pilote avec le double champion du monde de Formule 1 Mika Häkkinen. Il s'occupe notamment d'Alexandre Prémat, Bruno Spengler et Valtteri Bottas[5].

Après un passage dans l'écurie britannique Williams Racing dont il est un temps actionnaire à 15 %, il succède à Norbert Haug au poste de directeur exécutif de Mercedes-AMG Petronas Formula One Team[6],[7] dès la saison 2013. Il a vendu toutes ses actions Williams Racing pour éviter un conflit d’intérêts mais, à la suite d'une transaction annulée, reste finalement actionnaire à hauteur de 5 %[8],[9].

Sous sa direction, Mercedes Grand Prix remporte huit titres des constructeurs consécutifs (2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021), sept championnats du monde des pilotes (Lewis Hamilton en 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020, Nico Rosberg en 2016) et gagne sur cette période 111 des 160 Grand prix disputés, obtient 117 pole positions et réalise cinquante-trois doublés[10],[11],[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Toto Wolff vit en Suisse à Ermatingen, près du Lac de Constance avec sa femme Susie Wolff (née Stoddart) dont il a un garçon, Jack, né en 2017[13]. Toto a deux autres enfants d'une précédente union[14].

En plus de l'allemand, il parle anglais, français, italien et polonais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mercedes-Benz by Daimler AG, « Toto Wolff » (consulté le )
  2. « Cowell, Andrew Graham, (born 12 Feb. 1969), Managing Director, Mercedes AMG High Performance Powertrains Ltd, since 2013 », dans Who's Who, Oxford University Press, (lire en ligne)
  3. Axel Brémond, « F1 - Toto Wolff : la passion et l'ambition », sur motorsinside.com, (consulté le )
  4. (en) « 24H SERIES powered by Hankook », sur 24hseries.com (consulté le )
  5. « Pas de remise en question pour Bottas », sur f1i.fr, (consulté le )
  6. « Toto Wolff (Mercedes) vend ses dernières actions de Williams », sur lavenir.net, ajouté le 9 mars 2016 (consulté le )
  7. Marc Limacher, « F1 – Toto Wolff, le nouveau Flavio Briatore », sur sportune.fr, (consulté le )
  8. « Toto Wolff (Mercedes) vend ses dernières actions de Williams », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le )
  9. « Wolff demeure actionnaire de l'écurie Williams », sur fr.motorsport.com (consulté le )
  10. « Mercedes victoires », sur statsf1.com (consulté le )
  11. « Mercedes pole positions », sur statsf1.com (consulté le )
  12. « Mercedes doublés », sur tatsf1.com (consulté le )
  13. https://f1i.auto-moto.com/infos/wolff-pourrait-manquer-naissance-de-enfant/
  14. https://parlersport.com/toto-wolff-tout-ce-que-nous-savons-sur-sa-femme-ses-enfants-et-sa-vie-personnelle/

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]