Teamfight Tactics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Teamfight Tactics
Teamfight Tactics logo.png
Logo du jeu.

Développeur
Éditeur
Réalisateur
Dax Andrus

Date de sortie

Microsoft Windows, macOS

Android, iOS
Genre
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Téléphone(s) mobile(s) :

Évaluation
PEGI : 12 ?
USK : 12 ?
Site web

Teamfight Tactics (abrégé TFT, parfois Combat Tactique (abrégé CT) en français) est un jeu vidéo de type auto battler (en) développé et édité par Riot Games. Il prend place dans l'univers de League of Legends et est basé sur le jeu Dota Auto Chess (en), où le joueur affronte sept adversaires en ligne, qu'il doit combattre en formant une équipe afin d'être le dernier à rester en vie.

Le jeu, directement jouable depuis le client de League of Legends, sort sur Windows et macOS le et sur Android et iOS le . Jouissant d'un accueil critique favorable, il réunissait 33 millions de joueurs mensuels en , et des championnats mondiaux, opposant les meilleurs joueurs du jeu, sont régulièrement organisés depuis .

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Principe général[modifier | modifier le code]

Basé sur Dota Auto Chess (en), un mod de Dota 2, le jeu fonde son gameplay sur le fait de former une équipe qui affrontera, tour après tour, celle des sept autres joueurs[1]. Cette équipe est composée de champions de League of Legends recrutables au fil de la partie, chacun disposant d'une compétence unique et d'une « classe » ainsi que d'une « origine » propre[2],[3]. Un certain nombre de champions de la même classe, ou de la même origine, réuni dans la même équipe, confère différents bonus au joueur[3]. Les champions peuvent également monter en niveau lorsqu'ils sont achetés plusieurs fois, ce qui améliore leurs statistiques, et des « objets » obtenables durant les phases de carrousel et de PvE peuvent être placés sur un champion afin de l'améliorer[2],[4]. En jeu, le joueur incarne une créature appelée « Petite Légende »[5].

L'économie est aussi un point central du jeu : les joueurs gagnent quelques pièces d'or par tour (montant variant en fonction de la quantité d'or déjà accumulée par le joueur et de sa série de victoires — ou de défaites — en cours[6]), or qui leur permet d'acheter de nouveaux champions[7],[8] — ou de l'expérience, qui permet au joueur de monter en niveau et ainsi de disposer de davantage de champions sur le terrain (un joueur de niveau six possédant quinze champions ne pourra placer que six de ses champions simultanément sur l'arène, avant d'atteindre le niveau sept[9]). Enfin, à cela s'ajoute le placement : chaque emplacement de l'arène où vont s'affronter les joueurs est symbolisé par un hexagone, sur lequel il est possible de placer un champion ; la disposition de son équipe étant un point crucial en termes de stratégie[7].

Déroulement d'une partie[modifier | modifier le code]

Une partie est constituée de trois phases de jeu distinctes[2],[7],[9] :

  • une phase de « carrousel », où chaque joueur peut choisir un champion de son choix et l'objet qui lui est lié, gratuitement, parmi les dix proposés ;
  • une phase de PvE, où l'équipe de chaque joueur affronte différents monstres qui, s'ils sont tués, lui délivrent différents bonus (objets, or, champions...) ;
  • une phase de PvP, où les équipes des joueurs s'affrontent entre elles, le gagnant du combat infligeant des dégâts définitifs au perdant.

Le but du jeu étant d'être le dernier survivant, chaque joueur dispose de 100 points de vie au début de la partie, qu'il perd progressivement au fur et à mesure de ses défaites, jusqu'à ne plus en avoir du tout : il est alors éliminé. Les autres continuent donc sans lui, réduisant peu à peu le nombre de joueurs en lice, jusqu'à ce qu'ils n'en reste plus qu'un, désignant ainsi le vainqueur[9].

Ensembles de champions[modifier | modifier le code]

League of Legends disposant de plus de 150 champions, il n'est pas possible de tous les réunir dans Combat Tactique en même temps. Ainsi, seule une première partie des champions — le « premier ensemble » — est disponible de la sortie du jeu jusqu'au [10],[11], date d'une importante mise-à-jour où « TFT : l'Avènement des éléments » lui succède, avant que ce dernier ne soit à son tour remplacé, le , par « TFT : Galaxies »[12],[13],[14]. « Galaxies » restera lui aussi quelques mois dans le jeu, jusqu'à être remplacé par l'ensemble « TFT : Destinées » le [15]. Une nouvelle mise-à-jour remplace à nouveau le précédent ensemble le , sous le nom de « TFT : Jugement »[16].

