Stan Dewulf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dewulf.
Stan Dewulf
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
08.2018-12.2018Lotto-Soudal (stagiaire)
2019-Lotto-Soudal

Stan Dewulf (né le à Stavele) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Lotto-Soudal.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2014, Stan Dewulf remporte le Keizer der Juniores[1]. En 2015, il remporte les deux premières manches de la Coupe de Belgique juniors, à Alost et à Korbeek-Lo, et termine troisième du Grand Prix André Noyelle et de Paris-Roubaix juniors[2]. Aux championnats d'Europe, il se classe 22e du contre-la-montre[3] et deuxième de la course en ligne, devancé au sprint par Alan Banaszek[4]. En septembre, il est sélectionné en septembre pour participer aux mondiaux de Richmond[5]. Toujours dans sa catégorie, il se classe 17e du contre-la-montre[6] et 68e de la course en ligne.

En 2016, il passe en catégorie espoirs (moins de 23 ans) et rejoint l'équipe Lotto-Soudal U23, réserve de la formation WorldTour du même nom. Avec celle-ci, il est champion de Flandre-Occidentale espoirs[7] et champion de Belgique du contre-la-montre par équipes avec plusieurs de ses coéquipiers de Lotto-Soudal U23. Cette même année, il remporte deux autres courses : le Grand Prix de Boussières-sur-Sambre en France[8] et la Zandberg Classic, un interclub disputé à Harelbeke[9]. Sur des épreuves de l'UCI Europe Tour, il réalise également de bonnes performances en terminant huitième d'À travers les Ardennes flamandes et de l'Olympia's Tour.

En début d'année 2017, il livre ensuite une belle prestation en prenant la quatrième Triptyque des Monts et Châteaux[10]. En avril, il devient champion de Flandre-Occidentale du contre-la-montre espoirs[11],[12]. Au Tour de Bretagne, il se classe deuxième à deux reprises[13] et troisième du classement général. Toujours au printemps, il termine cinquième du Grand Prix Criquielion, neuvième du Circuit Het Nieuwsblad espoirs et onzième du Paris-Roubaix espoirs. Au mois d'août, il prend la troisième place du championnat de Belgique espoirs[14] puis est sélectionné pour participer au Tour de l'Avenir. En septembre, il termine troisième de l'Olympia's Tour puis 32e des mondiaux espoirs, à Bergen, après avoir replacé et aidé son leader Bjorg Lambrecht, 15e à l'arrivée[15].

Au printemps 2018, il se distingue de nouveau sur le Triptyque des Monts et Châteaux en remportant les deux tronçons de la troisième étape : un court contre-la-montre individuel puis une course en ligne se terminant au sommet du Beau Site à Saint-Sauveur, et ce devant plusieurs coureurs de la formation Hagens Berman-Axeon. Malgré ces bonnes prestations, il s'incline pour 7 secondes au classement général face à son compatriote Jasper Philipsen[16]. Sixième de Liège-Bastogne-Liège espoirs, il se rend ensuite en France pour disputer le Tour de Bretagne, où il nourrit des ambitions[17]. En duel avec l'ancien professionnel Fabien Schmidt, il se contente finalement de la deuxième place finale derrière ce dernier[18]. Au mois de mai, il se classe troisième du Ringerike Grand Prix en Norvège, puis neuvième du Paris-Arras Tour. Une semaine plus tard, il s'impose sur Paris-Roubaix espoirs face à deux coureurs de l'équipe SEG Racing Academy : Julius van den Berg et Thymen Arensman[19]. Après ces bons résultats, il signe un contrat professionnel avec la formation mère Lotto-Soudal pour la prochaine saison[20], et intègre l'effectif de celle-ci dès le mois d’août, en tant que stagiaire[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2016 2017 2018
UCI Europe Tour 1 566e[22] 470e[23] 262e[24]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Jacob, « Keizer der Juniores - Et. 2 et 3 : Classements », sur directvelo.com,
  2. Maxime Segers, « Fracture de la clavicule pour Stan Dewulf », sur directvelo.com,
  3. Nicolas Mabyle, « Europe - CLM Juniors H. - Belgique : Les réactions », sur directvelo.com,
  4. Nicolas Mabyle, « Dewulf ignorait la pointe de vitesse de Banaszek », sur directvelo.com,
  5. Cédric Willems, « Mondial - CLM : Dewulf veut se mesurer au top mondial », sur directvelo.com,
  6. Maxime Segers, « Mondial - CLM Juniors : Les Belges répondent aux attentes », sur directvelo.com,
  7. (nl) « Stan Dewulf kampioen van West-Vlaanderen », sur lottosoudal.be,
  8. Frédéric Gachet, « Grand Prix de Boussières-sur-Sambre : Classement », sur directvelo.com,
  9. Frédéric Gachet, « Zandberg Classic Harelbeke : Classement », sur directvelo.com,
  10. James Odvart, « Stan Dewulf, le Ronde à visage découvert », sur directvelo.com,
  11. (nl) Davy Vercamer, « Stan Dewulf wint PK tijdrijden in Ruddervoorde », sur focus-wtv.be,
  12. (nl) Michel Vanden Heede, « “Het bewijs dat ik goed bezig ben” », sur Het Nieuwsblad,
  13. Nicolas Mabyle, « Stan Dewulf tombe encore sur « un mec très fort » », sur directvelo.com,
  14. Francis Spruyt, « Championnat de Belgique - Espoirs : Les réactions », sur directvelo.com,
  15. Maxime Segers, « La Belgique « voulait mieux » », sur directvelo.com,
  16. (nl) « Stan Dewulf slaat twee keer toe op slotdag: “Mijn beste vormpeil komt eraan” », sur Het Nieuwsblad,
  17. Nicolas Mabyle, « Cette fois-ci, Stan Dewulf sera attendu », sur directvelo.com,
  18. Nicolas Mabyle, « Stan Dewulf : « La victoire de Schmidt est méritée » », sur directvelo.com,
  19. « Stan Dewulf, jeune Belge, remporte Paris-Roubaix espoirs », sur RTBF,
  20. James Odvart, « Stan Dewulf dans le WorldTour en 2019 », sur directvelo.com,
  21. James Odvart, « Trois stagiaires chez Lotto-Soudal », sur directvelo.com,
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  24. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :