Aurélien Paret-Peintre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aurélien Paret-Peintre
Image dans Infobox.
Aurélien Paret-Peintre en interview à l'issue de la 3e étape du Tour de l'Ain 2017.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2013-2014VC Annemasse Junior
01.2015-07.2018[n 1]Chambéry CF
Équipes professionnelles

Aurélien Paret-Peintre, né le à Annemasse en Haute-Savoie, est un coureur cycliste français. Professionnel depuis 2018, il est membre de l'équipe AG2R Citroën.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et carrière chez les amateurs[modifier | modifier le code]

Aurélien Paret-Peintre commence le cyclisme en catégorie pupille au Vélo Club Cluses Scionzier, par l'intermédiaire de son père, ancien coureur amateur devenu dirigeant au VC Annemasse[1],[2].

Chez les juniors, il s'illustre en étant l'un des meilleurs juniors français. Dès sa première saison, il s'adjuge le Challenge national juniors[3], grâce notamment à sa victoire à la Classique des Alpes, ou au Giro di Basilicata, en Italie. En 2014, il remporte la première étape et le classement général du Tour d'Istrie, manche de la Coupe des Nations Juniors. Sélectionné pour les mondiaux juniors, il termine 21e, après avoir attaqué dans la dernière ascension[4].

Il fait ses débuts espoirs en 2015 au Chambéry CF, réserve de l'équipe WorldTour AG2R La Mondiale. Au niveau régional, il s'impose sur le Grand Prix du Faucigny, organisé par son club formateur : le Vélo Club Cluses Scionzier[5]. Il cumule également les places d'honneur, terminant entre autres quatrième du Kreiz Breizh Elites et du championnats de France espoirs[6] ou encore sixième de la Ronde de l'Isard.

En 2016, il devient l'un des membres réguliers de l'équipe de France espoirs. Vainqueur d'épreuve sur le Tour de l'Ardèche méridionale,[7], il est également troisième du Tour d'Eure-et-Loir, manche de la Coupe de France DN1, ou huitième de Liège-Bastogne-Liège espoirs[8]. En aout, il participe au Tour de l'Avenir, où il se classe sixième d'une étape[9], tout en tenant un rôle d'équipier pour coéquipier d'équipe de France David Gaudu, vainqueur de l'épreuve. Sa fin de saison est gâchée par une chute survenue au Grand Prix de Blangy[10].

Sa reprise en 2017 est repoussée au mois de mars, en raison d'une blessure à la rotule[11]. Dès la reprise, il retrouve de bonnes sensations en prenant la deuxième place d'Annemasse-Bellegarde et retour[12]. Au début du printemps, il se classe troisième du Tour du Canton de l'Estuaire en Coupe de France DN1, cinquième du Trophée Edil C et dixième de Liège-Bastogne-Liège espoirs[13]. En mai, il termine septième de la première étape de montagne de la Ronde de l'Isard, après s'être fait reprendre par les favoris à 500 mètres de l'arrivée[14]. En équipe de France espoirs, il se montre face aux professionnels en prenant la quatorzième place du Grand Prix de Plumelec-Morbihan. Mais le lendemain, il chute lors des Boucles de l'Aulne et se fracture le scaphoïde[15]. Il reprend la compétition en été et dispute le Tour de l'Ain, où il figure dans les dix premiers des deux dernières étapes de montagne[16]. En classe 2, il termine onzième du Tour du Gévaudan Occitanie, face à plusieurs professionnels[17]. Début octobre, il prend la quatrième place du Piccolo Giro di Lombardia.

En 2018, il remporte en mars l'une de ses courses favorites, Annemasse-Bellegarde et retour, sous les yeux de son père Olivier, speaker de l'épreuve[18],[19]. Fin avril, il prend la deuxième place du Grand Prix du Pays de Montbéliard, épreuve comptant pour la Coupe de France DN1[20]. Une semaine plus tard, il termine deuxième de la Ronde de l'Isard. En Coupe des Nations, il termine quatrième de l'étape reine et septième au Grand Prix Priessnitz spa, ex-Course de la Paix espoirs[21]. Lors des championnats d'Europe espoirs, il figure parmi le groupe de tête avant d'être lâché, victime de crampes. Il se classe finalement treizième[22]. Le 25 juillet, il s'impose sur le Circuit des remparts à Saint-Lô, pour sa dernière course chez les amateurs[23].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Lors de la présentation de son maillot 2018, l'équipe WorldTour AG2R La Mondiale annonce le passage d'Aurélien Paret-Peintre chez les professionnels à compter du [24].

En août 2019, il termine cinquième de la Polynormande remportée par Benoît Cosnefroy[25]. En octobre 2020, il termine le Tour d'Italie à la 16e place, premier coureur français de cette épreuve.