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Logo de Teamfight Tactics pour Android et iOS.

Riot Games commence le développement de Teamfight Tactics à la suite du succès de Dota Auto Chess (en), un mod de Dota 2 paru en et qui donnera naissance au genre auto battler (en)[17]. Ajouté à League of Legends le [18], le jeu est disponible durant deux semaines en bêta ouverte — ce qui, suscitant un important intérêt et donc un trafic élevé, engendre de grosses complications pour maintenir League of Legends accessible[19] — avant de sortir définitivement en tant que mode permanent le [1],[20],[21]. Un mode classé pour Teamfight Tactics sort trois semaines plus tard[22], et le jeu, jouissant rapidement d'un important succès, réunit 33 millions de joueurs mensuels en [23],[24].

Lors de la cérémonie du dixième anniversaire de LoL, en , Riot Games annonce un nombre important de nouveautés, y compris une version mobile de Teamfight Tactics pour le premier trimestre de [25]. Elle est finalement réalisée le sur Android et iOS[26], le jeu étant multiplateforme (en), ce qui signifie qu'un joueur sur Windows pourra, par exemple, affronter en temps réel un joueur sur iOS[27],[28],[29]. Selon Sensor Tower, Teamfight Tactics comptait déjà plus de 3,6 millions de téléchargements sur Android et iOS confondus à la fin de la semaine suivant sa sortie[30], et un mois après son lancement, la version mobile du jeu avait été téléchargée sur plus de 10 millions d'appareils[31].

Modèle économique[modifier | modifier le code]

TFT étant intégré à League of Legends, son modèle économique est parfaitement similaire à ce dernier : le jeu est free-to-play et ne contient aucune publicité, mais des cosmétiques (c'est à dire des contenus graphiques n'influant pas sur l'issue des parties) sont disponibles à l'achat, via des microtransactions[32],[33].

Scène compétitive[modifier | modifier le code]

Hormis quelques tournois mineurs, tel le Twitch Rivals: Teamfight Tactics Showdown résultant de la collaboration entre Twitch et l'éditeur du jeu en [34], ou le Rise of the Elements Invitational organisé par Riot Games et Red Bull entre le et le de la même année[35], il n'y a pas eu de réelle compétition mondiale sur Teamfight Tactics durant l'année de sa sortie[31].

Le premier événement international officiel opposant les meilleurs joueurs de chaque région, le Teamfight Tactics Galaxies Championship, a donc lieu entre les mois d' et de , sur l'ensemble « Galaxies » et avec un cash-prize total de 200 000 $[36]. Les participants sont sélectionnés dans chaque continent directement en fonction de leurs résultats en parties classées au cours de la dernière saison, puis sont départagés régionalement en s'affrontant mutuellement[37]. Cette phase de qualification passée, le tournoi s'est déroulé les et , opposant 16 joueurs en tout, et est remporté par le français Double61 de l'équipe Karmine Corp après deux jours de compétition[38],[39],[40].

Le second évènement mondial, Teamfight Tactics Fates Championship, qui se déroule sur l’ensemble « TFT : Destinées », suit la même structure que la première itération du championnat, mais comporte plus de places qualificatives ainsi qu’un cash-prize plus important, dont le montant total s'élève à 250 000 $[41]. À la suite des qualifications, le tournoi voit s’affronter 24 joueurs et se déroule les , et . Il est remporté par le joueur coréen 8ljaywalking, qui s’impose en finale face au Français ZyK0o[42],[43].

Accueil[modifier | modifier le code]

Teamfight Tactics reçoit globalement des critiques favorables. PC Gamer le considère, dès sa phase de bêta, comme étant « amusant » et « calme »[44], bien que différents bugs en altèrent négativement l'expérience durant les premiers mois suivants sa sortie[45]. Jeuxvideo.com note le jeu pour ordinateur à 17/20 — saluant son système de jeu[46], et sa version mobile à 15/20, plus critique envers le format de son gameplay[47]. Sa lisibilité sur mobile est également contestée[48], même si la version iOS du jeu est notée à 79/100 par Metacritic[49], et qu'il est en général retenu pour sa jouabilité entre amis et le divertissement qu'il apporte[50],[51].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Imso, « Combat tactique est disponible sur le PBE ! », sur Millenium, (consulté le 27 mars 2020)
  2. a b et c Djey, « LoL : Combat tactique, Teamfight Tactics TFT : guide pour bien débuter », sur Millenium, (consulté le 27 mars 2020)
  3. a et b Sting, « TFT : Nouvelles classes et origines du Set 3, Teamfight Tactics Galaxies », sur Breakflip, (consulté le 27 mars 2020)
  4. (en-US) « League of Legends Teamfight Tactics Items List | Recipe List », sur RankedBoost (consulté le 27 mars 2020)
  5. Benjamin Vanese, « Combat Tactique : les petite légendes », sur Team aAa, (consulté le 28 mars 2020)
  6. (en-US) « Ultimate Teamfight Tactics Gold And Experience Guide », sur GamerDiscovery, (consulté le 27 mars 2020)
  7. a b et c Léo Lecherbonnier, « Présentation du mode de jeu Combat Tactique / Teamfight Tactics », sur Team aAa, (consulté le 27 mars 2020)
  8. Imso, « LoL : Guide avancé de Combat Tactique, TFT, Teamfight Tactics », sur Millenium, (consulté le 27 mars 2020)
  9. a b et c Marie Turcan, « Teamfight Tactics : notre guide pour bien débuter », sur Numerama, (consulté le 27 mars 2020)
  10. (en) « Riot reveal release date for Teamfight Tactics set 2 on PBE », sur Dexerto, (consulté le 27 mars 2020)
  11. Riot Mort, « /dev : enseignements de l'ensemble 1 de TFT - Teamfight Tactics », sur League of Legends, (consulté le 27 mars 2020)
  12. Riot Mort, « /dev : enseignements de TFT : l'Avènement des éléments - League of Legends », sur League of Legends, (consulté le 27 mars 2020)
  13. (en) Danny Paez, « 'Teamfight Tactics' Set 3 Galaxies update includes major changes », sur Inverse, (consulté le 27 mars 2020)
  14. Sting, « TFT : Set 3, infos et date, les nouveaux champions, classes et origines de Teamfight Tactics Galaxies », sur Breakflip, (consulté le 27 mars 2020)
  15. Sting, « TFT : Set 4, infos et date, les nouveaux champions, classes et origines de Teamfight Tactics Destinées », sur Breakflip, (consulté le 9 septembre 2020)
  16. Sting, « Set 5 TFT : Date de sortie et infos sur les champions et les traits », sur Breakflip, (consulté le 21 mai 2021)
  17. Clémence Duneau et Florian Reynaud, « E-sport : comment l’« auto-chess » a conquis des millions de fans en moins de deux ans », sur Le Monde, (consulté le 25 mai 2021)
  18. Youssouf Tahbousti, « LoL : Riot dévoile un nouveau mode de jeu : Combat Tactique - League of Legends », sur GAMEWAVE, (consulté le 27 mars 2020)
  19. (en-US) Fraser Brown, « Teamfight Tactics has been struggling to keep up with demand », sur PC Gamer, (consulté le 29 mars 2020)
  20. Cthulhu, « Découvrez Combat tactique, le nouveau mode de jeu LoL », sur Millenium, (consulté le 27 mars 2020)
  21. (en-US) Steven Messner, « Riot confirms Teamfight Tactics is here to stay, adding 4 new champions », sur PC Gamer, (consulté le 29 mars 2020)
  22. (en) Austen Goslin, « Here’s how ranked works in Teamfight Tactics », sur The Rift Herald, (consulté le 27 mars 2020)
  23. (en-US) Dean Takahashi, « Teamfight Tactics hits 33 million monthly players, making Riot Games happy », sur VentureBeat, (consulté le 27 mars 2020)
  24. (en-US) Andy Chalk, « Teamfight Tactics is getting a competitive scene », sur PC Gamer, (consulté le 29 mars 2020)
