Tom Daley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tom Daley
Image illustrative de l'article Tom Daley
Contexte général
Sport Plongeon
Période active 2007-
Biographie
Nom de naissance Thomas Robert Daley
Nationalité sportive Drapeau : Royaume-Uni britannique
Naissance (23 ans)
Lieu de naissance Plymouth (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)
Taille 1,77 m (5 10)
Entraîneur Jane Figueiredo
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques - - 2
Championnats du monde 3 1 1
Championnats d'Europe 4 2 -

Tom Daley, né Thomas Robert Daley (né le à Plymouth en Angleterre[1],[2]) est un plongeur britannique spécialiste de la plateforme de 10 mètres, plusieurs fois champion du monde et d'Europe.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Daley avait pour admiration Alexandre Despatie , un plongeur canadien qui gagna la médaille d'or aux Jeux du Commonwealth en 1998 à l' âge de 13 ans[3], et le plongeur britannique Leon Taylor, qui deviendra plus tard son mentor [4].

Tom Daley s'inscrivit à 7 ans au Plymouth Diving Club un peu par hasard, pour prendre part à des cours réguliers de plongeon. Il se révèle très vite un talent hors norme et est rapidement repéré par un entraineur du club qui l’oriente vers un programme de développement. Même s'il confesse avec candeur avoir sangloté pendant un quart d'heure, lorsque, à 8 ans, il dut se lancer pour la première fois dans un plongeon inversé depuis la plate-forme de 10 m. Il participe en avril 2003 à sa première compétition lors du championnat national pour débutants, en remportant une médaille d’argent dans la catégorie garçon 8-9 ans. En septembre 2003, il participe sur invitation à un meeting à Southampton, où il remporte l’or sur, 1 m, 3 m et à la plate-forme. À partir de 2004, il remporte pendant trois années de suite les championnats de Grande-Bretagne de sa catégorie d’âge aux tremplins d’1 m, 3 m et à la plate-forme [5].

En juin 2004, un mois après son dixième anniversaire, il remporte le concours de plate-forme au championnat national junior (-18), faisant de lui le plus jeune vainqueur de cette épreuve[5]. À cette occasion, il décroche une bourse de 10 000 livres (15 000 euros) octroyée par le Programme de bourses pour les athlètes de talent.

En 2005, Daley participe en tant qu’invité, en "guest", aux Championnats nationaux d’élites juniors d'Australie, en se classant premier à la plate-forme, second au tremplin 3 m et quatrième au tremplin d’1 m, dans la catégorie garçon 14-15 ans. Il participe ensuite au Meeting International Junior d'Aix-la-Chapelle, où il se classe deuxième à la plate-forme et troisième au tremplin 3 m, dans la catégorie garçon 14-15 ans. Respectant pourtant les critères de qualification pour les Jeux du Commonwealth de 2006, Daley ne fut pas sélectionné en équipe d’Angleterre en raison de son jeune âge [6].

En 2006, il remporte pour la deuxième année consécutive les championnats de Grande-Bretagne Junior, en plate-forme et tremplin 3 m. Il se classe second en plate-forme 10 m derrière le vice-champion olympique Peter Waterfield, lors des championnats de Grande-Bretagne Senior 2007, qui ont eu lieu en décembre 2006. En conséquence il se qualifie pour les championnats du monde, auxquels il ne peut à nouveau participer en raison de son jeune âge [5].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

2007 : premières victoires[modifier | modifier le code]

En janvier, à l'âge de douze ans, Daley obtient une dérogation spéciale (l’âge minimum est de 15 ans) pour participer au Festival olympique australien de la jeunesse. Il décroche avec son partenaire Callum Johnstone la médaille d’argent en plongeon synchronisé 10 m. Le lendemain, il ne parvient qu’à prendre la quatrième place en final de l’épreuve individuelle de la plate-forme.

Quelques mois plus tard, lors du(ASA) Championnat national senior, il remporte le doublé; individuel et synchronisé à la plate-forme 10 m. Dans la même année, il commence également à rivaliser sur le circuit international de plongeon qui a pour compétitions Le Grand Prix FINA et Les World Series FINA.

Suite à ses performances sportives et en vue des Jeux Olympiques de Pékin 2008 et de Londres 2012. Il intègre en mai, la Team Visa, un programme de mentorat, de soutien et d’accompagnement à de jeunes athlètes visant à leur procurer des conditions d’entraînement optimales

2008 : championnat d’Europe, la confirmation[modifier | modifier le code]

En janvier, Daley remporte l'épreuve de haut-vol 10 m aux Championnats de Grande-Bretagne, en devenant ainsi le plus jeune vainqueur de la compétition homme. Il décroche également avec son nouveau partenaire Blake Aldridge le titre en plongeon synchronisé 10 m.