Le , pour son premier jour de course, il remporte le Grand Prix La Marseillaise, son premier succès chez les professionnels, en s'imposant devant les sprinteurs français Thomas Boudat et Bryan Coquard[26]. Il enchaîne par le Tour de la Provence (12e du général), la Classic de l'Ardèche (7e) où se distingue son coéquipier Clément Champoussin (2e), la Drôme Classic (13e) avant de prendre le départ de sa première course World Tour de la saison, Paris-Nice (9e du général).

Au début du mois de juin 2021 est annoncée la prolongation de son contrat jusqu'en fin d'année 2024[27].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Paret-Peintre apprécie particulièrement les courses par étapes et considère en 2021 être capable de viser les classements généraux de ces épreuves et « d'être régulier dans le top 10 des grands Tours ». Il a pour cela l'ambition d'obtenir une place de leader dans sa formation. Au sein du peloton, il n'a pas d'appréhension pour « frotter »[28].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Classiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau représente les résultats de Aurélien Paret-Peintre sur les classiques auxquelles il a déjà participé au moins une fois.

Année Flèche wallonne Liège-Bastogne-Liège Grand Prix de Francfort Classique de
Saint-Sébastien
Bretagne Classic GP de
Québec
GP de
Montréal
2019 99e 64e 59e 50e 80e 87e 74e

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svg Année201520162017201820192020
UCI World Tour nc nc nc 356e
Classement mondial2352e1304e888e391e158e
UCI Europe Tour567e1569e853e776e311e130e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2015 au 31 juillet 2017
  2. Du 1er août 2018 au 31 décembre 2020

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie d'Aurélien Paret-Peintre », sur aurelienparetpeintre.com
  2. Charles Marsault, « [Champions de demain] ITW : Aurélien Paret-Peintre », sur velo-club.net,
  3. Frédéric Gachet, « Challenge National Juniors #4 : Classements », sur directvelo.com,
  4. Nicolas Mabyle, « Mondial - Juniors Hommes : Réactions des français »,
  5. Nicolas Gachet, « Grand Prix du Faucigny : Classement », sur dirctvelo.com,
  6. Nicolas Mabyle, « Championnat de France Espoirs : Les autres réactions », sur directvelo.com,
  7. Gautier Duet, « Aurélien Paret-Peintre : « Satisfait et rassuré » », sur directvelo.com,
  8. Maxime Segers et Pierre Carrey, « Liège-Bastogne-Liège Espoirs : Les réactions », sur directvelo.com,
  9. Pierre Carrey, « Tour du l'Avenir - Et. 5 : Les réactions », sur directvelo.com,
  10. Nicolas Mabyle et Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre doit gagner », sur directvelo.com,
  11. Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre repousse son début de saison », sur directvelo.com,
  12. Aurélien Regnoult et Nicolas Gachet, « Annemasse-Bellegarde et retour : Les réactions », sur directvelo.com,
  13. Hervé Dancerelle, « Aurélien Paret-Peintre : « Seul face aux armadas » », sur directvelo.com,
  14. « Ronde de l’Isard - Et. 2 : Les réactions », sur directvelo.com,
  15. Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre a repris par le Galibier », sur directvelo.com,
  16. Antoine Pouillard, « Les feux sont au vert pour Aurélien Paret-Peintre », sur directvelo.com,
  17. « Tour du Gévaudan - Et. 2 : Les réactions », sur directvelo.com,
  18. Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre : « C'est assez drôle » », sur directvelo.com,
  19. Nicolas Gachet, « Annemasse-Bellegarde : « Après ça, je démissionne ! » », sur directvelo.com,
  20. Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre : « Il ne m’a pas manqué grand-chose » », sur directvelo.com,
  21. Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre : « Ça aurait pu être un peu mieux » », sur directvelo.com,
  22. Quentin Lafaye, « Championnat d'Europe - Espoirs Hommes : Les réactions », sur directvelo.com,
  23. « Cyclisme : Aurélien Paret-Peintre s'impose au Circuit des Remparts de Saint-Lô », sur lamanchelibre.fr,
  24. Nicolas Gachet, « Aurélien Paret-Peintre va rejoindre le WorldTour », sur directvelo.com,
  25. Dominique Turgis, « La Polynormande : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  26. « Aurélien Paret-Peintre (AG2R-Citroën) remporte au sprint le Grand Prix La Marseillaise », sur L'Équipe (consulté le )
  27. G. Sc., « AG2R-Citroën prolonge Aurélien Paret-Peintre, Clément Venturini et Dorian Godon », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  28. François Thomazeau, « Aurélien Paret-Peintre : « Je me sens l'âme d'un leader » », sur lefigaro.fr, Le Figaro, .

Liens externes[modifier | modifier le code]