Relais & Châteaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Relais et châteaux)
Aller à : navigation, rechercher
Relais & Châteaux
Description de l'image Logo Relais et Chateaux.png.
Création 1954
Personnages clés Marcel Tilloy, Nelly Tilloy, Jo Olivereau, Régis Bulot, Jaume Tàpies, Pierre Troisgros, Robert Gagnon, Michel Roux, Dominique Loiseau, Patrick Henriroux, Marc Meneau
Forme juridique Association
Slogan Partout dans le monde, unique au monde
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Activité Hôtellerie de charme et Gastronomie
Site web www.relaischateaux.com

Relais & Châteaux est un réseau d’hôtels et de restaurants indépendants, dans le monde.

L’ensemble des 520 membres situés dans 62 pays en 2015[1], sur les cinq continents, constitue une association régie par la loi 1901 de droit français.

Relais & Châteaux a vu le jour en 1954. À l’époque, huit hôtels installés sur la route nationale 7 se sont regroupés entre Paris et Nice pour fonder les « Relais de Campagne ». Ils partageaient les mêmes valeurs, et se sont fait connaître à travers une même publicité qui avait pour slogan « la Route du Bonheur ». Le nom Relais & Châteaux fait son apparition en 1975.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1954 : création des premiers « Relais de campagne » par Marcel Tilloy et Nelly Tilloy avec sept autres restaurateurs dissiminés sur la célèbre RN7, chantée par Charles Trenet : les 8 établissements fondateurs sont : l'Auberge des Templiers, l’Hôtellerie du moulin des Ruats (Avallon), l’Hôtellerie du chapeau rouge (Dijon), l’Hôtellerie La Roseraie, l'Hôtel de Baix - Hôtellerie La Cardinale, la Petite auberge, le Château de Meyrargues, l’Hostellerie du Monastère royal de l’Abbaye de La Celle.

Par la création de cette association, les établissements cités ci-dessus, s'engagent à offrir un service d'excellence et une restauration de Terroir.

  • 1960 : premiers établissements en Espagne (L'Hostal de la Gavina) et en Belgique (Le Moulin Hideux).
  • 1961 : édition du premier guide en couleur.
  • 1971 : nouveau président des "Relais de Campagne", Joseph Olivereau (ex administrateur).
  • 1975 : fusion des « Relais de campagne », des « Relais gourmands » avec les « Châteaux-hôtels » pour former la chaîne des « Relais & Châteaux ». Nouveau logo : une fleur de lys inscrite à l'intérieur des ailes d'un papillon évoquant la liberté, le mouvement, les escapades et la découverte.
  • 1975 : premiers établissements hors d'Europe.
  • 1986 : nouveau président, Régis Bulot.
  • 1989 : lancement des chèques invitations.
  • 1995 : lancement du site Internet et de la centrale de réservation.
  • 2004 : premier Relais & Châteaux en Chine.
  • 2005 : nouveau président, Jaume Tàpies.
  • 2008 : première campagne de communication mondiale.
  • 2014 : le 18 novembre - présentation du Manifeste Relais & Châteaux à l’UNESCO

Affaire Relais et châteaux[modifier | modifier le code]

L’association Relais & Châteaux s’est constituée partie civile sur l’affaire engagée en 2008 par la Procureur de la République de Strasbourg concernant des surfacturations effectuées entre 1997 et 2008 sur les prestations de fourniture de papier et d’impression du Guide annuel des Relais & Châteaux.

Le 7 juillet 2015, le Tribunal correctionnel de Strasbourg a reconnu l’ancien président Régis Bulot (de 1987 à 2005), ainsi que six autres personnes impliquées, coupables d’abus de confiance et d’escroqueries en bande organisée et a prononcé à leur encontre des peines d’emprisonnement et d’amende. Le Tribunal a par ailleurs accordé à l’Association Relais & Châteaux  la réparation des préjudices subis en condamnant Régis Bulot, solidairement avec les différents intermédiaires et fournisseurs, à payer à Relais & Châteaux une somme de plus de 2 millions d’euros.

Manifeste en faveur de l'humanité[modifier | modifier le code]

Fin 2014, Relais & Châteaux présente son Manifeste à l'Unesco. Par cet acte, l’association présente vingt engagements[2], regroupés dans 3 domaines qui sont liés au développement durable et au respect des traditions culturelles : préservation des accueils et cuisines du monde, partage de la passion du beau et du bon, action pour un monde plus humain. Dans un entretien tenu en juillet 2015, Olivier Roellinger, vice-président, précisait que le patrimoine de l'humanité se caractérise effectivement de la diversité des cuisines sur la planète, l'un de principaux disciplines de son association[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Figaro, le 11 juillet 2015, p. 30, Olivier Roellinger : « Le patrimoine de l'humanité, c'est la diversité des cuisines »
  2. http://www.classtourisme.com/Manifeste-Relais-et-Chateaux-presente-a-l-UNESCO-Video_a880.html le 1er avril 2015

Dernières Nouvelles D'Alsace, 7 juillet 2015

Lien externe[modifier | modifier le code]