Rendez-vous à Bagdad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rendez-vous à Bagdad
Auteur Agatha Christie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Roman d'espionnage
Roman d'aventures
Version originale
Langue Anglais
Titre They Came to Baghdad
Éditeur Collins Crime Club
Date de parution
Version française
Traducteur Michel Le Houbie
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 430
Lieu de parution Paris
Date de parution 1952
Nombre de pages 255 p.

Rendez-vous à Bagdad (titre original : They Came to Baghdad) est un roman d'espionnage et d'aventures d'Agatha Christie publié le au Royaume-Uni. En France, il est publié en 1952.

Le livre est inspiré du voyage d'Agatha Christie à Bagdad avec son second mari, l’archéologue Max Mallowan. C'est également l'un de ses rares romans d'action et d'espionnage avec L'Homme au complet marron (1924) ou Passager pour Francfort (1970).

Résumé[modifier | modifier le code]

À Londres, Victoria Jones rencontre le jeune Edward qui part pour Bagdad, et décide sur un coup de tête de le rejoindre. Menteuse invétérée, elle trouve une place de dame de compagnie pour faire le voyage. Une conférence secrète entre les puissances mondiales doit avoir lieu à Bagdad, mais un groupe obscur complote pour saboter l'événement. Victoria se retrouve à son insu mêlée au complot quand un agent secret, Carmichael dit «le Fakir », vient mourir dans sa chambre d'hôtel. A Bassora, elle retrouve Edward qui lui trouve un emploi dans l'association « Rameau d'olivier ».

Personnages[modifier | modifier le code]

Modèle:Victoria Jones, Edward Van Cleef

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le roman présente des similitudes avec un autre roman d'Agatha Christie, L'Homme au complet marron (1924). Tous deux ne sont pas des romans policiers à proprement parler mais plutôt des romans d'aventures et d'espionnage. Les deux livres mettent en scène un homme mystérieux tombant amoureux de l'héroïne[1].

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « They Came to Baghdad », sur le site officiel d'Agatha Christie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]