Relais ekiden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Relais ekiden
Description de cette image, également commentée ci-après
Passage du tasugi entre membres d'une équipe de coureurs d’ekiden.
Caractéristiques
Catégorie Course à pied
Genre Relais - Course de fond
Surface Route
Records masculins
Record du monde Kenya : 1 h 57 min 6 s
Records féminins
Record du monde Chine : 2 h 11 min 41 s

Le relais ekiden est une course à pied sur route d'origine japonaise.

Cette épreuve consiste en la succession de relais sur route par équipes de six relayeurs. Habituellement, la somme des diverses distances à parcourir par l’ensemble des candidats d’une équipe doit être égale à celle du marathon, soit 42,195 km ; dans ce cas, les six coureurs doivent successivement parcourir les distances suivantes : 5 km, 10 km, 5 km, 10 km, 5 km et pour finir 7,195 km. Ils se transmettent un témoin plus léger que celui des relais 4 × 100 m, pour ne pas entraver le coureur. Le témoin traditionnel est une écharpe en tissu appelée le tasuki.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le concept remonte à l'ancien système de communication et de transport sur la route du Tōkaidō, dans lequel des relais-gare étaient disposés le long de la route. Dans cette course, chaque coureur d'une équipe parcourt la distance d'une gare à la suivante, et transmet le tasuki au relayeur suivant.

Le premier ekiden a été officiellement organisé en 1917, parrainé par le quotidien japonais Yomiuri shinbun, et a duré trois journées, sur 508 km entre l'ancienne capitale japonaise, Kyoto, et la nouvelle, Tokyo, pour célébrer l'anniversaire du changement de capitale. Le mot a été inventé par le poète Toki Zemmaro (1885-1980) qui était le chef du bureau des affaires sociales du quotidien. Le vocable ekiden (駅伝?) est une combinaison de deux kanjis : le premier (駅) signifie gare, et le second (伝) transmettre.

Un des plus célèbres ekiden a lieu sur deux jours, les 2 et 3 janvier, juste après le Nouvel An japonais (le shōgatsu), et consiste en un aller-retour entre Tokyo et Hakone (soit deux fois environ 110 km en tout), au pied du mont Fuji : le Hakone Ekiden. Chaque jour, il y a cinq relais, d'environ 20 km chacun. Les coureurs sont des étudiants des universités japonaises.

Nature des compétitions[modifier | modifier le code]

Il s'agit d’une épreuve d'athlétisme dans différentes compétitions internationales ou nationales, mais elle ne fait pas partie des épreuves des Jeux olympiques, ni de celles des Championnats du monde ou continentaux. Les premiers championnats d’ekiden ont été introduits en Europe en 1992.

Il existe des championnats nationaux de cette discipline. Le temps de qualification pour les équipes seniors hommes en France en 2006 était de deux heures et trente minutes. En Belgique également, un championnat d’ekiden se court à Bruxelles où aucun temps qualificatif n'est demandé.

Il existe aussi maintenant des ekiden en nature et non sur route.

Records[modifier | modifier le code]

Région Genre Performance Equipe Date Lieu
Monde M 1 h 57 min 6 s Drapeau du Kenya Kenya 23 novembre 2005 Chiba (Drapeau du Japon Japon)
F 2 h 11 min 41 s Drapeau de la République populaire de Chine Chine 28 février 1988 Pékin (Drapeau de la République populaire de Chine Chine)
Afrique M 1 h 57 min 6 s Drapeau du Kenya Kenya 23 novembre 2005 Chiba (Drapeau du Japon Japon)
F
Amérique du Nord M 1 h 59 min 8 s Drapeau des États-Unis États-Unis 23 novembre 2005 Chiba (Drapeau du Japon Japon)
F 2 h 29 min 36 s Drapeau des États-Unis États-Unis 18 avril 1988 Manaus (Drapeau du Brésil Brésil)
Amérique du Sud M 2 h 04 min 50 s Drapeau du Brésil Brésil 19 avril 1988 Manaus (Drapeau du Brésil Brésil)
F 2 h 32 min 55 s Drapeau du Brésil Brésil 18 avril 1988 Manaus (Drapeau du Brésil Brésil)
Asie M 1 h 58 min 58 s Drapeau du Japon Japon 23 novembre 2005 Chiba (Drapeau du Japon Japon)
F 2 h 11 min 41 s Drapeau de la République populaire de Chine Chine 28 février 1988 Pékin (Drapeau de la République populaire de Chine Chine)
Europe M 2 h 03 min 12 s Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 23 novembre 1994 Chiba (Drapeau du Japon Japon)
F 2 h 22 min 36 s Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 25 février 1990 Yokohama (Drapeau du Japon Japon)
Océanie M 2 h 27 min 1 s Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 19 avril 1988 Manaus (Drapeau du Brésil Brésil)
F

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :