TB-TT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Transport blindé tout-terrain

Transport blindé tout-terrain
Véhicule apparaissant dans
Star Wars.

Maquette d'un TB-TT.
Maquette d'un TB-TT.

Nom original All terrain armored transport (AT-AT)
Genre Quadripode
Constructeur Chantiers navals Kuat
Longueur 25,90 m
Hauteur 22,20 m
Armement 2 canons laser Taim & Bak MS-1
2 blasters à répétition Taim & Bak FF-4
Équipage 1 commandant
1 pilote
1 canonnier
Cargaison Motojets
TS-TT
Passagers 40
Affiliation Empire galactique
Premier Ordre

Créé par George Lucas
Films L'Empire contre-attaque
Le Retour du Jedi
Le Réveil de la Force
Les Derniers Jedi
Séries Rebels
Forces du destin
Resistance
Première apparition L'Empire contre-attaque (1980)
Dernière apparition Resistance (2020)
Site officiel Fiche du TB-TT impérial
Fiche du TB-TT du Premier Ordre

Le transport blindé tout-terrain (TB-TT) est un véhicule de guerre affilié à l'Empire galactique dans l'univers de Star Wars. TB-TT est l'adaptation en français de l'anglais AT-AT (All Terrain Armored Transport).

Fabriqué par les chantiers navals Kuat, c'est en fait l'évolution du RT-TT, un hexapode utilisé durant la guerre des clones.

Le TB-TT est principalement visible dans le film L'Empire contre-attaque lors de la bataille de Hoth où la Force Blizzard de Maximilian Veers attaque la base Echo. Il est aussi visible brièvement dans Le Retour du Jedi sur la lune forestière d'Endor.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période impériale[modifier | modifier le code]

Traqué par l'Empire galactique, le Jedi Cal Kestis se rend sur Kashyyyk. Il y prend le contrôle d'un TB-TT après avoir éliminé son équipage. Il l'utilise pour détruire un autre TB-TT. Son véhicule est finalement détruit par un vaisseau. Cal doit alors l'abandonner[1],[2].

Réutilisation après l'Empire[modifier | modifier le code]

Des pièces de TB-TT, notamment les jambes, sont reprises pour former une grue, utilisée sur la lune de Trask. Lorsque le Razor Crest, vaisseau de Din Djarin, s'écrase dans l'eau en tentant d'atterrir, cette grue le récupère[3].

Le Premier Ordre recycle le concept de TB-TT pour concevoir le M6-TT[Note 1], un marcheur plus puissant. Le M6-TT ne sert pas de transporteur de troupes comme le TB-TT, mais seulement de véhicule d'assaut, étant équipé d'un turbolaser méga-calibre six, d'où son nom[4].

Univers Légendes[modifier | modifier le code]

Les TB-TT sont déjà utilisés par la République galactique du temps de la guerre des clones, contre la Confédération des systèmes indépendants. Ils participent notamment à la bataille de Jabiim, durant laquelle les séparatistes parviennent à les détruire avec des explosifs. Par la suite, le TB-TT est amélioré par l'Empire galactique, pour pallier les défauts qui rendaient ce véhicule vulnérable malgré sa puissance de feu[5].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'Empire galactique envoie les TB-TT en premier lors d'un assaut, afin d'inspirer la terreur dans les rangs ennemis, dans l'espoir d'une reddition rapide. Ils peuvent ainsi commencer à éliminer les forces ennemies et dégager un chemin pour le reste des troupes impériales, tout en leur fournissant une défense face à l'ennemi[4].

Le TB-TT mesure 22m de haut. Son corps comprend un grand espace de chargement. Elle peut contenir 40 stormtroopers et 4 motojets, ainsi que diverses armes lourdes et des TS-TT[Note 2],[4]. Pour déposer les troupes, le TB-TT plie les articulations au milieu de ses jambes, jusqu'à se retrouver à 3 m du sol. Une rampe à l'arrière peut ensuite s'ouvrir[4].

Le blindage d'un TB-TT résiste aux blasters, mais aussi aux canons blaster et aux explosifs. Les armes habituellement utilisées pour neutraliser les véhicules militaires n'ont aucun effet sur eux[4].

Un TB-TT se déplace à 60 km/h sur un terrain plat. Sa vitesse avoisine les 40 km/h sur des terrains accidentés[4].

Tête[modifier | modifier le code]

La tête peut pivoter de 90 degrés de chaque côté sur l'axe horizontal et de 30 degrés de chaque côté sur l'axe vertical. De plus, elle utilise un système de ciblage holographique pour son armement[4].

La tête accueille un commandant, un pilote et un artilleur. Le pilote d'un TB-TT doit être très talentueux : les commandes sont plus complexes que dans la plupart de véhicules. Il est équipé d'une combinaison spéciale qui permet d'assurer sa survie en cas de situation extrême[4].

Un canon laser lourd à longue portée se trouve à l'avant de la tête du marcheur. Il peut détruire des tourelles militaires par exemple. Un artilleur commande le canon, et peut le tourner pour cibler à 360 degrés. Au-dessus, des blasters à moyen portée servent à éliminer les troupes ennemies. Ils peuvent tourner indépendamment pour cibler les ennemis[4].