Deux semaines plus tard, Daley décroche ses premières médailles sur le circuit de la FINA, en remportant une médaille de bronze à la plate-forme 10 m, et ainsi qu’une médaille d'argent en plongeon synchronisé 10 m au Grand Prix de Madrid [7]. Lors du FINA Diving World Cup (Coupe du Monde de plongeon), Daley et Aldridge rééditent leur performance en décrochant la médaille de bronze en plongeon synchronisé 10 m. Ils obtiennent au passage un score historique pour la Grande-Bretagne et Daley devient le plus jeune médaillé de sexe masculin dans une compétition internationale de plongeon. Cette septième place dans l'épreuve individuelle, le catapulte sous les feux des projecteurs, en lui assurant une qualification automatique pour les Jeux Olympiques de Pékin [8].

Le 24 mars, il se révèle en devenant à 13 ans et 10 mois le plus jeune champion d'Europe de plongeon et de natation de l'histoire à Eindhoven aux Pays-Bas [9]. Le précédent record était détenu par le jeune nageur écossais Ian Black, qui remporta une médaille d'or européenne en 1958 à l'âge de 17 ans.

En mai 2008, il est classé sixième mondial par la FINA dans la catégorie homme de la plateforme 10 m, et est rétrogradé à la 17e place en juillet pour non participation aux Grands Prix FINA[10]. Il est cependant qualifié au sein de l'équipe britannique pour les Jeux olympiques de 2008 organisés à Pékin, où il participe aux épreuves individuelle et synchronisée de 10 m. Plus jeune membre de la délégation britannique[réf. nécessaire], il y termine respectivement septième et huitième. Il devient à cette occasion le plus jeune athlète britannique et le second plus jeune athlète olympique à participer à des jeux Olympiques.

Un mois après sa participation aux Jeux olympiques, Daley participe pour la première fois au Championnat du Monde Juniors de plongeon. Il termine deuxième dans la catégorie "B" (14-15 ans garçons) de la plate-forme, avec un score de 549,60 points, entre les deux chinois Qiu Bo (551,85 points) et Wu Dongliang (474,00 points) [11]. Il décroche à nouveau une médaille d’argent à l'épreuve du tremplin de 3 mètres dans la même catégorie, avec un score de 485,25 points, entre les deux chinois Wu Dongliang (510,25 points) et Wang Peng (470,40 points).

Daley est désigné Jeune personnalité britannique de l'année à 13 ans.

2009 : Rome, le plus jeune champion du monde[modifier | modifier le code]

En février, Daley conserve son titre à la plate-forme 10 m aux Championnats de Grande-Bretagne, en obtenant son meilleur score personnel de 517,55 points, il devance ainsi Jack Laugher (384.10pts) avec un écart conséquent de 133,45 points. Incapable de défendre son titre 10 m synchronisé, suite au forfait sur blessure de son partenaire de plongeon Blake Aldridge, survenue lors d’une bagarre dans une discothèque quelques jours avant les championnats [12],[13]. En mars, il améliore son record personnel avec un score de 540,70 points, en terminant troisième à la plate-forme 10 m, lors de la 2e étape des World Series en Chine. Le mois suivant, lors de la 3e étape des World Series FINA à Sheffield, il termine deuxième de la plate-forme 10 m avec un score de 540,85 point, améliorant à nouveau son record personnel, il est ainsi devancé pour seulement 0,60pts par le chinois Liang Huo.

En avril, il change de partenaire de plongeon et commence à travailler avec Max Brick, suite à une friction qu’il a eue avec Blake Aldridge durant la finale des Jeux olympiques, lorsque qu’il voulut passer un coup de fil à sa mère entre deux tours[14]. Le 8 mai, le nouveau duo remporte une médaille d’argent du plongeon Haut-vol 10 m synchronisé au Grand Prix de Fort Lauderdale [15]. Il remporte l’épreuve individuelle avec un score de 554,90 points, obtenant sept notes de 10 lors de son cinquième plongeon et bat par la même occasion son record personnel [16].

En juillet, il remporte de façon inattendue l'épreuve de haut vol lors des Championnats du monde disputés à Rome en Italie, apportant au Royaume-Uni son premier titre planétaire en plongeon[17]. Devançant les deux plongeurs chinois Qiu Bo 532.20 et Zhou Luxin 530.55, en dépit d’un total inférieur à son record personnel, avec un score de 539.85 points. Il devient le plus jeune champion du monde de l'histoire du plongeon[17],[18].

2010 : Jeux du Commonwealth, 2 médailles d’or[modifier | modifier le code]

En février, lors des Championnats de Grande-Bretagne individuel 10 m, Daley termine à la deuxième place, avec un retard de 40.05 point sur Peter Waterfield. En présentant pour la toute première fois en compétition un plongeon 5255B (un double saut périlleux arrière avec deux vrilles et demi), assorti d'un coefficient de 3.6 (rectifié à 3.8 par la FINA en septembre 2009).

