Society for Psychical Research

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Society for Psychical Research est une association à but non lucratif britannique fondée en 1882 dont le but est d'étudier d'un point de vue scientifique les phénomènes décrits comme paranormaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Society for Psychical Research fut fondée à Londres en 1882 par Frederic William Henry Myers, William Fletcher Barrett, Edmund Gurney, Edmund Rogers et Henry Sidgwick qui en devint le premier président.

Des comités furent mis en place pour répartir le travail : télépathie, mesmérisme, clairvoyance, apparitions de fantômes et poltergeists afin de « s'attacher à l'étude de ces questions nouvelles, sans préjugés ni préventions d'aucune espèce, dans le même esprit d'exacte et impartiale recherche qui a permis à la science de résoudre tant de questions tout aussi obscures, tout aussi chaudement débattues »[1]. La collecte systématique des récits d'apparitions fut le premier ouvrage publié en 1886 par la SPR : Phantasms of the Living écrit par Frederick Myers, Frank Podmore et Edmund Gurney. L'ouvrage fit date, avec ses 700 cas recensés. La publication suivante Census of Hallucinations par Eleanor Sidgwick principalement.

De nos jours[modifier | modifier le code]

La société est composée d'une vingtaine de membres permanents. Basée à Londres, elle poursuit les recherches entamées par les fondateurs.

La présidente actuelle est Deborah Delanoy, professeur de psychologie à l'université de Northampton.

Membres importants et présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gurney, Myers, Podomore, traduit par L. Marillet, Les Hallucinations Télépathiques. Paris, Éd Felix Alcan, 3ème édition, 1899 : Introduction - page 2

Lien externe[modifier | modifier le code]