Signé Cat's Eyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Signé Cat's Eyes

Titre original キャッツ・アイ
Translittération Kyattsu Ai
Genre Animation
Création Tsukasa Hôjô
Production Tokyo Movie Shinsha, Shunzo Kato
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Chaîne d'origine NTV
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 73
Durée 24 minutes
Diff. originale

Signé Cat's Eyes (キャッツ・アイ, Kyattsu Ai?, littéralement « œil de chat »), est une série d'animation japonaise en 73 épisodes de 24 minutes, créée d'après le manga éponyme de Tsukasa Hôjô et diffusée entre le et le sur le réseau NTV.

En France, la série est diffusée pour la première fois le sur FR3 les dimanche en fin d'après midi juste après l'émission "Montagnes" puis rediffusée tout de suite après dans "Amuse 3". Elle est redifusée en 2004 dans l'émission L'Été des zouzous pour les grandes vacances l'après-midi, en 2011 puis en 2014 tous les mercredis après-midi sur la chaîne Mangas[1], en 2015, la série est rediffusée sur Game One et du au , elle est rediffusée sur Téva en version multilingue.

Au Québec, la série est diffusée à partir du à la Télévision de Radio-Canada dans l'émission Samedi-Jeune, et rediffusée à l'automne 1990.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les sœurs Sylia, Tam et Alexia Chamade[2] tiennent un café durant la journée, le Cat's Eye. La nuit venue, elles se transforment en voleuses. Mais ce ne sont pas des voleuses ordinaires : elles ne dérobent que les œuvres ayant appartenu à leur père, un artiste allemand du nom de Michael Heintz, qui a disparu sans laisser de traces plusieurs années auparavant, pendant la période trouble de la Deuxième Guerre mondiale. Sylia, Tam et Alex pensent qu'en réunissant toute la collection d'œuvres d'art de leur père, elles pourront le retrouver. Lorsqu'elles préparent un vol, les trois sœurs annoncent toujours leur venue en envoyant une carte signée Cat's Eye sur laquelle elles ont précisé la date et l'heure du larcin, qu'elles effectuent toujours avec classe et brio. Leur adversaire principal est l'inspecteur Quentin Chapuis, dont le seul but est d'attraper « Cat's ». Seulement voilà : Quentin est également le fiancé de Tam ; il ignore le secret de sa dulcinée et de ses sœurs, et malgré toute sa bonne volonté, n'arrive pas à mettre la main sur le trio de voleuses.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Génériques[modifier | modifier le code]

Lors de la diffusion de la 1re saison de la série en France, les images du générique d'ouverture réutilisent celles de la saison 2 japonaise. Au Japon, la série est destinée à un public adulte, alors qu'en France le dessin-animé est destiné à un public enfantin : le générique original japonais est jugé trop osé car on y voit l'héroïne dans des tenues dénudées et très révélatrices adopter des positions équivoques[3],[4]. Après la première diffusion française de la saison 1, un nouveau générique plus court et aux images moins sensuelles est réalisé avec un montage d'extraits de la saison 2 ; il sera alors utilisé pour l'ensemble des rediffusions.

Les chansons des génériques originaux japonais de la première saison sont : Cat's Eye et Dancing with the Sunshine, interprétées par la chanteuse Anri. Ce fut le premier générique d'anime à devenir no 1 des ventes de disques au Japon en 1983.

Pour la version française, la chanson du générique, intitulé Signé Cat's Eyes, est interprétée par Isabelle Guiard mais dû à une erreur faite par les maisons de disques, le générique est crédité à Danièle Hazan[5].

Musique[modifier | modifier le code]

La musique a été composée par Oda Yuichiro, Otani Kazuo et Shinkawa Hiroshi, les paroles écrites par Miura Yoshiko puis interprétées par ANRI et E-girls. Certaines musiques sont également retrouvées dans l'anime Cobra, dont le réalisateur est également Yoshio Takeushi.

Analyses[modifier | modifier le code]

D'après Florent Chastel[6], le succès de la série en France est venue par l'adaptation en série TV d'animation[Note 1] ; il indique en revanche que la fin de la série d'animation est « bâclée » et conseil de se tourner vers le manga pour avoir le dénouement du scénario[Note 2] ; afin de redécouvrir cette œuvre aujourd'hui, Florent pense qu'il vaut mieux se tourner vers une version originale en manga publié à partir de 2008 afin d'avoir une traduction fidèle, notamment[Note 3].

Différences entre l'anime et le manga[modifier | modifier le code]

L'adaptation en série d'animation de "Cat's Eyes" bien que relativement fidèle au manga, s'en détache sur de nombreux points[réf. souhaitée] ; à noter que ces différences s'intensifient dans la deuxième saison[Comment ?] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

(Studio Dovidis[13])

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Cylia Chamade (来生泪, Rui Kisugi?) : C'est l'aînée des sœurs ainsi que le cerveau stratégique du groupe, c'est elle qui planifie les vols et en prépare les détails: elle a un grand sens de l'observation et est capable de lire sur les lèvres. Cylia est calme et réfléchie, mais elle n'en est pas moins amusante. C'est elle qui est le plus en contact avec M. Durieux, l'ami de leur père.
  • Alexia « Alex » Chamade (来生愛, Ai Kisugi?) : C'est la benjamine et la plus enjouée des trois sœurs. Experte en mécanique, elle met au point de nombreux gadgets dont se servent les sœurs au cours de leurs vols. Elle n'apparaît pas très souvent dans les larcins au départ, mais peu à peu, Cylia et Tam lui confieront davantage de missions (elle est censée avoir 14 ans au début de l'histoire). Elle est étudiante durant toute la série, et fréquente moins souvent le café Cat's Eye que ses sœurs.
  • Tamara « Tam » Chamade (来生瞳, Hitomi Kisugi?) : Tam est en quelque sorte l'héroïne de la série, elle est la plus athlétique des trois sœurs: c'est d'ailleurs elle qui commet la majorité des vols (épaulée par Cylia ou Alex). Elle est un peu romantique et s'inquiète toujours pour Quentin Chapuis, l'inspecteur chargé de l'affaire « Cat's Eye », dont elle est amoureuse. Malgré cela elle n'en demeure pas moins jalouse.
  • Quentin Chapuis (内海俊夫, Toshio Utsumi?) : Contrairement à sa petite amie, l'inspecteur Chapuis n'est pas très romantique et arrive souvent en retard à ses rendez-vous avec Tam (souvent à cause de son chef qui n'hésite pas à l'appeler pendant ses congés et à lui retirer des jours de salaire). Il n'a qu'une idée en tête : capturer Cat's Eye. Cela deviendra une obsession pour Quentin, et il essaiera de se cacher à lui-même qu'il en est tombé amoureux au fil de son enquête. C'est un véritable coureur de jupons.
  • Odile Asaya (浅谷光子, Mitsuko Asatani?) : Collègue de Quentin, elle est d'un caractère assez froid et posé. Elle apparaît à l'épisode 5 de la saison 1, envoyée en renfort par la préfecture pour assister Quentin. Au début, elle soupçonne Quentin d'être le complice des Cat's Eye, car elle considère que les voleurs sont trop bien informés, et pense que Quentin est la taupe. Elle soupçonne donc Cylia, Tam et Alex d'être les Cat's Eye. Puis Odile Asaya comprend vite que Quentin est innocent, et malgré toutes les ruses des sœurs Chamade, elle n'abandonnera pas l'idée que Tam est Cat's Eye et causera bien des ennuis à la jeune fille. Odile Assaya possède une licence en psychologie, est 4e dan en karaté, 2e dan en judo et championne de tir au pistolet.
  • Le Chef : Supérieur paternaliste et exigeant d'Odile et de Quentin, qu'il taquine souvent à propos de sa relation avec Tam. Plus détaillé que dans le manga, Odile l'appelle "monsieur Bruno" quand elle essaie de le remotiver après leur dégradation.
  • M. Durieux (永石定嗣, Sadatsugu Nagaishi?) : cet homme était un ami du père des sœurs Chamade, c'est la raison pour laquelle il les aide à voler la collection de Heintz en leur fournissant des plans ou autres renseignements.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Il existe deux saisons (épisodes 1 à 36 et 37 à 73). La seconde se différencie de la première par son graphisme plus anguleux. Cette différence résulte d'un changement au sein de l'équipe des dessinateurs. Au fil des rediffusions, les titres des épisodes changeaient.

Liste des titres français[modifier | modifier le code]

Première saison[modifier | modifier le code]

  1. Une Dangereuse Relation
  2. Bienvenue dans notre ville
  3. Petit Diable curieux
  4. La Fiancée
  5. Un Vol de nuit risqué
  6. Sentiments amoureux
  7. J'aime Tam
  8. L'Intouchable
  9. Une Chasse amusante
  10. Aimes-tu la nourriture pour chien
  11. Une Tentation dangereuse (1re partie)
  12. Une Tentation dangereuse (2e partie)
  13. Ne t'en vas pas, mon amour
  14. La Rançon de Cléopâtre
  15. Les Cloches du mariage
  16. Lundi, le jour du sourire
  17. Le Musée
  18. Cat's Eyes sur le ring
  19. Bon après-midi
  20. Auto-stop
  21. Rendez-vous avec Cat's Eyes
  22. La Cousine
  23. Benjamin
  24. Joyeux Noël
  25. Quand la cloche sonne douze fois
  26. Mystérieuse île du sud
  27. L’Île
  28. La Mémoire perdue
  29. Top modèle
  30. Un Concurrent
  31. Ça commence avec un baiser
  32. Musée piégé
  33. La Demande
  34. On brouille les pistes
  35. Un paysage japonais
  36. Nouveau départ

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

  1. Les Cat's Eyes à Paris
  2. Mutation difficile
  3. Ange gardien
  4. Surprise dans le noir
  5. Chambre forte
  6. 107
  7. Douceur de vivre
  8. Joli piège
  9. Mélodie d'amour
  10. Jeux dangereux
  11. Mystère chimique
  12. Cadeau du père
  13. Yokohama blues
  14. Les Larmes des étoiles
  15. Faux mariage
  16. Dangereuse tentation
  17. Good bye
  18. La Mouette rieuse
  19. La Statue
  20. Le Violon
  21. Requiem pour les méchants
  22. Amoureux d'une femme mystérieuse
  23. Soudain l'amour
  24. Le Condor
  25. Je te hais !
  26. Cachette
  27. Ne pleure pas
  28. Au revoir, mes mamans
  29. Le Pouvoir de l'âge
  30. Dansons
  31. Vive la miss
  32. Tu me rends folle
  33. Don Juan
  34. Sur la route du sud
  35. Attrapé par une caméra
  36. Seulement une chance
  37. Lever le voile

Liste des titres originaux[modifier | modifier le code]

Première saison[modifier | modifier le code]

  1. La Larme de la reine
  2. La Larme de l'enfant
  3. L'Émeraude de la séduction
  4. Cat's contre Lupin
  5. Le Coucher de soleil
  6. L'Orléans
  7. Le Poseur de bombes
  8. Les Tableaux de Totochino
  9. La Femme au chapeau rouge
  10. La Déesse de Mars
  11. La Femme dangereuse - 1re partie
  12. La Femme dangereuse - 2e partie
  13. La Boîte à musique
  14. La Larme de Cléopâtre
  15. Élégance noire
  16. Après la représentation
  17. La Belle Endormie
  18. L'Étoile du Kilimanjaro
  19. Le Faucon de Mongolie
  20. Le Chalet
  21. Le Pendentif de Tam
  22. La Cousine de Quentin
  23. Le Rubis de la reine
  24. Joyeux Noël et bons baisers
  25. La Reine des neiges
  26. La Variation de la lumière - 1re partie
  27. La Variation de la lumière - 2e partie
  28. L'Amnésie d'Alex
  29. Le Soupir de Vénus
  30. La Rose des flammes
  31. La Jonque des dieux
  32. L’Elfe de pourpre
  33. La Fille du printemps
  34. La Théorie de Quentin
  35. La Violette
  36. La Sirène

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

  1. La Fausse Cat's
  2. Quentin section 4
  3. Le Rapt des 20 enfants
  4. Le Gang hot-dog
  5. La Dame de Gem
  6. La Dame à la luciole
  7. La Route de la soie
  8. La Voie lactée
  9. Corsaire
  10. Le Chevalier de bronze
  11. La Bouteille de vin
  12. Alex hypnotisée
  13. La Jeune Baigneuse
  14. La Larme de l'étoile
  15. Le Faux Mariage de Tam
  16. La Demoiselle dans la neige
  17. Carole et le matelot
  18. La Mouette rieuse
  19. La Statue de grâce
  20. Le Violon d'Alcadeus
  21. Le Tableau dans la prairie
  22. Paysage d'automne
  23. Rêve d'un ange
  24. La Statue de Vénus
  25. L'Agent Mayoche
  26. La Reine des reines
  27. Le Collier de Cendrillon
  28. Le Pichet d'or
  29. Le Soleil et la lune
  30. Dansons
  31. La Licorne
  32. La Brune Endormie
  33. Don Juan
  34. Le Trésor dans l'avion sous la mer
  35. La Déesse de cristal
  36. Le Rubis
  37. La Pièce de théâtre

Adaptations[modifier | modifier le code]

Il existe deux adaptations en prise de vues réelles (live action) de la série :

Événements[modifier | modifier le code]

En , la série est diffusée sur le site de vidéo à la demande Anime Digital Network[14] et bénéficie d'un jeu immersif[Quoi ?] au Musée du Louvre[15].