Cependant, la tête possède un point faible qui permet de venir à bout d'un TB-TT. Pour que la tête puisse pivoter, la zone qui la relie au corps est vulnérable. Le cou peut alors être attaqué d'un tir de canon laser[4].

Concept et création[modifier | modifier le code]

Selon George Lucas, le concept de TB-TT est inspiré de l'utilisation d'éléphants lors de la traversée des Alpes par Hannibal Barca lors de la deuxième guerre punique[6].

Pour le film L'Empire contre-attaque, des maquettes animées en animation en volume représentent les TB-TT[7].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le TB-TT apparaît dans Battlefront, sorti en 2015. Cependant, c'est le seul véhicule présent que le joueur ne peut pas contrôler. Un pilotage des TB-TT pourrait en effet nuire au scénario : les TB-TT possèdent un chemin préenregistré, se dirigeant vers le générateur de bouclier dans le mode de jeu particulier qui reproduit la bataille de Hoth[8].

Dans le jeu vidéo de 2019 Jedi: Fallen Order, Cal Kestis rencontre des TB-TT sur Kashyyyk[1],[2].

Figurines[modifier | modifier le code]

En novembre 2021, Lego annonce la mise en vente d'une représentation de TB-TT. Elle mesure 62 cm de haut, environ à l'échelle d'une figurine Lego. Le set comprend en effet neuf figurines : cinq de snowtrooper, deux de pilote, une de Maximilian Veers et une de Luke Skywalker. Elle se compose de près de 7 000 pièces[9].

Parcs d'attractions[modifier | modifier le code]

L'attraction Star Wars: Rise of the Resistance à Walt Disney World Resort, comprend notamment des reproductions de TB-TT. Ces TB-TT font partie des forces du Premier Ordre que le visiteur doit éviter, en l'occurrence en passant entre les pattes du véhicule[10].

Postérité[modifier | modifier le code]

Des fans de Star Wars calculent le prix de construction d'un TB-TT, à partir du char M1 Abrams comme référence. Ils arrivent au résultat de 226,5 millions de dollars. Ce prix est équivalent à celui de deux avions de combat Rafale, selon le site Internet Tom's Guide. Le blindage coûterait 146 millions de dollars, les principaux canons 50 millions, les canons secondaires 22 millions et le système de motorisation 8,5 millions. Au coût de construction s'ajoutent le salaire de l'équipage et les prix de l'entretien et du carburant. Avec les salaires au sein de l'armée américaine, le salaire de l'équipage d'un TB-TT serait au total de 227 000 dollars annuels : 35 000 pour le pilote, 31 000 pour l'artilleur et 146 000 pour le commandant[6],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. M6-TT est l'acronyme de « Méga-calibre six tout-terrain »
  2. TS-TT est l'acronyme de « Transport de surveillance tout-terrain ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Elrizzt, « Soluce Jedi: Fallen Order - Une rencontre fatidique », sur WarLegend.net, (consulté le )
  2. a et b « Chapitre 3 : Kashyyyk - Star Wars Jedi Fallen Order », sur www.actugaming.net, (consulté le )
  3. « The Mandalorian : une scène de l'épisode 3 répond à une plainte récurrente des fans », sur hitek.fr, (consulté le )
  4. a b c d e f g h i et j (en-US) Kayleena Pierce-Bohen, « Star Wars: 10 Things You Didn't Know About AT-ATs », sur Screen Rant, (consulté le )
  5. (en-US) David Miller, « Star Wars' AT-AT Actually Debuted During a Pivotal Clone Wars Battle », sur Screen Rant, (consulté le )
  6. a et b « Star Wars : mais au fait, ça coûte combien un AT-AT ? », sur Tom's Guide, (consulté le )
  7. Star Wars Visual Effects, from AT-ATs to Tauntauns
  8. « Les TB-TT de Star Wars : Battlefront sur rails », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  9. Edouard Le Ricque, « Lego Star Wars : voici l'AT-AT ultime et il est vôtre pour 799,99 € », sur Tom's Guide, (consulté le )
  10. Edouard Le Ricque, « Disney attaqué pour vol de brevet sur son attraction Star Wars : Rise of the Resistance », sur Tom's Guide, (consulté le )
  11. « Combien coûterait la construction d’un AT-AT de Star Wars ? », sur hitek.fr, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Tricia Barr, Adam Bray et Cole Horton, Star Wars : L'Encyclopédie visuelle, Hachette Heroes, , 199 p. (ISBN 978-2-01-625499-8)
  • Kerrie Dougherty, Jason Fry, Pablo Hidalgo, David West Reynolds, Curtis Saxton et Ryder Windham, Star Wars : Encyclopédie Illustrée des Véhicules : Nouvelle Édition, Hachette Heroes, (ISBN 978-2-01-945252-0)
  • Adam Bray et al., Ultimate Star Wars : Nouvelle édition, Hachette Heroes, , 351 p. (ISBN 978-2-01-713460-2)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]