Thomas de Pourquery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas de Pourquery
Description de cette image, également commentée ci-après
Thomas de Pourquery et son groupe Supersonic en 2018
Informations générales
Naissance (44 ans)
Bondy (France)
Activité principale Saxophoniste, chanteur
Genre musical Pop, Rock, Jazz
Instruments Saxophone, voix
Années actives Depuis 2000
Site officiel http://www.thomasdepourquery.com

Thomas de Pourquery , né le [1] à Bondy en région parisienne, est un musicien, auteur-compositeur, acteur et chanteur français.

Il collabore régulièrement avec Fred Pallem, Frànçois and The Atlas Mountains, Jeanne Added, Sarah Murcia, BABX, Oxmo Puccino, Mick Jones ou le groupe de pop anglais Metronomy.

Il est également sollicité en tant qu'acteur, avec notamment Jean-Christophe Meurisse aux côtés des Chiens de Navarre, Vincent Mariette aux côtés de Laurent Lafitte, Fred Poulet aux côtés d'Izïa Higelin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas de Pourquery commence le saxophone à 14 ans. Il devient l’élève de Stefano Di Battista, encore méconnu à cette époque. Il intègre ensuite le conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de François Jeanneau.

En 2000, il est engagé dans le Big Band Lumière puis dans l’Orchestre national de jazz dirigé par Laurent Cugny. Il devient par la suite un membre actif du « Collectif de Falaises » à Paris avec Maxime Delpierre, Laurent Bardainne, David Aknin, Sylvain Daniel. Thomas jouera alors aux côtés de musiciens tels que George Brown, Sunny Murray, Marc Ducret, Paco Séry, Linley Marthe, Billy Hart

En 2002, avec Daniel Zimmermann, il remporte le 1er prix d’orchestre et de soliste au concours de la Défense avec le de Pourquery-Zimmermann Quintet qui deviendra ensuite DPZ. Il s’illustre ensuite comme chanteur et saxophoniste au sein du collectif punk Rigolus, puis intègre le MégaOctet d’Andy Emler[2].

En 2009 avec DPZ il sort l’album He’s Looking at You, Kid. Grâce au succès de cet album, il devient résident pour trois saisons au festival Jazz sous les pommiers à Coutances[3],[4].

En 2010, il crée The Brain Festival, un festival caritatif afin de soutenir la recherche sur les maladies neurodégénératives[5].

En 2012, il sort l’album The Endless Summer et crée le groupe DPZ & The Holy Synths[6],[7].

En 2014 paraît Play Sun Ra, son premier album avec le sextet « Supersonic » qu’il a créé en 2011 avec Laurent Bardainne, Fabrice Martinez, Arnaud Roulin, Frederick Galiay et Edward Perraud. Il est élu « meilleur album de l’année aux victoires du jazz 2014[8] et finaliste du « Prix du disque français » de l'Académie du jazz. Cette même année avec Maxime Delpierre, il crée le duo pop VKNG et signe chez Naïve Records[9].

Il sort son deuxième album avec Supersonic chez Label Bleu en  : Sons of Love, album qu’il a entièrement composé et arrangé, salué par la critique[10],[11] et le public, et marque le départ d'une grande tournée européenne.

Il reçoit en le prix d'« Artiste de l’année » aux Victoires du jazz[12].

En 2018 il devient artiste associé à La Rochelle dans les deux salles de La Coursive et La Sirène[13].

En 2020 il commence à jouer et enregistrer ses chansons: Von Pourquery est né, aux côtés du producteur Benjamin Lebeau (The Shoes)[14]

En 2021 il sort deux albums : le premier en avril entièrement improvisé, commande du label hongrois BMC : "Drôles de Dames" aux côtés de Fabrice Martinez et Laurent Bardainne. Le second en septembre Back to the Moon, le troisième album studio de Supersonic[15].