Produits dérivés (France)[modifier | modifier le code]

Livres / BD[modifier | modifier le code]

  • Album Panini (1987)[16]

Vidéos et DVD[modifier | modifier le code]

  • Cat's Eye : 2 Coffrets de 9 VHS chacun - Manga Distribution ; date de sortie: 1999
  • Cat's Eye : l'intégrale en 3 coffrets de 15 DVD ; date de sortie: 2003
  • Cat's Eye Collector Edition Premium - VF/VOSTF ; Éditeur: IDP Home Video ; date de sortie: 2006
  • Cat's Eye Intégrale Combo Collector Deluxe Blu-ray/Dvd; Editeur: @Anime; date de sortie: 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Signé Cat's Eyes sur mangas.fr
  2. Stéphanie Guerrin, « Sauvez le Louvre des sœurs voleuses de «Cat’s Eye» », sur leparisien.fr, (consulté le 20 janvier 2021) : « Elles s'appellent Sylia, Alex et Tam […] Chamade […] »
  3. NicoBalazard, « Signé Cat’s Eyes », sur generation-souvenirs-le-blog.fr,  : « […] le générique original est jugé trop osé avec des héroïnes dénudées dans des poses suggestives. À partir de la saison 2 il y a donc en France un montage raccourci et plus « mignon » et anodin des célèbres Cat's Eyes. À noter que le générique français a été composé par Cyril de Turckheim sur des paroles d’Alexandre Révérend, et chanté par Isabelle Guiard. »
  4. Le concept original du générique japonais de la saison 2, sur catsuka.com, contient des scènes érotiques non conservés.
  5. Saupi DKlé, « Isabelle Guiard : Cat's eyes (interview) », sur Youtube, (consulté le 5 novembre 2020)
  6. Florent Chastel, « Percez les mystères du manga Cat’s Eyes, ce shonen palpitant par le créateur de Nicky Larson ! », sur Daily Geek Show,
  7. « Pour ce manga, le mangaka utilise une recette qui fait sa renommée depuis cette époque : un savant mélange d’action, d’humour, et d’émotion. »Gemini 2011
  8. « Cette série a connu un vif succès lors de sa diffusion en 1986 dans l'émission Amuse 3. Il faut dire que les dialogues français étaient bien plus adultes qu'à l'accoutumée (on entend même quelques grossièretés, chose rarissime à l'époque). »Planète Jeunesse
  9. « Il est intéressant de noter que, finalement, l’anime se focalisait plus sur l’aspect larcin, et utilisait moins de protagonistes que la version d’origine […] »Gemini 2011
  10. « Le tout est porté par une large palette de personnages, qui apparaissent au fur et à mesure de la série [manga] : les 3 sœurs d’un côté, la Brigade anti-Cat’s Eye de l’autre, et entre les deux le Rat, autre voleur professionnel. »Gemini 2011
  11. « Chaque histoire [du manga] est l’occasion pour nos voleuses d’établir de nouveaux plans, de déjouer de nouveaux pièges, mais aussi de faire évoluer les relations entre les personnages. »Gemini 2011
  12. « Dans le manga par contre, on en apprend beaucoup plus sur le père des Cat's, sur son frère, sur un certain syndicat et l'histoire possède une fin un peu plus mouvementée (et dramatique) que la série. »Planète Jeunesse
  13. Arachnée, section "Doublage" sur Planète Jeunesse
  14. « Cat's Eyes : l'intégrale de la série culte débarque sur ADN alors que les sœurs Chamade menacent Le Louvre », sur CNEWS,
  15. « Un immersive game Cat's Eye au musée du Louvre cet été ! », sur www.nautiljon.com,
  16. « Signé Cat's Eyes - Sticker Album - Panini - 1987 », sur Paninimania (consulté le 14 septembre 2020)
Notes
  1. « Le manga de Tsukasa Hojo a marqué le début des années 80 par son histoire mystérieuse et ses personnages féminins charismatiques. Mais à l’international et plus particulièrement en France, c’est son adaptation en anime qui fait connaître l’histoire au public. »Chastel 2016
  2. « La fin de l’anime est cependant assez bâclée et il faudra revenir sur le manga en dix-huit volumes si vous voulez avoir une fin digne de ce nom qui apporte une conclusion à toutes les intrigues. »Chastel 2016
  3. « Il faut aussi admettre que quelqu’un qui est habitué aux animes contemporains ne trouvera certainement pas son bonheur dans une animation du début des années 80 et que le manga semble donc la meilleure alternative. […] À ceux qui n’ont pas eu la chance de connaître l’anime dans les années 80 et 90, il sera sans doute préférable de découvrir l’œuvre avec sa version originale manga publiée en France depuis 2008. Les deux versions reposent énormément sur les dialogues et il est aussi plus agréable de suivre l’intrigue avec les traductions actuelles qu’avec les nombreuses approximations des années 80. […] »Chastel 2016

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article source utilisée pour la rédaction de cet article

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]