Dominique Loiseau (restauratrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loiseau et Dominique Loiseau.
Dominique Loiseau
Naissance
Neuilly-sur-Seine
Nationalité Drapeau de la France France
Formation
Famille
Bérangère Loiseau (fille)
Bastien Loiseau
Blanche Loiseau (fille)

Dominique Loiseau, née Dominique, Muriel, Véronique Brunet le à Neuilly-sur-Seine, est une femme d'affaires française, épouse de Bernard Loiseau.

Depuis le 30 juin 2004, elle est présidente de Bernard Loiseau SA.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Après un BTS de biochimie, puis une Maîtrise de biochimie/microbiologie obtenue en 1975 à l'Université Louis Pasteur de Strasbourg, Dominique Loiseau se tourne vers l’enseignement : elle est admise à suivre la formation de dernière année à l’École normale supérieure de Cachan. Maître-auxiliaire à mi-temps afin de payer ses études, elle obtient en 1977 le certificat Capet A3 - section Biochimie/Microbiologie (avec option nutrition). Nommée Professeur Certifiée de sciences appliquées à l’alimentation et à l’hygiène des aliments, Dominique Loiseau enseigne au Lycée Technique Hôtelier Jean Drouant, à Paris (XVIIe), de 1978 à 1985[1].

Pendant ce temps, pour mieux s’adapter au programme très spécifique de ses élèves, elle passe le CAP de cuisine en 1983. Dès 1981, à la suite de la publication de son premier ouvrage, Hygiène et restauration, le journal professionnel L'Hôtellerie commence à lui demander des articles. Cette collaboration est déterminante, puisque Dominique Loiseau rejoindra plus tard ce journal, en qualité de journaliste-rédactrice spécialisée dans les produits alimentaires/diététique/hygiène. Elle y restera durant cinq années[2].

En 2012, elle suit l'Executive Program de Burgundy School of Business qui s’adresse aux cadres dirigeants[3].

La rencontre avec Bernard Loiseau[modifier | modifier le code]

En 1986, à l’occasion d’une manifestation professionnelle à Vichy, elle rencontre le jeune chef étoilé qui va infléchir définitivement sa destinée et qu'elle va épouser en 1989. Quelques mois après la naissance de leur premier enfant, elle rejoint son mari Bernard Loiseau à Saulieu, pour le seconder dans son hôtel-restaurant « La Côte d’Or »[2].

Les débuts à Saulieu[modifier | modifier le code]

À son arrivée au sein de l'établissement « La Côte-d'Or » de Saulieu en 1990, Dominique Loiseau est d’abord à l’écoute pour comprendre tout le fonctionnement de cette maison tenue par un chef charismatique, son mari Bernard Loiseau. Elle est plus particulièrement responsable de l’aspect hôtelier, de la communication et de l’édition. Par la suite, elle participe aux différents travaux de rénovation décidés pour offrir aux clients un lieu privilégié. Les grands travaux commencés dès l’été 1990 s’achèvent en 2000 avec le spa et la piscine. Entre autres réalisations, Dominique Loiseau s’est plus particulièrement investie dans l’aménagement du jardin anglais, de la boutique (1995), de l’hôtel (tranches de 1995 et 1998) et du spa[2].

Des responsabilités successives[modifier | modifier le code]

Elle devient effectivement Directrice de l’hôtel Relais & Châteaux. En 1998, Dominique Loiseau est nommée Administrateur de Bernard Loiseau SA lors de l’introduction en bourse[1].

Une fois la rénovation du Relais & Châteaux aboutie, Dominique Loiseau peut enfin développer la commercialisation à l’étranger, surtout aux États-Unis (ce qui a permis au Relais Bernard Loiseau d’être référencé au sein du prestigieux réseau d'agents de voyages très haut de gamme américains et australiens Virtuoso)[1].

Quelques jours après la disparition de Bernard Loiseau, le 24 février 2003, Dominique Loiseau est nommée par le Conseil d’Administration en qualité de Président-Directeur Général de Bernard Loiseau SA. Depuis le , elle est présidente de Bernard Loiseau SA[2].

Vice-présidente de la chaîne Relais & Châteaux[modifier | modifier le code]

En novembre 2005, Dominique Loiseau est nommée vice–présidente de la chaîne Relais & Châteaux, présidée par Jaume Tàpiès, aux côtés de Michel Roux (The Waterside Inn-Bray-UK), Robert Gagnon (L’Eau à la bouche-Canada) et Patrick Henriroux (La Pyramide-Vienne-France).

Elle est la première femme à occuper ce poste[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dominique Loiseau est la mère de deux filles, Bérangère et Blanche, nées respectivement en 1989 et en 1996 et d'un garçon Bastien né en 1991[2]. Bérangère est diplômée de l'ISG et a passé son CAP de cuisine avec succès et a intégré l'entreprise en tant que directrice marketing pour tout le groupe Bernard Loiseau SA. Bastien, diplômé de l'École hôtelière de Lausanne , a travaillé à l'étranger notamment aux États-Unis, en Chine, en Allemagne et en Suisse, a dirigé plusieurs restaurants du Groupe Frères Blanc à Paris et est actuellement entrepreneur à la tête de plusieurs entreprises. Blanche a intégré l'Institut Paul Bocuse et se dirige vers la cuisine et la pâtisserie.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En , lors du 30e Congrès international des Relais & Châteaux à Athènes, le relais Bernard Loiseau de Saulieu et The American Colony Hotel de Jérusalem ont reçu le premier « Passion Trophy », décerné par Hennessy pour récompenser les propriétaires d’établissements de la chaîne qui se sont particulièrement distingués par leur passion, leur engagement personnel et leur vision créatrice.

Toujours en novembre 2004, Dominique Loiseau a reçu le « Trophée génération éponymes » dans les salons de la présidence du Sénat.

Le , le président de la République française, Nicolas Sarkozy, a remis à Dominique Loiseau la décoration de Chevalier de la Légion d'honneur, en la qualifiant de « femme courageuse » et « femme d'affaires brillante » pour avoir repris les affaires de son mari, Bernard Loiseau. « Vous auriez pu vous effondrer. Vous avez relevé la tête et vous vous êtes battue pour faire perdurer, magnifier et sublimer votre entreprise. »[4].

  • Vice-présidente du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » dans la classe Maître d’Hôtel, du Service et des Arts de la Table.

En 2015 Dominique Loiseau est sacrée Femme d'entreprise en OR à Avoriaz.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Brunet-Loiseau, Hygiène et restauration, éditions BPI,
  • Dominique Brunet-Loiseau, Sciences appliquées à l’alimentation, éditions BPI,
  • Dominique Loiseau et avec Bernard Loiseau, Travaux Pratiques de Cuisine, éditions BPI,
  • Dominique Loiseau et avec Bernard Loiseau, Cuisine de Référence, éditions BPI,
  • Dominique Loiseau et avec Bernard Loiseau, Les Dimanches de Bernard Loiseau, éditions du Chêne,
  • Dominique Loiseau, Sciences appliquées à l’alimentation et à l’hygiène, éditions BPI,
  • Dominique Loiseau et avec Bernard Loiseau, Bernard Loiseau cuisine en famille, éditions Albin Michel,
  • Dominique Loiseau, Bernard Loiseau, mon mari, éditions Michel Lafon,
  • Dominique Loiseau, Tout Loiseau, éditions Perrin,

Elle est également directrice de collection d’ouvrages scolaires destinés aux écoles hôtelières aux éditions BPI.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Interview de Dominique Loiseau par Hedwige Chevrillon, émission Les Sagas du Pouvoir sur BFM TV, 25 juillet 2014
  2. a, b, c, d, e et f (Dossier de presse 2006 du groupe Bernard Loiseau, p. 11)
  3. « Distinctions reçues par Dominique Loiseau (p.12) », sur bernard-loiseau.com
  4. (fr) « Remise de la Legion d'honneur à Dominique Loiseau a I'Elysee. », Chefs & Saveurs, juin-juillet 2008, p.1

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]