Seconde Guerre mondiale : janvier 1942

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Décembre 1941 - Janvier 1942 - Février 1942

  • 3 janvier
    • Le maréchal Antonescu promet à Hitler des renforts roumains pour la campagne d'été sur le front de l'Est[1].
    • Protestation du conseil clérical d'Amsterdam contre le traitement infligé aux juifs[1].
  • 4 janvier
    • La vente de voitures neuves est interdite aux États-Unis, un décret gouvernemental ordonne la reconversion de l'industrie automobile dans l'armement[1].
  • 5 janvier :
    • À Varsovie, une réunion secrète entre une poignée de survivants du Parti communiste polonais KPP et un petit « groupe d’initiative » clandestinement importé d’URSS fonde le Parti ouvrier polonais PPR.
  • 6 janvier :
    • Le Parti ouvrier polonais PPR fonde les Gardes Populaires GL, un groupe de résistants armés.
  • 8 janvier
    • Les Britanniques condamnent à mort Rachid Ali, ancien chef de l'État irakien et nationaliste, réfugié à Berlin[1].
    • Les Japonais envahissent la partie britannique de l'île de Bornéo[1].
  • 10 janvier
    • Des bombardiers néerlandais attaquent la flotte de débarquement japonaise devant Tarakan à Bornéo[1].
  • 12 janvier
    • Le Generalfeldmarschall von Reichenau, commandant du groupe d'Armée Sud est victime d'une hémorragie cérébrale, il meurt 5 jours plus tard.
  • 30 janvier :
    • Première défaite allemande de grande importance stratégique ; empêchant la prise de Moscou, l’armée soviétique inflige un revers de taille à l’armée allemande, brisant le plan allemand de guerre éclair (Blitzkrieg).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k "Chroniques de janvier 1942", Histoire(s) de la dernière guerre n° 16, janvier-février 2012, p. 20-21