Il est directeur musical de la cérémonie 2022 des César[16].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader ou coleader[modifier | modifier le code]

Année Nom du disque Formation Maison de disque Notes
2000 Zimmermann-De Pourquery Quintet Zimmermann-De Pourquery Quintet Studio Juno
2007 Rigolus Rigolus Chief Inspector
2009 He’s Looking at You, Kid DPZ E-motive Records Choc et Disque de l'année 2009 Jazz Magazine-Jazzman[réf. nécessaire]
2012 The Endless Summer Nueva Onda
2014 Play Sun Ra Thomas de Pourquery Supersonic Quark Records Victoire du Jazz - Album de l'année
2015 Illumination VKNG Naïve Records
2017 Sons of Love Thomas de Pourquery Supersonic Label Bleu - Amiens Victoire du Jazz -Artiste de l'année
2019 Nougaro Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery La Familia / L'autre distribution / IDOL


2020 Ep Von Pourquery Lying Lions Productions
2021 Drôles de Dames Drôles de Dames

Thomas de Pourquery - Fabrice Martinez - Laurent Bardainne

BMC
2021 Back to the Moon Thomas de Pourquery Supersonic Lying Lions Productions

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Andy Emler MégaOctet
  • 2004 : Dreams in Tune (Nocturne)
  • 2009 : Crouch, Touch, Engage (Naïve)
  • 2012 : E Total (La Buissonne)
Avec Jeanne Added
  • 2011 : EP
  • 2018 : Radiate
Avec Pierrick Pédron
  • 2014 : Kubic's Cure (ACT)
Avec Camélia Jordana
  • 2014 : Dans La Peau (Sony Music, Jive/Epic)
Avec le Red Star Orchestra
  • 2016 : Broadways (Label Bleu - Amiens)
Avec Noël Balen
  • 2016 : Mingus Erectus (Le Castor Astral)
Avec Paradis Noir
  • 2017 : Cream (Optical Sound)
Avec Band Of Dogs
  • 2017 : Band Of Dogs (Le Triton)
Avec Baptiste Trotignon
  • 2019 : You've Changed, sur Sugar Man

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Marmande, « Thomas de Pourquery ramène Sun Ra sur Terre », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  2. « Andy Emler - Thomas de Pourquery Duo », sur www.franceculture.fr (consulté le ).
  3. « DPZ », sur Citizen Jazz (consulté le ).
  4. « Thomas de Pourquery et Insult Reason le 9 mai à l’Amphithéâtre de Pornic » (consulté le ).
  5. « The Brain Festival : mobilisez-vous contre les maladies neurodégénératives » (consulté le ).
  6. « Andy Emler - Thomas de Pourquery : jazz potes », sur www.culturejazz.fr (consulté le ).
  7. « Thomas de Pourquery 1er, prince de Coutances », sur jazzmagazine.com (consulté le ).
  8. « Thomas de Pourquery en orbite de la planète Sun Ra », sur France Musique (consulté le ).
  9. « VKNG - site officiel », sur VKNG (consulté le ).
  10. Michel Contat, « Sons of Love, Thomas de Pourquery Supersonic », sur télté, (consulté le ).
  11. Matthieu Jouan, « Thomas de Pourquery - Supersonic : Sons of love », sur Citizen Jazz, (consulté le ).
  12. a b et c Annie Yanbékian, « Victoires du Jazz 2017 : de Thomas de Pourquery à Théo Ceccaldi, un palmarès haut en couleur », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  13. Valérie Prétot, « Le saxophoniste Thomas de Pourquery va se produire sur deux scènes de La Rochelle pendant quatre ans. », sur france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine, (consulté le ).
  14. Catherine Carette, « Von Pourquery au zénith avec "All the love", le tube sensuel de l'hiver », sur FIP, (consulté le ).
  15. Eric Delhaye, « Confiné chez Thomas de Pourquery : “Nous sommes faits pour jouer devant des êtres humains en chair et en os” », sur Télérama, (consulté le ).
  16. « César 2022 - Le musicien Thomas de Pourquery à la tête de la direction musicale », sur Jazz Radio,
  17. « Thomas de Pourquery, meilleur musicien de l'année pour l'Académie du Jazz », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]