Kilomètre vertical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kilomètre vertical
Description de cette image, également commentée ci-après
Caractéristiques
Catégorie Skyrunning
Surface Souvent un sentier de montagne



Un kilomètre vertical (abrégé KV) est une épreuve de skyrunning, dont le parcours est une montée raide avec un dénivelé positif d'environ 1 000 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier kilomètre vertical se déroule le à Cervinia durant les débuts du skyrunning[1]. La discipline est ensuite intégrée à la Skyrunner World Series en 2011, puis dans une série spécifique, le Vertical Kilometer World Circuit entre 2017 et 2019[2].

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Par exemple, l'épreuve de kilomètre vertical du marathon du Mont-Blanc est une montée de 3,8 kilomètres pour un dénivelé positif cumulé de 1 000 mètres, soit une pente moyenne d'environ 26 % ou 15 degrés.

Étant donné la nature particulière de ces parcours et pour des raisons de sécurité, le départ est généralement donné en contre la montre. Quelques exceptions existent avec des départ en ligne, notamment le PizTri Vertical à Malonno ou les KM de Chando[3].

Courses célèbres[modifier | modifier le code]

Le kilomètre vertical de Fully, surplombant la vallée du Rhône au cœur du Bas-Valais, à 6 km en amont de Martigny, est l'épreuve de km vertical très raide avec un segment de 1,920 km sur un dénivelé moyen de 52 % et des portions approchant les 60 %. Le parcours chemine sur une ancienne voie de funiculaire[4],[5].

Le kilomètre vertical de l'Alpe du Grand Serre (Cholonge, Matheysine, Isère) est le KV le plus court du monde avec un segment de 1,811 km[6] pour un dénivelé de 1 000 m.

Le K2 de Villaroger-Les Arcs en Haute-Tarentaise (Savoie), dont le parcours est une montée de 7,6 km avec un dénivelé positif de plus de 2 000 m, est l'unique double kilomètre vertical en France. Le départ se fait de Villaroger, situé à 1 200 m d'altitude, avec une arrivée au sommet de l'aiguille Rouge (3 226 m), point culminant de la station de ski des Arcs[7].

Le BEI K3 est l'unique triple kilomètre vertical au monde. D'une longueur de 9,7 km, il offre un dénivelé positif de 3 030 m sur les pentes du Rochemelon[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Descrizione percorso », sur CervinoXtrail (consulté le 8 janvier 2020)
  2. (en-US) « The Vertical Kilometer World Circuit - vertical mountain running series », sur Lessons In Badassery, (consulté le 8 janvier 2020)
  3. Pascal Balducci, « Le kilomètre vertical, votre prochain défi? », sur Lepape-Info, (consulté le 8 janvier 2020)
  4. Km vertical de Fully - Présentation
  5. Présentation du km vertical de Fully (Suisse) : parcours (1er volet)
  6. « La course », sur vgs.run (consulté le 9 mai 2018)
  7. « Le premier double KV en France - Trails Endurance Mag », (consulté le 8 janvier 2020)
  8. (en-US) « The route | VertikalK3 » (consulté le 8 janvier 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]