Damien Touzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Damien Touzé
Image dans Infobox.
Damien Touzé sous les couleurs de l'équipe de France espoirs lors du départ du Tour des Flandres espoirs 2016.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
IvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2012-2015UV Neubourg
2015-2016CC Étupes
Équipes professionnelles
08.2016-12.2016HP BTP-Auber 93 (stagiaire)
2017HP BTP-Auber 93
2018Saint-Michel-Auber 93
2019-2020Cofidis
2021-AG2R Citroën

Damien Touzé, né le à Iville, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe AG2R Citroën.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'Iville en Normandie, il commence sa carrière au sein de l'U.V. Neubourg[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2017[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2016, il signe un contrat professionnel avec l'équipe continentale française HP BTP-Auber 93 pour la saison 2017[2]. Il commence sa carrière professionnelle sur le GP La Marseillaise (89e) et connait ses premiers résultats dès le mois de mars, 7e sur Paris-Troyes, 14e de la Classic Loire-Atlantique, 11e de Gand-Wevelgem espoirs et 13e de la Route Adélie de Vitré. Il continue sur cette dynamique en avril, 8e sur la Roue tourangelle, Paris-Camembert, le GP de Denain et le Tro Bro Leon puis en mai sur le GP de la Somme. Il se montre aussi à son avantage sur les courses par étapes, avec deux quatrièmes et une sixième place d'étape sur les Boucles de la Mayenne. Il termine 10e de ses premiers championnats de France professionnels sur route fin juin puis 3e des championnats de France espoirs fin juillet. Avec les Espoirs, il se distingue également au niveau européen, 13e des championnats d'Europe. Au sortir de ces championnats, il décroche une 4e place d'étape sur le Tour du Limousin puis une 3e place d'étape sur le Tour du Poitou-Charentes. Sa régularité se poursuit jusqu'au terme de la saison, 19e du GP de Fourmies, 14e du GP d'Isbergues, 6e du championnat du monde des moins de 23 ans remporté par Benoît Cosnefroy, 14e du Tour de Vendée ou encore 17e de Paris-Bourges.

Saison 2018[modifier | modifier le code]

Pour sa deuxième saison au sein de la structure francilienne, il se distingue de nouveau dès le début de saison, 9e puis 5e d'étape sur l'Etoile de Bessèges. Le 11 mars, on le retrouve sur le podium de Paris-Troyes, devancé par Adrien Petit et Lorrenzo Manzin. Il enchaîne alors les places d'honneur, 4e de la Classic Loire-Atlantique, 8e du Tour des Flandres espoirs, 5e de Paris-Camembert en avril. En mai, il décroche deux tops 10 sur des étapes des Quatre Jours de Dunkerque. Il décroche son premier succès professionnel en juin sur la deuxième étape de la Ronde de l'Oise. Seizième pour sa deuxième participation aux championnats de France sur route, il connait de nouveau le goût du succès fin juillet, s'imposant sur la première étape du Kreiz Breizh. Le même mois, il est sélectionné par Cyrille Guimard pour représenter la France aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[3]. En août, il remporte une étape et le maillot vert du classement par points du Tour de l'Avenir.

Saison 2019[modifier | modifier le code]

En août, il termine troisième de la Polynormande remportée par Benoît Cosnefroy[4].

Saison 2020[modifier | modifier le code]

Il commence sa deuxième saison chez Cofidis par une 7e place sur le GP La Marseillaise. Place qu'il connaît de nouveau au classement général de l’Étoile de Bessèges la semaine suivante. Le 1er mars, il termine 17e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne avant de prendre le départ de son premier Paris-Nice. La saison étant suspendue à cause de la pandémie de Covid-19, il reprend la compétition sur le Tour de Pologne. Il y prend la 7e place de la première étape mais est pris dans la violente chute dû à l'accrochage entre Dylan Groenewegen et Fabio Jakobsen. Victime d'une triple fracture à l’index de la main droite, il est éloigné des pelotons plus d'un mois[5].

Le 11 août 2020, l'équipe cycliste AG2R La Mondiale annonce son arrivée, ainsi que celle de Marc Sarreau, pour les saisons 2021 et 2022, séduit par le projet sur les Classiques autour d'Oliver Naesen[6].

Saison 2021[modifier | modifier le code]

En juin, il prend la troisième lors du championnat de France sur route.

Saison 2022[modifier | modifier le code]

En août, Touzé chute lors du dernier kilomètre de la deuxième étape du Tour de Burgos. Il est atteint d'un traumatisme crânien et d'une commotion cérébrale[7].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Résultats sur les classiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau représente les résultats de Damien Touzée sur les classiques auxquelles il a déjà participé au moins une fois.

Année Circuit Het Nieuwsblad Classic Bruges-La Panne E3 Saxo Bank Classic Gand-Wevelgem À travers les Flandres Tour des Flandres Paris-Roubaix Eschborn-Francfort Classique de Saint-Sébastien
2019 74e - 68e 48e 98e 106e 48e Abandon 74e
2020 Abandon Abandon - 40e - 63e - - -
2021 34e 68e 37e Abandon - - - - -


Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svg Année201620172018201920202021
Classement mondial2058e268e270e396e447e411e
UCI Europe Tour1361e168e126e315e366e338e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Le HP BTP Auber 93 avec Kevin Le Cnuff et Damien Touzé", challenges.fr, 6 septembre 2016.
  2. Nicolas Mabyle, « Damien Touzé professionnel en 2017 », sur directvelo.com,
  3. « Championnat d'Europe - Elite H. : La sélection française », sur directvelo.com, (consulté le )
  4. Dominique Turgis, « La Polynormande : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  5. « Eure : le coureur Damien Touzé, blessé, rentre chez lui ce vendredi », sur actu.fr (consulté le )
  6. « Damien Touzé et Marc Sarreau s’engagent pour deux ans », sur Equipe cycliste AG2R La Mondiale, (consulté le )
  7. « Traumatisme crânien et commotion cérébrale pour Damien Touzé après sa chute sur le Tour de Burgos », sur lequipe.fr, L'Équipe, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :