Stephen Brett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brett.
Stephen Brett
Description de l'image USO-AB - 20131221 - Stephen Brett 1.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (31 ans)
à Waiouru (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,85 m
Position Demi d'ouverture, Centre, Arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2005-2011
2005-2009
2009-2011
2011-2013
2013-2014
2014-2016
2016-2017
2017
2017-
Canterbury
Crusaders
Blues
Toyota Verblitz
Aviron bayonnais
Lyon OU
RC Narbonne
ASM Clermont Auvergne
Narbonne
43 (333)[1]
39 (164)[1]
31 (191)[1]
17 (182)
25 (83)[1]
37 (215)[1]
6 (13)[1]
6 (46)
2 (10)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2006
2008-2010
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande -21
Tino Rangatiratanga Maori sovereignty movement flag.svg Māori All Blacks
5 (69)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Stephen Brett, né le à Waiouru, en Nouvelle-Zélande, est un joueur néo-zélandais de rugby à XV évoluant principalement au poste de demi d'ouverture au sein de l'effectif de l'ASM Clermont Auvergne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré comme un joueur de grand talent, doté de grandes qualités défensives, une très bonne passe et un jeu au pied particulièrement précis, il fait ses débuts au club en 2006 et se révèle en 2007, profitant de l'absence de Dan Carter qui participe au programme de préparation de la coupe du monde 2007. Convoité par de nombreux clubs européens, il a finalement signé jusqu'en 2011 avec la fédération néozélandaise.

En 2006, il participe à la coupe à la coupe du monde des moins de 21 ans avec l'équipe de la Nouvelle-Zélande.

En 2013, il signe à l'Aviron bayonnais en France et y évolue durant une saison. Mais il a du mal à s’adapter au rugby français et vit une relation compliquée avec l’entraîneur, Christophe Deylaud, qui ne parlait pas Anglais alors que lui ne parlait pas Français, et avec qui il n’avait surtout pas la même vision du jeu[2].

Il rejoint ensuite Lyon en 2014 puis le RC Narbonne en 2016.

Le , il rejoint l'ASM Clermont Auvergne en tant que joker médical de Patricio Fernandez, touché aux ischios et indisponible de 10 à 12 semaines, pour une pige de trois mois[3]. Le , le club annonce qu'il a terminé sa mission à Clermont. Lors de son passage à l'ASM, Brett a inscrit 46 points pour 415 minutes jouées et 6 titularisations[4].

En couple avec Élodie, une jeune française, originaire d’Arras, il est papa d’une petite Aaliyah, née en 2015[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g « Stephen Brett », sur www.itsrugby.fr (consulté le 11 janvier 2017)
  2. a et b « LOU : Brett veut mettre les choses au point », sur www.leprogres.fr, Le Progrès, (consulté le 29 mars 2017)
  3. « ASM : c'est officiel pour Stephen Brett », sur www.lamontagne.fr, La Montagne, (consulté le 29 mars 2017)
  4. « Clermont : Pige terminée pour Stephen Brett », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 29 mars 2017)