En mars, durant la 1re étape des World Series FINA à Qingdao, il présente deux nouvelles figures de plongeon et termine à la 4e place de la plate-forme 10 m, avec un score de 520.35 points (meilleur score personnel de l’année).

Début avril, il ne réussit pas à se qualifier pour la finale 10 m, de la 2e étape des World Series FINA à Veracruz, au Mexique. Trois jours plus tard, il termine quatrième de la plate-forme 10 m, avec un score de 519,70 points (à seulement 0,8 points du bronze), lors de la troisième et dernière étape des World Series qui devaient d’abord être présentés en fin de semaine à Sheffield, en Angleterre, mais la FINA décide de reprogrammer la troisième étape de nouveau à Veracruz à cause des problèmes de circulation aérienne dans l’espace européen, suite à l’éruption du volcan Eyjafjöll[19].

En août 2010, Daley participe aux Championnats d'Europe à Budapest, en Hongrie, avec l'intention de défendre son titre individuel de 10 m. Cependant, une blessure au triceps durant la compétition synchro 10 m, force son retrait des deux compétitions, et compromet sa participation aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour [20],[21]. Il pend part uniquement à l’épreuve du tremplin 3 m en obtenant une 9 place.

Le 12 et 13 octobre 2010, lors Jeux du Commonwealth à New Delhi, en Inde. Daley remporte la médaille d’or en plate-forme 10 m individuelle et synchronisée.

Daley est désigné Jeune personnalité britannique de l'année pour la troisième fois de suite.

2011[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2011, Daley change de partenaire pour les compétitions synchronisées, et commence à travailler avec le médaillé d'or olympique d’Athènes, Peter Waterfield, afin de trouver la meilleure association pour les jeux olympiques de Londres [22]. Lors des Championnats de Grande-Bretagne, il termine deuxième du tremplin 3 m derrière Jack Laugher. Avec Waterfield, il remporte la compétition synchronisée de la plate-forme 10 m. Le lendemain, Waterfield bat Daley pour titre individuel de la plate-forme 10 m pour la deuxième année consécutive, de 494,25 points à 472,35 [23] The following day, Waterfield beat Daley to the individual 10 m platform title for the second successive year, by 494.25 points to 472.35, with Max Brick third with 399.80[24].

Lors des Championnats du monde, à Shanghai, en Chine, il est de nouveau associé à Waterfield lors de l'épeuve synchro 10 m. Dans la semaine qui précède la compétition, Waterfield contracte la grippe et par conséquent, ils terminent à la sixième place [25]. Dans l'épreuve individuelle, Daley termine à la cinquième place à 505.10 points, derrière Qiu Bo (585.45), David Boudia (544.25), Sascha Klein (534.50) et Victor Minibaev (527.50) [26].

Le 27 juillet, Daley effectue le premier plongeon à l’Aquatics Centre de Londres [27].

2012-2016[modifier | modifier le code]

Lors des Jeux olympiques d'été de 2012, Tom Daley finit à la troisième place obtenant ainsi la médaille de bronze.

Lors des Jeux olympiques de 2016, il devient le favori de l'épreuve de haut vol (10 m) après avoir dominé les qualifications le jeudi 18 août 2016, avec 571,85 points, nettement devant les Chinois Qiu Bo et Chen Aisen, en obtenant notamment quatre 10 (la note maximale) et en sautant un quadruple et demi en avant de 103,60. À la surprise générale, il est éliminé en terminant seulement 18e de la demi-finale et ne peut défendre ses chances en finale.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il vivait à Plymouth avec sa mère (Debbie) et avec ses deux plus jeunes frères, William et Ben. Son père, Robert Daley, est décédé le 27 mai 2011 à l'âge de 40 ans des suites d'une tumeur au cerveau.

Le , il révèle publiquement sa bisexualité via une vidéo qu'il poste sur YouTube[28],[note 1]. Tom Daley s'est ensuite confié sur sa rencontre avec son petit ami Dustin Lance Black, qu'il a rencontré en mars 2013 à Los Angeles lors d'une soirée. Alors que les révélations de l'homosexualité ou de la bisexualité des sportifs sont rares, sa déclaration a été favorablement accueillie, certains estimant qu'il constitue un « modèle pour la communauté LGBT[29] ». En 2014, il déclare être homosexuel[30],[31]. L'année suivante, il révèle au Guardian ne pas mettre d'étiquette sur sa sexualité déclarant « je suis actuellement en couple avec un garçon, mais j'ai toujours une attirance sexuelle pour les filles »[32].

