Conseil européen des organisations sceptiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Conseil européen des organisations sceptiques
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Organisme sans but lucratif
But Coordination entre les groupes et individus qui font la promotion du scepticisme scientifique[1]
Zone d’influence Europe
Fondation
Fondation 1994
Identité
Siège Roßdorf, Allemagne
Président Gábor Hraskó[1]
Vice-président Tim Trachet
Trésorier Amardeo Sarma
Membre Catherine de Jong
Site web ecso.org

Le Conseil européen des organisations sceptiques (European Council of Skeptical Organisations) est une organisation parapluie des groupes sceptiques en Europe.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Fondé le 25 septembre 1994, CEOS aspire à coordonner les activités des individus et des organisations qui enquêtent publiquement les prétentions pseudo-scientifiques concernant les phénomènes paranormaux[1]. Il entend poursuivre la série de conférences du mouvement sceptique européen qui ont précédé sa fondation[2] et appuie l'organisation d'une conférence biannuelle et un symposium dans l'intervalle[1].

La constitution du Conseil européen des organisations sceptiques affirme qu'il aspire à :

« 1) protéger le public des assertions et thérapies qui n'ont pas été soumises à une analyse critique et pourraient donc constituer un danger.
2) enquêter par des tests dans des conditions contrôlées et des expériences de telles assertions extraordinaires, qui sont en marge du savoir scientifique actuel, ou qui le contredisent. Cela s'applique tout particulièrement aux phénomènes « paranormaux » ou « pseudo-scientifiques ». Cela dit, aucune assertion, explication ou théorie ne sera rejetée avant qu'une évaluation objective soit faite.
3) promouvoir l'élaboration de politiques publiques basées sur les bonnes pratiques reconnues en science et en médecine[3]. »

La constitutions a été signée par Amardeo Sarma (GWUP), Michael Howgate (UK Skeptics), Miguel Angel Sabadell (ARP), Paul Kurtz (CSICOP), Tim Trachet (SKEPP), Arlette Fougnies (Comité Para) et Cornelis de Jager (Stichting Skepsis)[3].

Structure[modifier | modifier le code]

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration réuni à Londres en 2015 (de gauche à droite): Trachet, Sarma, Heap, Hraskó, de Jong.

Cornelis de Jager a été le premier président, jusqu'en 2001. Il a été remplacé par Amardeo Sarma (2001–2013)[4]. Depuis août 2013, le conseil d'administration du CEOS est composé de[1]:

  • Claire Klingenberg (Sisyfos) – Président
  • Tim Trachet (SKEPP) – Vice-président
  • Amardeo Sarma (GWUP) – Trésorier
  • Paola De Gobbi (CICAP) – Membre
  • Pontus Böckman (VOF) – Membre
  • Catherine de Jong (VtdK) – Membre
  • Michael Heap (ASKE) – Membre associé
  • András Gábor Pintér (SzT) – Membre associé
  • Leon Korteweg (DVG) – Membre associé

Organisations membres[modifier | modifier le code]

Le CEOS rassemble les groupes sceptiques suivants[5]:

