Kilomètre vertical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kilomètre vertical

Caractéristiques
Catégorie Course en montagne
Surface Souvent un sentier de montagne


Un kilomètre vertical (abrégé KV) est une épreuve de course à pied en montagne, dont le parcours est une montée raide avec un dénivelé positif d'environ 1 000 mètres.

Par exemple, l'épreuve de kilomètre vertical du marathon du Mont-Blanc est une montée de 3,8 kilomètres pour un dénivelé positif cumulé de 1 000 mètres, soit une pente moyenne d'environ 26 % ou 15 degrés.

Le kilomètre vertical de Fully, surplombant la vallée du Rhône au cœur du Bas-Valais, à 6 km en amont de Martigny, est l'épreuve de km vertical très raide avec un segment de 1,920 km sur un dénivelé moyen de 52 % et des portions approchant les 60 %. Le parcours chemine sur une ancienne voie de funiculaire[1],[2].

Le kilomètre vertical de l'Alpe du Grand Serre (Cholonge, Matheysine, Isère) est le KV le plus court du monde avec un segment de 1,811 km[3] pour un dénivelé de 1 000 m.

Le K2 de Villaroger-Les Arcs en Haute-Tarentaise (Savoie), dont le parcours est une montée de 7,6 km avec un dénivelé positif de plus de 2 000 m, est l'unique double kilomètre vertical en France. Le départ se fait de Villaroger, situé à 1 200 m d'altitude, avec une arrivée au sommet de l'aiguille Rouge (3 226 m), point culminant de la station de ski des Arcs.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]