Institut métapsychique international

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Institut Métapsychique International (IMI) est une fondation française qui étudie les phénomènes paranormaux. Il a été créé en 1919 par Jean Meyer, riche négociant en vins et spirite convaincu, le Docteur Gustave Geley et le professeur Rocco Santoliquido, également médecin. Elle est[1] reconnue d'utilité publique cette même année[2]. Un article de Science et pseudo-sciences rappelle toutefois que « cet institut n’a rien d’un laboratoire universitaire et sa reconnaissance d’utilité publique mise en avant ne reflète que le respect d’un certain nombre de critères comptables, mais pas une quelconque légitimité scientifique[3]

L'Institut siège initialement au 85, avenue Niel à Paris puis à partir de 1955 dans un appartement au 1, place de Wagram[4]. Depuis 2002, il sied au 51 rue de l'Aqueduc, dans le 10e arrondissement.

Activités de l'IMI[modifier | modifier le code]

À ses débuts, l'institut bénéficie d'un important financement de la part de son fondateur et de quelques mécènes. Les années 1920 voient une forte curiosité du public et des scientifiques pour les phénomènes paranormaux, ectoplasmes, médiums, transmission de pensée etc. et de nombreuses expériences, conférences ou présentations publiques sont organisées. Suivant la devise du IMI : « Nous ne croyons pas au paranormal, nous l'étudions », ces activités sont pilotées par des personnes essayant d'avancer dans des protocoles scientifiques visant à démasquer toute imposture et à découvrir des processus physiques explicables[5].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des directeurs[modifier | modifier le code]

L'IMI est actuellement dirigé par un comité directeur composé d'une dizaine de personnes de compétences diverses et complémentaires (médecins, psychologues, informaticiens, etc.) parmi lesquelles le philosophe Bertrand Méheust[6]. Certains de ses membres sont également affiliés à la Parapsychological Association.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Renaud Evrard, La légende de l'esprit : enquête sur 150 ans de parapsychologie, Paris, Trajectoire, 2016.
  • Nicolas Marmin, La métapsychique (1875-1935) : Une impasse fructueuse dans l'histoire de la science de l'esprit, thèse d’histoire de la psychologie dirigée par Françoise Parot, 2001, Université René Descartes (Paris V).
  • (en) Sofie Lachapelle, « Attempting science : The creation and early development of the Institut métapsychique international in Paris, 1919–1931 », Journal of the History of the Behavioral Sciences, vol. 41, no 1,‎ , p. 1–24 (DOI 10.1002/jhbs.20061).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les avis du conseil d'État (17 janvier 1919), du ministère de l'Instruction publique (24 février 1919), et du préfet de la Seine (8 février 1919) autorisant cette reconnaissance d'utilité publique n'ont pas été retrouvés. Cf. Nicolas Marmin, « Métapsychique et psychologie en France (1880-1940) », Revue d'Histoire des Sciences Humaines Revue d'Histoire des Sciences Humaines, vol. 1, no 4,‎ , p. 161.
  2. « Fondations Reconnues d'Utilité Publique », sur data.gouv.fr
  3. « La science supposée expliquer le paranormal / Afis Science - Association française pour l’information scientifique », sur Afis Science - Association française pour l’information scientifique (consulté le 8 janvier 2020)
  4. Jean-Pierre Bayard, Les sociétés secrètes et les sectes, Lebaud, , p. 168
  5. Renaud Evrard, Enquête sur 150 ans de parapsychologie, éditions Trajectoire, 2016 (ISBN 9782841977024).
  6. Les membres du Comité Directeur de l'Institut

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]