Nom original Nom en français Abrév. Fondation Région Commentaires
Alternativa Racional a las Pseudociencias - Sociedad para el Avance del Pensamiento Crítico[6] Alternative rationnelle à la pseudo-science - Société pour l'avancement de la pensée critique ARP-SAPC 1986 Drapeau de l'Espagne Espagne Membre fondateur[3].
Association for Skeptical Enquiry Association pour l'enquête sceptique ASKE 1997 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Association française pour l'information scientifique Association française pour l'information scientifique AFIS 1968[7] Drapeau de la France France Member since 2001[8].
Cercle zététique du Languedoc-Roussillon CZLR 1996 Drapeau de la France France Membre depuis 2018.
Comitato Italiano per il Controllo delle Affermazioni sulle Pseudoscienze Comité italien pour l'enquête des assertions pseudo-scientifiques CICAP 1989 Drapeau de l'Italie Italie
Comité belge pour l'Analyse Critique des parasciences Comité belge pour l'Analyse Critique des parasciences Para ASBL 1949 Drapeau de la Belgique Belgique Dessert la Wallonie et Bruxelles. Membre fondateur[3].
Círculo Escéptico Le cercle sceptique CE 2006 Drapeau de l'Espagne Espagne
Föreningen Vetenskap och Folkbildning Science et éducation populaire / Association sceptique suédoise[9] VoF 1982 Drapeau de la Suède Suède
Gesellschaft zur wissenschaftlichen Untersuchung von Parawissenschaften Société pour l'enquête scientifique des parasciences GWUP 1987 German-Language-Flag.svg D-A-CH Basée à Roßdorf, Allemagne. Membre fondateur[3].
Irish Skeptics Society Société sceptique irlandaise ISS 2002 Drapeau de l'Irlande Irlande
Observatoire zététique Observatoire zététique OZ 2003 Drapeau de la France France [10]
Skepsis ry Skepsis Skepsis 1987 Drapeau de la Finlande Finlande
Skeptiker Schweiz – Verein für kritisches Denken Sceptiques suisses - Association pour l'esprit critique Skeptiker 2012 Drapeau de la Suisse Suisse [11]
Stichting Skepsis Fondation Skepsis Skepsis 1987 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Membre fondateur[3]
Studiekring voor de Kritische Evaluatie van Pseudowetenschap en het Paranormale Cercle d'étude pour l'évaluation critique de la pseudo-science et du paranormal SKEPP 1990 Drapeau de la Belgique Belgique Dessert la Flandre et Bruxelles. Membre fondateur[3]
Szkeptikus Társaság Société sceptique hongroise SzT 2006 Drapeau de la Hongrie Hongrie
Vereniging tegen de Kwakzalverij Association contre le charlatanisme VtdK 1881 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Pas encore formellement membre[12].
Český klub skeptiků Sisyfos Czech Skeptics Club Sisyfos Sisyfos 1995 Drapeau de la Tchéquie République tchèque

De plus, le Committee for Skeptical Inquiry (CSI, jadis CSICOP) et son fondateur et président de longue date Paul Kurtz, étaient activement impliqués dans sa formation, notamment parce que le Skeptical Inquirer avait un grand nombre d'abonnés en Europe[3]. CSI et la Israel Skeptics Society sont des membres associés de CEOS[5].

Conférence des sceptiques d'Europe[modifier | modifier le code]

Les conférences des sceptiques d'Europe (CSEs) ont lieu depuis 1989, avec la participation d'organisations sceptiques de plusieurs pays d'Europe. Les conférences de deux à quatre jours ont souvent lieu au mois de septembre. Le CEOS a vu le jour lors de la sixième CSE, le 25 septembre 1994 à Ostend, en Belgique. Depuis sa fondation, le CEOS coordonne l'organisation des CSE qui ont lieu à tous les deux ans, passant d'une organisation hôte à une autre. Les groupes sceptiques qui ne sont pas membres du CEOS peuvent aussi y envoyer une délégation.

Historique des conférences[2],[13]

Événement Date Ville Pays Commentaires
1re Conférence des sceptiques d'Europe 5 au 7 mai 1989 Bad Tölz Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
2e Conférence des sceptiques d'Europe 10-11 août 1990[14] Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique
3e Conférence des sceptiques d'Europe 4-5 octobre 1991[15] Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
4e Conference des sceptiques d'Europe 17 au 19 juillet 1992[16] Saint-Vincent Drapeau de l'Italie Italie
5e Conférence des sceptiques d'Europe 29 au 31 août 1993 Keele Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Thème: "Science pour la vie: Santé, Médicine et bien-être". Organisée par UK Skeptics.
6e Conférence des sceptiques d'Europe 23 au 25 septembre 1994 Ostende Drapeau de la Belgique Belgique Thème: "Science, pseudo-science et l'environnement"[17]. ECSO formed[3].
7e Conférence des sceptiques d'Europe 4 au 7 mai 1995 Roßdorf Drapeau de l'Allemagne Allemagne
8e Conférence des sceptiques d'Europe 4 au 7 septembre 1997 La Corogne Drapeau de l'Espagne Espagne
9e Conférence des sceptiques d'Europe 17 au 19 septembere 1999 Maastricht Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Organisée par Stichting Skepsis[18]
10e Conférence des sceptiques d'Europe 7 au 9 septembre 2001 Prague Drapeau de la Tchéquie République tchèque Thème: "Recrudescence et développement des croyances paranormales en Europe de l'Est"[4]
11e Conférence des sceptiques d'Europe 5 au 7 septembre 2003 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
12e Conférence des sceptiques d'Europe 13 au 15 octobere 2005 Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique Thème: "Pseudo-science, médecine alternative et les médias"[19]
13e Conférence des sceptiques d'Europe 7 au 9 septembre 2007 Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande Thème: "The Assault on Science: Constructing a Response"[20] Plus de 100 participants[21].
14e Conférence des sceptiques d'Europe 17 au 19 septembre 2010 Budapest Drapeau de la Hongrie Hongrie [22]
15 Conférence des sceptiques d'Europe 22 au 25 août 2013 Stockholm Drapeau de la Suède Suède Thème: "Fuite vers la clarté!"[23],[24]
16e Conférence des sceptiques d'Europe 10 au 13 septembre 2015 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Organisée par Association for Skeptical Enquiry and Anomalistic Psychology Research Unit[25]
17e Conférence des sceptiques d'Europe 22 au 24 septembre 2017 Wrocław Drapeau de la Pologne Pologne Organisée par Klub Sceptyków Polskich et Sisyfos[26]

