Roger Mucchielli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mucchielli.
Roger Mucchielli
Roger Mucchielli.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfant

Roger Mucchielli, né en 1919 à Orléansville, en Algérie[1], d'une famille corse originaire de Ghisoni[2], décédé en 1981, agrégé de philosophie et neuropsychiatre, est un psycho-sociologue, un psychopédagogue.

Caractérologue français, disciple de René Le Senne, il est considéré comme l'un des représentants de l'école franco-hollandaise de caractérologie[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en philosophie à l'âge de 20 ans, après avoir fait son service militaire aux cadets de Saumur où son unité résiste à l'avancée allemande en 1940, il rejoint l'armée française en Afrique du Nord. Il sert comme officier dans la Division Leclerc lors de la Seconde Guerre mondiale qui suit le débarquement en Normandie et participe à la libération de Paris. Grièvement blessé au Bourget il reçoit les insignes de Commandeur de la Légion d'honneur[3] à titre militaire avec citations. Il se voit décerner en outre de nombreuses et prestigieuses médailles militaires (Croix de guerre avec 5 citations dont deux palmes, Presidential Cross of USA, Médaille de la Résistance, Médaille des FFL, Compagnon du 8 novembre 1942).

Agrégé de philosophie à l'âge de 30 ans, Docteur en médecine en 1959, puis Docteur-ès-Lettres en 1965 (sociologie et psychologie) après cinq années de détachement au CNRS, il fait plusieurs missions aux États-Unis et en Afrique Noire et publie une quarantaine d'ouvrages et de nombreux articles et communications.

Il commence sa carrière d'enseignant en Philosophie au Lycée de Montluçon, puis au Lycée Clemenceau de Nantes. De 1953 à 1958, il est détaché au CNRS et y prépare son Doctorat ès Lettres.

En 1958, il est nommé Chargé d'enseignement à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'université de Rennes, puis maître de Conférences en 1959 et Professeur en 1962.

En 1966, il est nommé à la Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Nice où il fonde le département de psychologie et occupe la chaire de psychologie et pédagogie.

Qualifié neuropsychiatre en 1969, Roger Mucchielli a fondé au cours de sa carrière 3 centres de psycho-pédagogie et de psycho-sociologie et 2 revues internationales. Il a été président de l'Institut International de Synthèses psychothérapiques.

À la suite de l'une de ses missions aux États-Unis, il crée une méthode baptisée Le Synergomètre[4],[5].

Il a créé et dirigé chez ESF éditeur (ex. : Éditions Sociales Françaises) la collection « Formation Permanente en Sciences Humaines ».

Il est père de six enfants : Alex, Sylvia, Jean-Louis, Marie-Laure, Laurent et Claire Vanina de deux mariages. Il s'est marié en 1967 avec Arlette Bourcier.

Les thèmes de Mucchielli[modifier | modifier le code]

Roger Mucchielli soutient deux thèses en Lettres, en 1959 : Le mythe de la cité idéale, œuvre philosophique, et Le jeu du monde et le Village imaginaire, qui le conduira à la création du test projectif « Le Village imaginaire », également utilisé comme outil en psychothérapie d'enfants, et exploité sous la forme itérative par une équipe rennaise.

Par ailleurs, sa thèse en Médecine, Esquisse des fondements de la médecine psycho-somatique, a fait de lui l'introducteur en France de la médecine psychosomatique, dès 1959.[réf. nécessaire]

La dynamique des groupes[modifier | modifier le code]

Par exemple, un ouvrage comme La dynamique de groupe développe largement les travaux de Kurt Lewin,

Article détaillé : Dynamique de groupe.

Le travail en équipe[modifier | modifier le code]

L'entretien de face à face dans la relation d'aide repose sur la pensée de Carl Rogers,

Article détaillé : Travail en équipe.

Communication et réseaux de communication approfondit les conceptions d'Abraham Maslow et d'Harold J. Leavitt.

Il est intervenu dans le domaine de la pédagogie active, sur les concepts et les méthodes pédagogiques, écrivant des ouvrages comme La méthode des cas ou Les méthodes actives dans la pédagogie des adultes, reprenant la technique du Jeu de rôle de Moreno.

Disciple de René Le Senne, il a composé plusieurs ouvrages psycho-pédagogiques en utilisant l'étude des caractères : Psychologie pratique pratique des élèves de 7 à 12 ans (1958), Comment connaître votre enfant (1963). En lien avec la caractérologie, il a développé la méthode morphopsychologique (Caractères et visages, 1954).

Publications et ouvrages[modifier | modifier le code]

L'intégralité de la bibliographie de Roger Mucchielli (45 ouvrages et 105 articles) est détaillée dans le livre publié en son hommage, après son décès : L'Homme et ses potentialités, Paris, ESF éditeur, 1984.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, Bulletin de psychologie, vol. 35, Groupe d'études de psychologie de l'université de Paris (lire en ligne), partie 2, p. 1981.
  2. Notes biographiques de son éditeur ESF Éditions
  3. Bibliographie de Roger Mucchielli chez ESF éditeur
  4. Roger Mucchielli, Modèles sociométriques et formation des cadres, Paris, ESF,
  5. Arlette Mucchielli-Bourcier, Apprendre à coopérer : repenser la formation, Paris, ESF Ed, (ISBN 978-2-710-11356-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :