Saison 1 de Castle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saison 1 de Castle
Logo original de la série.
Logo original de la série.

Série Castle
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 10

Chronologie

Cet article présente les dix épisodes de la première saison de la série télévisée américaine Castle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Richard Castle, un célèbre auteur new-yorkais de romans policiers, en a assez de narrer les exploits de son héros, l'agent secret Derrick Storm. À la surprise générale, il décide de le faire mourir dans son tout dernier livre. C'est lors de la soirée de lancement de l'ouvrage, organisée par son éditrice (et ex-épouse), qu'il est contacté par le lieutenant de police Kate Beckett, cheffe d'équipe au NYPD. Beckett, par ailleurs lectrice assidue de la série des Derrick Storm, est chargée d'enquêter sur une série de meurtres qui imitent ceux imaginés par Castle dans certains de ses romans. L'affaire résolue grâce au concours inattendu de l'écrivain, celui-ci obtient de son ami et admirateur le maire de New York l'autorisation de participer, en tant que consultant, aux prochaines enquêtes du lieutenant Beckett. La personnalité de la jeune femme le fascine, et il voit en elle l'inspiratrice d'une nouvelle série de romans policiers, dont il veut nommer l'héroïne « Nikki Hard » (Nikki Heat en VO)…
Mais Beckett trouve bien encombrante la présence de l'imprévisible Castle à ses côtés, malgré les brillantes qualités d'enquêteur dont il fait preuve…

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Diffusion francophone[modifier | modifier le code]

La diffusion francophone de la série est arrivée avec environ un an et demi de retard sur la diffusion originale nord-américaine ; elle a démarré :

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Des fleurs pour ta tombe[modifier | modifier le code]

Titre original
Flowers for Your Grave
Numéro de production
1 (1-01)
Code de production
101
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,76 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,4 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Lassé de la routine, Richard Castle, un fameux auteur de polars new-yorkais, a décidé de faire mourir son héros Derick Storm dans son dernier roman. Lors de la soirée de lancement du livre, alors qu'il se plaint du manque de nouveauté dans sa vie, il est interpellé par le lieutenant de police Kate Beckett, enquêtrice au NYPD ; elle l'interroge sur une série de meurtres qui imitent les scènes de crime de ses thrillers. D'abord simple témoin, Castle demande à collaborer avec l'équipe de Beckett pour trouver le coupable... Mais la policière déchante lorsqu'elle doit gérer la personnalité quelque peu insouciante de l'écrivain, qui semble s'amuser de la situation et contourner les procédures avec un malin plaisir... Malgré tout, il lui fait une démonstration éblouissante de ses facultés de déduction, en devinant le passé de la jeune femme à partir de quelques rares indices.

Au cours de l'enquête, chacun des deux va ainsi donner à l'autre la preuve de son intelligence à interpréter les faits…
Commentaires
  • Le dernier dialogue[5] entre les deux protagonistes est accompagné de la chanson Stop and Stare de OneRepublic. Il sera réentendu en voix off (et cette fois sans la musique) à la fin du dernier épisode de la série (ép. 8-22) ; il sera également fait allusion à ce même dialogue au début de l'épisode 5-01 et à la conclusion de la saison 7 (ép. 7-23).
  • La chanson qu'entonne à tue-tête Martha éméchée, accompagnée au piano par son nouvel ami Bert, est I Cain't Say No, de la comédie musicale Oklahoma ! : elle évoque en termes à peine euphémiques l'incapacité d'une jeune fille à « dire non » aux avances sexuelles des hommes. D'où la remarque sarcastique de Castle que cette chanson est « l'emblème » de la vie de sa mère…
  • Beckett appelle à plusieurs reprises Castle « Rick » (et même « Rickie ») dans ce premier épisode, pour se moquer de son immaturité. Elle n'emploiera plus ce diminutif avant l'épisode 3-13[6], mais ce sera alors une marque d'affection.

