Serge Dal Busco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serge Dal Busco
Illustration.
Fonctions
Conseiller d'État du canton de Genève
En fonction depuis le
Élection
Conseiller administratif de la commune de Bernex
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Genève
Parti politique Parti démocrate-chrétien (PDC)
Profession Ingénieur civil (EPFZ)

Serge Dal Busco, né le 22 février 1959, est un homme politique suisse membre du Parti démocrate-chrétien (PDC).

Il est Conseiller d'Etat du canton de Genève responsable du Département des Finances depuis 2013, date à laquelle il est élu à l'issue du second tour, étant arrivé en troisième position[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une maturité au collège Calvin, Serge Dal Busco obtient un diplôme d’ingénieur civil à l’école polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) en 1982. Il poursuit ensuite ses études par une thèse de doctorat à l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) qu’il obtient en 1988. Pendant plusieurs années, il exerce la profession d’ingénieur à son compte, tout en étant chargé de cours à l’EPFL. Il devient ensuite associé dans un grand bureau d’ingénieurs conseils en génie civil et en environnement établi à Carouge.

Serge Dal Busco est élu en 2003 au Conseil administratif de Bernex (GE). Il exerce la fonction de Maire à six reprises, ayant à sa charge notamment la gestion de l’urbanisme, des transports, des constructions, de l’environnement et du sport. En 2009, Serge Dal Busco est élu au Grand Conseil du canton de Genève. Dans ce cadre, il est membre notamment des commissions du logement et de l’aménagement. Serge Dal Busco a également été, pendant huit ans, membre du comité puis président de l’association des communes genevoises (ACG), organisme qui a pour but la défense des intérêts des communes.

Serge Dal Busco est élu au Conseil d'État le 10 novembre 2013. Il prend la tête du Département des Finances le 10 décembre 2013[2].

Le 6 mai 2018, il termine à la 3e place lors du vote du second tour au conseil d'état[3]. Il est ainsi réélu à son poste au Conseil d'état. Il laisse le département des finances à sa collègue PLR Nathalie Fontanet et reprend le portefeuille des transports du conseiller battu Luc Barthassat[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « rts.ch - info - dossiers - 2013 - elections genevoises », sur rts.ch (consulté le 30 septembre 2017)
  2. Site officiel de l'Etat de Genève
  3. « Second tour de l'élection du Conseil d'Etat 2018 », sur www.ge.ch,
  4. Marc Moulin, « Le président Pierre Maudet garde la sécurité et l’aéroport », tdg.ch/,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]