Eric Robertson Dodds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eric Robertson Dodds, né le à Banbridge (Irlande du Nord) et mort le est un historien irlandais, spécialiste de la Grèce antique. Il a été Regius Professor of Greek d'Oxford (en).

Il signait ses ouvrages « E. R. Dodds ».

Publications (liste partielle)[modifier | modifier le code]

  • (en) « Why I do not believe in survival » (Proceedings of the Society for Psychical Research, vol. XLII, 1934, p. 147-172)
  • (en) The Greeks and the irrational (1951)
    • Les Grecs et l'irrationnel, Paris, Flammarion, coll. « Champs », 1977 [1965], 309 p.
  • (en) The ancient concept of progress and other essays on Greek literature and belief (Clarendon Press, 1973, 226 p.)
    • Les Grecs et leurs croyances (trad. Étienne Helmer), Paris, éditions du Félin, 2009.
  • (en) Missing persons : an autobiography (Clarendon Press, 1977, 212 p.)
  • (en) Proclus. The Elements of Theology. A revised text with translation, introduction and commentary, Oxford University Press, 1963, XLIII-348 p. (1re éd. 1934).

Païens et chrétiens dans un âge d'angoisse. Aspects de l'expérience religieuse de Marc- Aurèle à Constantin (trad. Henri-Dominique Saffrey), Grenoble, La Pensée sauvage, (réimpr. Les Belles Lettres, 2010, XVIII, 174 p.), 160 p. (ISBN 978-2-251-42040-0, présentation en ligne)

Texte des conférences Wiles, prononcées à Belfast en 1963 et publiées en 1965 à Cambridge sous le titre Pagan and Christian in an Age of Anxiety.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]