Autre[modifier | modifier le code]

Dans une entrevue diffusée en 2015, le président du CEOS Gábor Hraskó a affirmé[27] que l'organisation entend d'abord identifier tous les chefs de file actifs des divers groupes européens. Plusieurs de ces groupes ont disparu, d'autres sont restés actifs sous de nouveaux dirigeants; il est important "d'établir des réseaux." Lors de la 15e conférence, tenue à Londres, Hraskó a souligné qu'il a beaucoup appris sur les méthodes d'organisation des groupes sceptiques britanniques. Leur fonctionnement diffère de celui des groupes continentaux, où un seul groupe a tendance à s'occuper de tout. Les groupes britanniques sont tous indépendants et davantage dirigés par la base, tout en travaillant ensemble sur de gros projets. Il a dit espérer que la conférence de 2017 IRA "aux sceptiques polonais ou tchèques." Il a souligné que les sceptiques tchèques ont disparu pendant un certain temps et il espère qu'ils se seront réorganisés, pour pouvoir formaliser avec les Polonais ls planification de la conférence de 2017. C'est effectivement ce qui est arrivé, le Club sceptique de Pologne travaillant en coopération avec le Club sceptique tchèque Sisyfos pour organiser la 17e Conférence des sceptiques d'Europe à Wrocław, Pologne[28]. L'accès au site leur a initialement été refusé pour des motifs religieux[29], les obligeant à se relocaliser à la Faculté de Droit, Administration et Économie à l'Université de Wrocław[28].

Catherine de Jong a souligné qu'une organisation chapeautant l'ensemble des groupes sceptiques aide à partager de l'information lorsqu'un conférencier des médecines alternative planifie une tournée en Europe. Elle a donné en exemple la tournée du guérisseur mystique Peter Popoff: le sceptique britannique Michael Marshall a pu contacter CEOS, qui a alors avisé les dirigeants des autres groupes. Ils ont ainsi été en mesure de partager de l'information et de se préparer à réagir à l'événement[30].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Au cours du 6e World Skeptics Congress (Berlin, 18 au 20 mai 2012)[31], qui était commanditée conjointement par le CEOS, GWUP et le Committee for Skeptical Inquiry (CSI), le CEOS a remis le "Prix des sceptiques exceptionnels" (Outstanding Skeptics Award) à Wim Betz (SKEPP) et Luigi Garlaschelli (CICAP) "en reconnaissance de leur engagement et leur remarquable contribution dans la promotion des sciences et leurs enquêtes sur des assertions extraordinaires". Simultanément, CSI a remis le Prix d'honneur de la raison ("In Praise of Reason Award") à Simon Singh et Edzard Ernst, "en reconnaissance de leur contribution remarquée à l'usage de l'enquête critique, la preuve scientifique et l'emploi de la raison dans l'évaluation d'assertions"[32],[33].

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.ecso.org/

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « ECSO: Skeptics in Europe – About », ECSO website (consulté le 24 mai 2014)
  2. a et b (en) « Earlier European skeptic events », HSS website (consulté le 21 mai 2014)
  3. a b c d e f g h et i (nl) Kees de Jager, « Een Europese Skeptische organisatie », Stichting Skepsis, vol. 7, no 4,‎ , p. 11
  4. a et b Martin Mahner, « 10th European Skeptics Congress: Rise and Development of Paranormal Beliefs in Eastern Europe », CSICOP, vol. 26, no 1,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mai 2014)
  5. a et b (en) « Skeptics Organisations: ECSO Members » [archive du ], ECSO website, European Council of Skeptical Organisations, (consulté le 5 octobre 2014)
  6. ARP-SAPC website
  7. Jean-Pierre Thomas, « Notre histoire », Website AFIS, AFIS (consulté le 3 avril 2015)
  8. (en) Mike Heap, « From the Chairman: The 10th European Skeptics Congress », Skeptical Adversaria, Association for Skeptical Enquiry, (consulté le 29 octobre 2014)
  9. (sv) « About the Swedish Skeptics Association / Vetenskap och Folkbildning », sur Vetenskap och Folkbildning (consulté le 11 août 2020).
  10. « FAQ », OZ website, Observatoire Zététique (consulté le 18 novembre 2014)
  11. (de) Gregor Schenker, « Wir Skeptiker sind keine Nörgler », Tages-Anzeiger, Tamedia,‎ (lire en ligne, consulté le 5 octobre 2014)
  12. Le statut de membre du groupe n'a pas encore été formalisé, mais ils entretiennent une proche collaboration avec le CEOS et leur présidente Catherine de Jong siège déjà au conseil d'administration.
  13. « European Skeptic Congress and ECSO Events », Lanyrd (consulté le 22 mai 2014)
  14. (nl) Hans Michels, « Over de frontlijn. De European Skeptics Conference 1990 », Stichting Skepsis, vol. 3, no 4,‎ , p. 30–31
  15. (nl) Marcel Hulspas, « Van APE-mensen tot wijntherapie. Het derde Euroskeptics Congres », Stichting Skepsis, vol. 4, no 4,‎ , p. 30–31
  16. (nl) Bart Koene et Rob Nanninga, « Quali prove? Het vierde EuroSkeptics congres », Stichting Skepsis, vol. 5, no 3,‎ , p. 1–3
  17. (nl) Stephen Poley, « Bijeen in Oostende. Het zesde EuroSkeptics congres », Stichting Skepsis, vol. 7, no 4,‎ , p. 8–10
  18. (nl) Ted de Hoog, « Sceptici aller landen... », De Groene Amsterdammer,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2014)
  19. « European Skeptics Congress 2005 », University of Hasselt langue=anglais, (consulté le 30 juillet 2014)
  20. (en) « 13th Congress of the European Council of Skeptical Organisations (ECSO) », ISS website, (consulté le 23 mai 2014)
  21. (en) Shane Hegarty, « Surely it's not the sceptics? », The Irish Times,‎
  22. (en) Épisode Skeptics with a K: Episode #031, 31e épisode de la série Skeptics with a K. Visionner l'épisode en ligne
  23. (nl) Agnes Tieben, « 15th European Skeptics congress, 23 – 25 augustus 2013, Stockholm, Sweden », Klopt Dat Wel?,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mai 2014)
  24. (en) Kendrick Frazier, « Three Days of Science and Skepticism in Stockholm », CSI website, Committee for Skeptical Inquiry, (consulté le 25 août 2014)
  25. European Skeptics Congress
  26. European Skeptics Congress
  27. (en) « Episode #001, feat. Gábor Hraskó », sur The European Skeptic Podcast (consulté le 4 mai 2016)
  28. a et b (en) « 17th European Skeptics Congress » [archive du ], sur euroscepticscon.org (consulté le 3 août 2017)
  29. (en) Richard Saunders, « The Skeptic Zone: The Skeptic Zone #457 - 23.July.2017 », sur skepticzone.libsyn.com, (consulté le 4 août 2017)
  30. (en) « Episode #002, feat. Catherine de Jong », sur European Skeptics Podcast (consulté le 4 mai 2016)
  31. 6th World Skeptics Congress Program
  32. (en) Chairman's Blog, « The Sixth World Skeptics Congress », ASKE website, (consulté le 23 mai 2014)
  33. (en) World Skeptics Congress, « World Skeptics Congress 2012: In Praise of Reason Award / Outstanding Skeptics Award (Introduction) », YouTube, (consulté le 23 mai 2014)

Articles connexes[modifier | modifier le code]