Épisode 2 : Jeunes filles au père[modifier | modifier le code]

Titre original
Nanny McDead
Numéro de production
2 (1-02)
Code de production
103
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,97 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,7 millions de téléspectateurs (première diffusion), en 2e partie de soirée.
Invités
Résumé détaillé

Au plus grand agacement de Kate Beckett, Rick Castle a fait jouer ses relations d'amitié avec le maire de New York, qui l'a autorisé à participer comme consultant aux enquêtes de la policière, afin de s'inspirer d'elle pour ses futurs romans. Il a simplement dû signer une décharge de responsabilité pour le cas où il serait blessé ou tué, ce qui ne l'impressionne guère. L'équipe se penche sur la mort de Sara Manning, une jeune baby-sitter employée par Howard et Claudia Peterson ; elle a été retrouvée assassinée dans un sèche-linge de la laverie de leur immeuble. Beckett et Castle ont des soupçons envers son ex petit ami, puis à l'encontre des Peterson, ses anciens patrons. Mais en examinant les bandes de la vidéo-surveillance de l'immeuble, Castle découvre une anomalie qui fait basculer l'enquête...

Durant leurs investigations, le nouveau duo apprend peu à peu à se connaître, et Kate découvre notamment une sensibilité qu'elle ne soupçonnait pas chez l'écrivain... et réciproquement.
Commentaires
La chanson qui ouvre l'épisode, et qui constitue également la sonnerie de téléphone de la victime, est So what, par Pink.

Épisode 3 : Amis à la vie, à la mort[modifier | modifier le code]

Titre original
Hedge Fund Homeboys
Numéro de production
3 (1-03)
Code de production
104
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,14 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 3,5 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Donny Kendall, un adolescent d'une riche famille désormais ruinée, est retrouvé mort à Central Park, dans une barque. Les premières investigations mènent Beckett et Castle aux amis lycéens de la victime. D'abord silencieux, ils finissent par révéler que Donald était mêlé à un trafic de stupéfiants, et que son fournisseur serait le meurtrier. Mais alors que tout concorde, Castle ne semble pas convaincu. L'affaire prend une autre direction lorsqu'un autre adolescent de la bande est retrouvé mort...

Parallèlement, l'enquête fait naître quelques inquiétudes chez Castle au sujet des fréquentations de sa fille Alexis...

Épisode 4 : Sexe, Scandale et Politique[modifier | modifier le code]

Titre original
Hell Hath No Fury
Numéro de production
4 (1-04)
Code de production
102
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,09 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,4 millions de téléspectateurs (première diffusion), en 2e partie de soirée
Invités
Résumé détaillé

Un cadavre est découvert au cœur de New York, soigneusement enroulé dans un luxueux tapis. Castle et Beckett identifient la victime comme Jeff Horn, un homme politique en pleine campagne électorale. Rapidement, ils suspectent un richissime et impitoyable investisseur, en froid avec Horn qui voulait stopper certains projets immobiliers de l'homme d'affaires ; mais celui-ci finit par être innocenté. L'enquête s'oriente vers une autre piste lorsque l'équipe met au jour une partie de la vie privée peu reluisante de la victime...

Parallèlement, Castle s'indigne du goût infect du café au commissariat, tandis que son nouveau roman, Storm Fall, sort en librairie... Et Lanie Parish incite son amie la trop solitaire Kate à s'intéresser de plus beaucoup plus près à l'écrivain… Mais Kate apprend quel nom Castle a prévu de donner à la nouvelle héroïne qu'elle a inspirée.
Commentaires
La chanson rock qui ouvre l'épisode est You're Supposed to Be My Friend, du groupe britannique 1990s.