Le 1er octobre 2015, il annonce son mariage avec son compagnon Dustin Lance Black par le biais du quotidien anglais The Times[33]. En 2016, ils s'installent dans le quartier de Southwark à Londres[34]. Ils se marient le 6 mai 2017 à Plymouth[35],[36].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Certaines réactions à sa déclaration ont été un exemple d'occultation de la bisexualité par les médias, certains journaux l'ayant présenté comme « gay » alors qu'il déclare toujours aimer les femmes. Cf (en) Nichi Hodgson, « We shouldn't rush to define Tom Daley's sexuality », The Guardian, 2 décembre 2013 (lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thomas Daley Biography », Olympics.org.uk, (consulté le 12 février 2007)
  2. « Tom Daley, Pékin à 14 ans! »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://jo2008.canalplus.fr, (consulté le 13 août 2008)
  3. (en) « Tom Daley should not be in Beijing Olympics », Daily Telegraph, (consulté le 5 janvier 2013)
  4. (en) « Leon Taylor: mentoring the Olympians of the future », Daily Telegraph, (consulté le 5 janvier 2013)
  5. a, b et c (en) « Thomas Daley - Mens Platform World Champion 2009 » [archive du ], Plymouth Diving (consulté le 31 aout 2017)
  6. (en) « Tom Daley: Set to make a splash at Beijing », ABC News, abc.net.au, (consulté le 22 juillet 2008)
  7. "Tom Daley wins two diving medals in Madrid" Daily Telegraph.
  8. (en) « Thomas Daley Delivers with Bronze at the World Cup » [archive du ], Web.archive.org, (consulté le 21 juillet 2012)
  9. "Youngster Daley claims Euro gold" - BBC.co.uk
  10. « Fina Diving World Ranking »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 27 juillet 2017)
  11. « "Platform Boys Final - Youth B" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 31 aout 2017)
  12. (en) « Daley sets new PB as he takes British title », Plymouth Herald,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Olympic diver Blake Aldridge injured in nightclub attack », Daily Telegraph, London,‎ (lire en ligne)
  14. (en) Julian Shea, « Daley's new diving partner named », BBC News Online,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Daley and Brick land silver in US », BBC News Online,‎ (lire en ligne)
  16. British teen Daley wins gold in men's platform, Associated Press, 9 May 2009
  17. a et b (en) « Diving: Tom Daley wins Britain's first ever World Championships gold », sur telegraph.co.uk, 21 juillet 2009. Consulté le 21 juillet 2009.
  18. La FINA ne confirme toutefois pas ce record de précocité en raison de doutes sur l'âge d'anciens champions et championnes du monde chinois.
  19. (en) « Tom Daley misses out on medals at Fina World Series », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  20. (en) « BUDAPEST 2010: Injury forces Daley to withdraw - YOG participation in doubt », morethanthegames,‎ (lire en ligne)
  21. (en) « Injury forces diver Tom Daley out of European Championships », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  22. (en) « Brick hopeful, but knows three into two will not go », Sportsbeat, London,‎ (lire en ligne)
  23. (en) « Tom Daley and Peter Waterfield win National Cup gold », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  24. (en) « Peter Waterfield beats Tom Daley to win British title », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  25. (en) « 14th FINA World Championships, Shanghai, China 16–31 July 2011 Detailed Results – Mens 10m Synchro Platform »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), FINA, (consulté le 31 aout 2017)
  26. (en) « 14th FINA World Championships, Shanghai, China 16–31 July 2011 Detailed Results – Mens 10m Platform »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), FINA, (consulté le 31 aout 2017)
  27. "Events mark one year to Olympics", BBC Newsbeat 27 July 2011
  28. (en) Olympic diving star Tom Daley Daley reveals relationship with man, BBC, 2 décembre 2013
  29. Caroline Davies, Josh Halliday, (en) Tom Daley praised as role model after revealing he is in same-sex relationship, The Guardian, 2 décembre 2013
  30. http://www.mirror.co.uk/3am/celebrity-news/tom-daley-dustin-lance-black-3342523
  31. http://metro.co.uk/2014/04/03/breaking-tom-daley-is-now-gay-and-yep-that-means-he-doesnt-fancy-girls-anymore-4687214/
  32. « I don’t put a particular label on any of it because right now I’m in a relationship with a guy, but I still have sexual feelings towards girls ». (en) Simon Hattenstone, « Tom Daley: 'I always knew I was attracted to guys' », sur The Guardian, (consulté le 19 novembre 2016).
  33. « Deux ans après son coming out, le plongeur Tom Daley se marie », sur Le Huffington Post (consulté le 1er octobre 2015)
  34. (en) « VLOG: Moving House!! », sur youtube.com, (consulté le 14 mai 2017).
  35. « Le plongeur olympique Tom Daley et le scénariste Dustin Lance Black se sont mariés », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  36. « Tom Daley and Dustin Lance Black's Wedding Video I Tom Daley », sur YouTube (consulté le 17 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :