Oliver Lodge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lodge.
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Oliver Lodge
Oliver Joseph Lodge3.jpg

Oliver Lodge
Illustration dans Vanity Fair

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Wilsford (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Frère
Richard Lodge (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Royal Society, Maxwellians (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Membre de la Royal Society (en)
Médaille Rumford ()
Médaille Faraday (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Oliver Joseph Lodge ( à Penkhull - à Wilsford cum Lake, près Salisbury, dans le Wiltshire) est un physicien britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il améliora très nettement la sélectivité et l'efficacité des émetteurs et des récepteurs radiotélégraphiques grâce à l'utilisation de circuits oscillants résonnants accordés sur la même fréquence, principe appelé syntonie (brevet en 1897).

Il étudia également les effets de la foudre, les cellules photovoltaïques et l'électrolyse.

Il s'intéresse à l'électroculture pour laquelle il met au point un dispositif.

Vers 1894 il perfectionna le radioconducteur de Branly en y adjoignant un dispositif pour décohérer la limaille et lui rendre sa sensibilité. Il put ainsi effectuer des transmissions sur quelques dizaines de mètres. Ce détecteur d'ondes hertziennes a permis à Guglielmo Marconi de réaliser des liaisons à grande distance en radiotélégraphie.

Il invente en 1897 l'antenne discône et l'antenne biconique[1].

Il est lauréat de la Médaille Rumford en 1898.

Il mena une étude scientifique du spiritisme dont il publia les conclusions en 1930 dans The Reality of a Spiritual World (La réalité du monde spirituel) et Conviction of Survival (Conviction de la survivance)[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brevet Britannique n°11.575 année 1897 de Sir Oliver Joseph Lodge.
  2. lien vers une biographie de Sir Oliver Lodge, en anglais

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]