Épisode 5 : Calcul glacial[modifier | modifier le code]

Titre original
A Chill Goes Through Her Veins
Numéro de production
5 (1-05)
Code de production
105
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,03 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 3,8 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Castle et Beckett enquêtent sur le meurtre d'une femme qui a été trouvée congelée et attachée à une structure métallique dans un bâtiment en travaux. L'autopsie de Lanie révèle que la victime était Melanie Cavanagh, dont les empreintes étaient fichées pour trafic de drogue, et qui avait disparu depuis 5 ans. Les enquêteurs soupçonnent d'abord son compagnon, mais découvrent que celui-ci est mort abattu dans une épicerie il y a un an. Le policier chargé de la disparition de Melanie n'ayant pas réellement enquêté à l'époque , l'équipe reprend donc tout au début...

Mais Beckett semble particulièrement choquée par la négligence du premier enquêteur ; ce déni de justice semble lui rappeler des évènements du passé, ce qui n'échappe pas à Rick... Elle finit par lui avouer son histoire : sa mère, Johanna Beckett, a été assassinée dix ans auparavant, et le crime n'a jamais été élucidé. Depuis, Kate porte autour du cou la bague de fiançailles de sa mère (pour la vie qu'on lui a volée, « for the life I've lost » en VO) et au poignet la montre de son père (pour la vie qu'elle a contribué à sauver, « for the life I've saved ») ; il était en effet devenu alcoolique après le meurtre de sa femme, et sa fille a réussi à lui faire remonter la pente. Bouleversé, Castle décide sans le dire à Kate de réexaminer le dossier de l'affaire…
Commentaires
  • C'est dans cet épisode que nous apprenons pour la première fois l'assassinat de Johanna Beckett, dont la résolution constituera l'arc narratif principal de toute la série Castle, jusqu'au dénouement de la saison 8.
  • La chanson qui ouvre l'épisode est Beggar's Prayer, par Emiliana Torrini.
  • La chanson folk mélancolique qui clôt l'épisode, après les révélations de Beckett sur le meurtre de sa mère, est No Envy, No Fear de Joshua Radin.

Épisode 6 : La Piste du vaudou[modifier | modifier le code]

Titre original
Always Buy Retail
Numéro de production
6 (1-06)
Code de production
107
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,73 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 2,7 millions de téléspectateurs (première diffusion), en 2e partie de soirée
Invités
Résumé détaillé

L'équipe de Beckett enquête sur l'assassinat de Jamal Buonsi, un immigrant nigérian dont le cadavre a été soumis à un rituel vaudou très spécial. Rapidement, Kate et Castle comprennent que le suspect est à la recherche d'un objet précis, et qu'il tuera jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvé. Lorsqu'est découvert le corps de Darsy Cho, une avocate qui a subi le même rituel vaudou, les indices les mènent sur la piste d'un vendeur de contrefaçons, mais son entrepôt est couvert de symboles de mort. L'équipe redouble alors d'efforts pour éviter de nouvelles victimes...
Au cours de cette enquête, Castle vit sa première fusillade, au cours de laquelle il se comporte aussi astucieusement qu'efficacement, sauvant la vie de Beckett. Il est donc en droit d'exiger d'elle ce qu'il veut, ce qu'il ne se prive pas de faire… Et cette exigence surprenante ravit sa coéquipière.

Parallèlement, Richard retrouve Meredith, sa première femme, venue de Los Angeles, et tous deux se remémorent leurs voluptés d'autrefois, jusqu'à ce que Meredith désole son ex-mari par une nouvelle pour le moins surprenante... et inquiétante : elle revient vivre à New York ! Alexis, leur fille, n'est pas moins déboussolée.
Commentaires
  • C'est dans cet épisode qu'apparaît pour la première fois le gilet pare-balles marqué WRITER (« ÉCRIVAIN ») en lieu et place de l'inscription POLICE, gilet que Castle s'est fait confectionné sur mesure, et qu'il arborera ensuite souvent, tout au long de la série.
  • La pâtisserie écœurante à laquelle Richard compare Meredith est dans la VF rendue par « brioche au beurre » ; dans la VO, il s'agit d'un Twinkie.

Épisode 7 : Crimes dans la haute[modifier | modifier le code]

Titre original
Home Is Where the Heart Stops
Numéro de production
7 (1-07)
Code de production
106
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 8,21 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 3,8 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

L'équipe se penche sur des agressions sauvages de riches propriétaires, accompagnées de vols de bijoux, dans la haute société new-yorkaise. En enquêtant sur le milieu des voleurs professionnels, Castle et Beckett soupçonnent un fabricant de passepartouts, mais celui-ci est rapidement mis hors de cause. Faisant le rapprochement entre les victimes et une association regroupant de riches donateurs, Castle suggère à Beckett de participer à un gala caritatif où les coupables pourraient être en repérage. Tous deux s'y rendent alors en tenue de soirée, Richard ayant offert pour l'occasion à sa partenaire une robe splendide, ce qui émeut la jeune femme... et son entourage !
L'enquête est aussi l'occasion pour Castle de reprendre contact avec une vieille connaissance, un homme dont il s'était inspiré autrefois pour donner plus de vérité à l'un de ses personnages, et que sa mère Martha a également bien connu. Après des retrouvailles tendues, Caine Powell s'avère être d'une aide précieuse pour résoudre l'affaire en cours, qu'il semble assez bien comprendre...

Par ailleurs, Beckett pense donner à Rick une bonne leçon au stand de tir, avec allusions sexuelles à la clé ; mais l'écrivain a de la ressource, dans les deux domaines…
Commentaires
La chanson qui accompagne l'arrivée remarquée du couple Beckett-Castle en grande tenue sur le tapis rouge de la soirée mondaine est Wonderful Night par Fatboy Slim.

Épisode 8 : Mémoires d'outre-tombe[modifier | modifier le code]

Titre original
Ghosts
Numéro de production
8 (1-08)
Code de production
108
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 8,24 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4 millions de téléspectateurs (première diffusion), en 2e partie de soirée
Invités
Résumé détaillé

Au milieu de la nuit, Kate Beckett et Rick Castle sont appelés dans un hôtel sordide où une mère de famille a été retrouvée noyée dans une baignoire remplie d'huile de moteur. Lorsque Esposito commence à enquêter, il découvre avec stupeur que la victime, Allison Goldman, avait trompé tous ses proches en dissimulant depuis une vingtaine d'années sa véritable identité. Après quelques investigations, l'équipe relie Allison à une journaliste spécialiste des histoires criminelles, Lee Wax, qui révèle de troubles informations sur le passé de la prétendue Allison, tout en s'intéressant beaucoup à Castle...

Dans le même temps, Richard et Kate disputent des parties de poker en compagnie de leur entourage, mais le jeu est biaisé par la volonté de Castle de favoriser la jeune femme…

Épisode 9 : Où est Angela ?[modifier | modifier le code]

Titre original
Little Girl Lost
Numéro de production
9 (1-09)
Code de production
109
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,97 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,1 millions de téléspectateurs (première diffusion), en 2e partie de soirée
Invités
Résumé détaillé

Will Sorenson, agent du FBI et ancien petit ami de Beckett, demande l'aide de celle-ci à Montgomery pour une affaire d'enlèvement. La petite Angela, 2 ans, a été enlevée en plein jour au domicile de ses parents adoptifs. Rapidement, les parents suspectent un ancien collègue de la mère d'Angela, qu'elle a fait licencier. Lorsque son alibi est vérifié, Beckett et Sorenson se tournent alors vers les parents biologiques. De son côté, afin de faire avancer l'enquête, Castle se porte volontaire pour faire le coursier lorsque les ravisseurs font une demande de rançon...

Cette enquête oblige Beckett à se remémorer une vieille affaire à l'issue tragique, ainsi que sa relation passée avec Sorenson. De leur côté, celui-ci et Castle se montrent jaloux l'un de l'autre, et cherchent à prendre le leadership des investigations… et de l'attention de Kate !
Commentaires
Bien que créditée, Tamala Jones n'apparait pas dans cet épisode.

