Lons rugby féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rugby club lonsois)
Aller à : navigation, rechercher
Lons rugby féminin
Logo du Lons rugby féminin
Généralités
Nom complet Lons rugby féminin Béarn Pyrénées
Noms précédents Rugby club lonsois (jusqu'en 2015)
Fondation 1964
Couleurs rouge et blanc
Stade Macron
(400 places)
Siège Mairie de Lons
64140 Lons

Le Lons rugby féminin Béarn Pyrénées, est un club féminin français de rugby à XV participant au championnat de France de rugby à XV féminin (Armelle Auclair) basé à Lons, dans la banlieue de Pau (Pyrénées-Atlantiques). Il comprend une école de rugby de 110 licenciés, labelisée FFR en formation des jeunes joueurs afin d'accéder aux équipes seniors du club.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Le Rugby club de Lons est né, en mai 1964, de la volonté de quelques jeunes du village. Ils sont allés voir, pour les aider, celui qui avait pratiqué le rugby aussi bien à XV qu'à XIII, sous diverses couleurs, Georges Martin, accompagné de Joseph Guicharnaud. Ils seront vite rejoints par Jean-Marie Ladaurade et Raymond Laborde, deux fidèles serviteurs du club durant de longues années. Avec des moyens de fortune et beaucoup de bonne volonté, cette équipe a permis au club d'avoir une assise lui permettant des lendemains prometteurs. La création du premier foyer en 1966 en est une preuve.

L'école de rugby[modifier | modifier le code]

L'école de rugby, une des premières dans l'agglomération paloise fut créée en 1968. Le stade municipal fut quant à lui inauguré en 1969. La première équipe cadet à XV a vu le jour en 1970 et fut suivie par une équipe junior en 1972.

Les années 60 et 70[modifier | modifier le code]

À la tête du club se succéderont plusieurs présidents. Le tout premier président du RC Lons est M. Monguillot entre 1964 et 1967, à qui succède Pierre Biray, qui gère le club jusqu'en 1974 en prenant au passage le premier titre de champion du Béarn de 3e série en 1970 et celui de 1re série en 1972. Jacques Bayle assure un "intérim" entre 1974 et 1975. En 1975, et pendant dix ans, Joseph Guicharnaud assure la présidence du club après avoir occupé de nombreux postes au sein du RC Lons (éducateur, soigneur, arbitre, joueur, entraineur et secrétaire). Durant cette période, le club sera champion du Béarn de 2e série en 1978.

Les années 80[modifier | modifier le code]

Pendant une période de 3 ans (de 1985 à 1988), la présidence change tous les ans : Dider Ferra en 1986, M. Zaragoza en 1987 (avec un titre pour l'équipe réserve en 4e série) et un tandem Zaragoza-Guicharnaud en 1988. Le président Guicharnaud reprend les rênes du club seul jusqu'en 1991 et connaît un nouveau succès avec un titre de 3e série en 1991.

Les années 90[modifier | modifier le code]

De 1991 à 1996, Paul Candau préside le club, titré en 3e série en 1992. Lui succède et pour 7 ans, Jean-Bernard Bachoc qui poursuit la route et accueille le groupe de féminines qui évoluait en Division II National.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Pendant un an, M. Urdy assure un intérim avant que n'arrive Christian Ladaurade, une autre figure emblématique du club, qui, comme son prédécesseur Guicharnaud, aura lui aussi tout fait au club. Joueur, éducateur, entraineur, responsable de l'école de rugby et donc président, il est depuis plus de 40 ans au club. Il sera titré en 2005 en 4e série avec l'équipe une des garçons, l'année suivante en 2006 par l'équipe II des garçons en 2e série et la même année, le premier titre de champion de France par les féminines en Division II. En 2007, les féminines lui offrent un second titre de champion de France à l'étage supérieur en Division I. Il clôturera son mandat par un 5e titre, cette fois par les garçons équipe I en 2e série Béarn et demi-finaliste du championnat de France, niveau jamais atteint auparavant par le club. Les féminines, la même année, iront jusqu'en demi-finale du championnat de France, cette fois encore au premier niveau national, le Top 9, l'élite du rugby français féminin. À son actif également, la création en 2006 d'une seconde équipe féminine qui évolue en Division III National et qui arrivera en 2007 et 2008 en quart de finale du championnat de France Division III. Il en termine en 2008 par la création d'une équipe cadette. Le club connaît une nouvelle coprésidence entre Andrée Paloc et Jean-Claude Lalanne, une autre figure du club, qui fut durant 25 ans, responsable de l'école de rugby, après avoir été joueur et dirigeant au sein du club. En 2009, le RC Lons remporte le titre de champion du Béarn garçons, équipe II, 1re série. L'équipe féminine II clôture, elle, cette saison par un troisième quart de finale de championnat de France Division III de son histoire.

Les années 2010[modifier | modifier le code]

Enfin, en juin 2010, l'équipe II féminine, après 4 phases finales, obtient son premier titre de championne de France 3e division à XII en battant l'équipe II du Lille Métropole RC villeneuvois à Issoudun.

À la suite de la relégation de l'équipe féminine en Armelle Auclair 2014, plusieurs joueuses cadres quittent le club : Caroline Ladagnous (Bobigny/ France à 7), Pauline Raymond (Bordeaux), Christelle Chobet (USAP), Mélanie Busque (Blagnac Saint-Orens), Méryl Dubertrand (La Valette).

À partir de la saison 2015-2016, la section féminine du RC Lons devient le « Lons rugby féminin Béarn Pyrénées » à la suite de l'association avec la Section paloise[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Championne de France Top 10
  • Championne de France 2e division 2005-2006
  • Championne de France Challenge Armelle Auclair 2006-2007 (division 1B)
  • Championne de France 3e division 2009-2010
  • Championne de France seven élite 2010-2011

Joueuses internationales de Lons[modifier | modifier le code]

  • Nadège Casenave
  • Lise Arricastre
  • Laetitia Grand
  • Patricia Carricaburu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Bruno, « Le club de Pau va avoir sa section féminine », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 21 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]