  25. Izokay, « Bande-annonce Teamfight Tactics : la version mobile dévoilée en vidéo », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 mars 2020)
  26. (en) Gary Jones, « Teamfight Tactics Mobile release date: TFT Mobile launch time latest for Android and iOS », sur Express, (consulté le 27 mars 2020)
  27. Maxime Lancelin-Golbery, « Teamfight Tactics arrive sur Android et iOS et sera cross-play avec le PC : préinscrivez-vous », sur FrAndroid, (consulté le 27 mars 2020)
  28. (en) Carli Velocci, « Teamfight Tactics jumping to mobile with launch this week », sur Android Central, (consulté le 27 mars 2020)
  29. (en-US) Olivia Harris, « Teamfight Tactics Is Out Now For Free On Mobile With Cross-Play », sur GameSpot, (consulté le 29 mars 2020)
  30. (en) Katie Williams, « Riot Games’ Teamfight Tactics Surpasses 4.5 Million Downloads on Mobile », sur Sensor Tower, (consulté le 9 septembre 2020)
  31. a et b Fred Nolet, « Teamfight Tactics : un port mobile et un esport en développement », sur RDS Jeux vidéo, (consulté le 9 septembre 2020)
  32. Nathan Le Gohlisse, « Avec Teamfight Tactics, Riot Games se décide enfin à venir sur mobile », sur FrAndroid, (consulté le 27 mars 2020)
  33. (en-US) Nick Fernandez, « Teamfight Tactics: Everything you need to know (Rolling out now on mobile) », sur Android Authority, (consulté le 27 mars 2020)
  34. (en-US) Joseph Asuncion, « Riot and Twitch announce Twitch Rivals: Teamfight Tactics Showdown », sur ONE Esports, (consulté le 10 septembre 2020)
  35. (en-US) Joseph Asuncion, « Riot welcomes Rise of the Elements with a two-day Teamfight Tactics invitational next week », sur ONE Esports, (consulté le 10 septembre 2020)
  36. Benjamin Vanese, « Riot Games organise le TFT Galaxies Championship », sur Against All Authority, (consulté le 10 septembre 2020)
  37. Axel Spaenlé, « Teamfight Tactics - Découvrez les Championnats du Monde », sur eSports.ch, (consulté le 10 septembre 2020)
  38. Sting, « TFT : Worlds Teamfight Tactics, format, résultats et heure », sur Breakflip, (consulté le 10 septembre 2020)
  39. Benjamin Vanese, « TFT Galaxies Championship : le titre pour KC Double », sur Against All Authority, (consulté le 10 septembre 2020)
  40. Alex Dubois, « Double61, 16 ans, gagne les championnats du monde du set Galaxies de Teamfight Tactics », sur Dot Esports France, (consulté le 13 septembre 2020)
  41. Sting, « Worlds TFT 2021 : Suivi en direct du Teamfight Tactics Fates Championship », sur Breakflip, (consulté le 25 mai 2021)
  42. Benjamin Vanese, « Worlds 2021 TFT Destinées : le titre pour le Coréen 8ljaywalking », sur Against All Authority, (consulté le 25 mai 2021)
  43. Zonneuve, « 8ljaywalking remporte le championnat du monde de Teamfight Tactics », sur Eclypsia, (consulté le 25 mai 2021)
  44. (en-US) James Chen, « Teamfight Tactics is a super fun Auto Chess variant, despite frustrating RNG », sur PC Gamer, (consulté le 29 mars 2020)
  45. (en) Andreas Stavropoulos, « Teamfight Tactics’ 2019 debut: 6-months-in review », sur Dot Esports, (consulté le 29 mars 2020)
  46. Panthaa, « Test : Teamfight Tactics : L'excellent OVNI qui vient renforcer League of Legends », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 29 mars 2020)
  47. Aubin_Gregoire, « Test : Teamfight Tactics : Une version mobile au poil ? », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 29 mars 2020)
  48. (it) Simone Tagliaferri, « Teamfight Tactics, la recensione della versione mobile », sur Multiplayer.it, (consulté le 29 mars 2020)
  49. (en) « Teamfight Tactics », sur Metacritic (consulté le 9 septembre 2020)
  50. (en) Ryan Gilliam, « Teamfight Tactics one-ups Auto Chess by being more fun with friends », sur Polygon, (consulté le 29 mars 2020)
  51. (en-US) Cody Gravelle, « Teamfight Tactics: League of Legends Successor? », sur ScreenRant, (consulté le 29 mars 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]