Épisode 10 : Double Face[modifier | modifier le code]

Titre original
A Death in the Family
Numéro de production
10 (1-10)
Code de production
110
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,96 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,5 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Castle et Beckett enquêtent sur le meurtre d'un chirurgien plastique, qui avait été porté disparu depuis une huitaine de jours : l'homme a finalement été retrouvé sur le siège avant de son véhicule dans la 133e rue à Harlem, un endroit où il ne se rendait jamais. Il est mort étouffé par un sac plastique après avoir subi des tortures. L'équipe s'intéresse alors au monde secret de la chirurgie esthétique et des patients obsédés par leur apparence physique. Mais leur enquête les emmène peu à peu dans une direction inattendue, et l'affaire se révèle plus complexe qu'ils ne le pensaient, impliquant notamment un témoin protégé ; si bien que Beckett doit solliciter l'aide de son ex, l'agent du FBI Will Sorenson...

Parallèlement, Alexis est très émue à l'idée de se rendre à son premier bal de promo. Et Castle poursuit discrètement ses recherches sur le meurtre de Johanna Beckett : il fait appel à un ami, éminent légiste, pour réexaminer le dossier, et ce médecin met au jour des éléments cruciaux, qu'il va bien falloir révéler à Kate. Or celle-ci ne veut plus entendre parler de cette affaire, beaucoup trop douloureuse.
Commentaires
  • C'est la dernière apparition dans la série de Will Sorenson, dont on apprendra bien plus tard, quand Beckett épousera Castle, qu'il est lui même sur le point de se marier et a envoyé un faire-part à son ex-petite amie (épisode 7-06).
  • Au cours de l'épisode, Castle dit à Beckett qu'il la trouve « extraordinaire ». C'est ce même compliment qu'il emploiera quelques mois plus tard pour lui dédier publiquement son premier roman de la série Nikki Heat (épisode 2-05).

Réception critique[modifier | modifier le code]

La première saison de la série a reçu des critiques moyennes de la part de la presse, le site Metacritic attribuant une note moyenne de 53 sur 100, alors que les spectateurs sont plus enthousiastes, avec une note de 9,2 sur 10[17].

Informations sur le coffret DVD[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://ici.radio-canada.ca/emissions/castle/
  2. (en) « New and Returning Series Join 'A' Mid-Season Schedule », consulté le 10 février 2009
  3. a et b Horaire du vendredi 7 janvier 2011, Séries+
  4. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, March 9–15, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  5. « Beckett : Well, guess this is it ! Castle : Oh, it doesn’t have to be. We could… go to dinner, debrief each other… Beckett : Why, Castle ? So I can be another one of your "conquests" ? Castle : Or I could be one of yours !… Beckett : It was nice to meet you, Castle. (They shake hands) Castle : It’s too bad… It would've been great… Beckett : (Whispers in Castle’s ear) You’ve no idea ! » Ce qui donne dans la version française diffusée : « B. : Bon, je crois que c'est fini… C. : On n'est pas obligé de se quitter tout de suite, on pourrait dîner, et apprendre à se connaître… B. : Pour que vous ajoutiez mon nom à la liste de vos conquêtes ? C. : Je pensais plutôt au contraire ! B. : J'ai été ravie de vous avoir rencontré. (Il se serrent la main.) C. : Dommage… On se serait bien amusé… B. (lui murmurant à l'oreille) : Vous n'avez pas idée ! »
  6. « Knockdown », sur Castle Wiki (consulté le ).
  7. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, March 16–22, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  8. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, March 23–29, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  9. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, March 30 – April 5, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  10. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, April 6–12, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  11. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, April 13–19, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  12. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, April 20–26, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  13. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, April 27 – May 3, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  14. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, May 4–10, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  15. Horaire du vendredi 4 mars 2011, Séries+
  16. (en) Robert Seidman, « Top ABC Primetime Shows, May 11–17, 2009 », TV by the Numbers, (consulté le )
  17. (en) « Castle - Season 1 Reviews », sur Metacritic.com (consulté le )