Jean-Louis Mucchielli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mucchielli.
Jean-Louis Mucchielli
Naissance
Luynes, Indre-et-Loire, France
Nationalité Drapeau : France française
Diplôme
Agrégation de droit et de sciences économiques (1985)
Doctorat d'État en économie (1984)
Profession
Formation

Jean-Louis Mucchielli, né en 1950 à Luynes, est un universitaire et économiste français, professeur émérite des universités en économie. Il est depuis 2016 directeur de la faculté et de recherche de l'école de commerce Skema.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il soutient en 1981 une thèse à l'université Paris 1, puis une thèse d'État en 1984 dans la même université, sous le titre Firmes multinationales, mutations et nouvelles perspectives. En 1985, il réussit l'agrégation des facultés de Droit et de Sciences économiques.

Il est chargé de travaux dirigés en 1977-1979, puis comme assistant en 1979-1981. En 1981, il est recruté comme maître de conférences à l'université d'Aix-Marseille III, puis en 1985, il est nommé professeur successivement à l'université de Toulon, puis en 1989 à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. En 2004-2006, il est nommé conseiller culturel à l'ambassade de France au Japon à Tokyo puis à chercheur visiteur l'Université Waseda en 2006-2007. Il est nommé recteur de l'académie d'Amiens, puis en 2012, directeur général de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Il a été également maire-adjoint d'Épinay-sur-Orge, chargé du développement économique (1995-2001).

Activités de recherche et éditoriales[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse aux échanges intra-industriels et publie en 1979, un article avec B. Lassudrie-Duchêne dans la revue économique[1];

Il cherche à rapprocher les théories de l'échange international avec celles de la multinationalisation des firmes, contribuant ainsi au courant de l'économie industrielle internationale[2].

Il étudie également l'impact des délocalisations et les stratégies spatiales de firmes multinationales.

Publications récentes[modifier | modifier le code]

  •  : J.L. Mucchielli, E. Combe, La compétitivité par la qualité, 2011
  • Avec T. Mayer, Économie internationale, Hypercours, Dalloz, rééd. 2011
  • La Mondialisation, chocs et mesure, éditions Hachette supérieur, 2008
  1. Avec N. Avalonne et S. Chedor, (2012), "International trade in Disembodied Technology: Trends, Patterns, and comparisons for European and OECD countrie" in: Innovation and creativity: The future of the global economy, De Beule, Filip and Ysabel Nauwelaerts (eds), Edward Elgar, Dec 2012 224 pp Hardback
  2. Avec Pei Yu (2011), "MNC’s location choice and agglomeration: a comparison between US and European affiliates" in Asia Pacific Business Review, vol.17,no 4, octobre , p. 1-24.
  3. Avec Pei Yu (2011), “Do newly oligopolistic reaction” and host technology resources matter for MNC’s Location ?”, in Technology and investment, 2, p. 171-183.
  4. Avec (2009), "La mondialisation comme plurielle ", in La revue pour l’histoire du CNRS, no 24 Automne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) [1] sur Les échanges intra-branche et la hiérarchisation des avantages comparés dans le commerce international
  2. (fr) [2] L'économie industrielle internationale : une discipline en construction

Liens externes[modifier | modifier le code]