Hakone Ekiden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hakone Ekiden
Description de l'image Hakone Ekiden logo.svg.
Généralités
Sport Athlétisme
Création 1920
Organisateur(s) Fédération d'athlétisme universitaire du Kantō
Catégorie Relais Ekiden
Périodicité 2 et 3 janvier
Lieu(x) Entre Tokyo et Hakone
Drapeau : Japon Kantō
Participants 20 universités
Statut des participants Amateurs (étudiants)
Site web officiel hakone-ekiden.jp

Palmarès
Tenant du titre Université Aoyama Gakuin (4)
Plus titré(s) Université Chūō (14)

Hakone Ekiden (箱根駅伝?), appelé officiellement Course Ekiden Aller-Retour Tokyo-Hakone des Universités (東京箱根間往復大学駅伝競走, Tōkyō Hakone kan Ōfuku Daigaku Ekiden Kyōsō?)[1], est l’une des courses universitaires ekiden (course à pied en relais) les plus célèbres organisée entre Tokyo et Hakone au Japon le 2 et 3 janvier de chaque année. La course est diffusée sur Nippon Television.

Cette course sur deux jours depuis Ōtemachi jusqu’à Hakone puis l’inverse est séparée en cinq sections sur chaque jour[2]. À cause de quelques variations dans le parcours, la distance du premier jour est de 108 km alors que la distance du deuxième jour est de 109,9 km[3]. Seulement les hommes sont autorisés à participer.

Règles[modifier | modifier le code]

La course est divisée en cinq sections entre Tokyo et Hakone à l’aller comme au retour. Chaque coureur court une section et alterne avec un autre coureur à une gare. Chaque équipe est composée de dix coureurs courant avec une écharpe aux couleurs de leur équipe transmise au prochain coureur à chaque gare.

Si un coureur ne parvient pas à rejoindre la gare dans les vingt minutes après que le coureur en tête de la course est terminé sa section, le prochain coureur doit partir et court alors avec une écharpe de substitution. La différence de temps est ajoutée au temps total de l’équipe.

Participation[modifier | modifier le code]

Les autres élèves de l’université de Daito Bunka démontrent que l’esprit d’école est un important aspect de la course.

Vingt Universités qui appartiennent à la fédération d'athlétisme universitaire du Kantō (関東学生陸上競技連盟, Kantō gakusei rikujō kyōgi renmei?), peuvent participer à cette compétition. Dix équipes parmi les vingt sont sélectionnées automatiquement en finissant dans les dix premières équipes de la course l’année précédente. Neuf équipes additionnelles sont sélectionnées à travers leurs résultats au Hakone Ekiden Yosenkai, une course de 20 km organisée en octobre de l’année précédente. Une équipe finale est créée, l'Équipe Unie des Étudiants des Universités du Kanto (関東学生連合チーム, Kantō gakusei rengō cheemu?), par la sélection des meilleurs coureurs placés dans la course sélective d’octobre mais dont l’équipe universitaire n’a pas été sélectionnée[4]. La course de 2014 n’a pas inclus une telle équipe et avant 2014 l’équipe était appelée l'Équipe Select de la Région du Kanto (関東学連選抜チーム, Kantō gakuren senbatsu cheemu?) et était constituée sur le même principe.

Droit de sélection[modifier | modifier le code]

Les dix premières équipes sont sélectionnées et peuvent participer à l’Hakone Ekiden de l’année suivante.

Forfait[modifier | modifier le code]

Si un coureur est forfait pendant la course à cause d’un incident, son équipe est considérée comme forfait. Même si les coureurs suivants ont le droit de participer, leurs temps ne sont pas officiellement comptabilisés.

Courses[5][modifier | modifier le code]

Aller, 2 janvier[modifier | modifier le code]

Première section (21,4 km) de Ōtemachi, Tokyo à Tsurumi, Yokohama

C’est l’une des sections les plus importantes parce que le classement du premier coureur va affecter la manière dont l’équipe se comportera pendant la course. Les équipes font en sorte de placer l’un des meilleurs coureurs dans cette partie. Le parcours est plat mais il y a quelques côtes à Shin-Yatsuyamabashi (新八ツ山橋?) et Rokugōbashi (六郷橋?).

Deuxième section (23,2 km) de Tsurumi à Totsuka

Traditionnellement, le coureur le plus rapide est placé dans cette section. Le parcours est très dur parce qu’il y a deux côtes longues et raides.

Troisième section (21,5 km) de Totsuka à Hiratsuka

Dans cette section, il y a des vents marins très forts malgré des vues imprenables sur le mont Fuji et baie de Sagami. Beaucoup de spectateurs vont soutenir les coureurs sur cette partie de la course. De toutes les sections, c’est là où ils sont le plus nombreux.

Quatrième section (18,5 km) de Hiratsuka à Odawara

Cette section est la plus courte. Il y a beaucoup de côtes donc il est difficile pour les coureurs de garder leur rythme.

Cinquième section (23,4 km) de Odawara au lac Ashi, Hakone

Cette section est la plus longue. Les coureurs doivent monter une côte qui s’élève à plus de 800 mètres. C’est le parcours considéré comme le plus difficile.

Retour, 3 janvier[modifier | modifier le code]

Sixième section (20,8 km) du lac Ashi, Hakone à Odawara Au départ, les coureurs grimpe avant de redescendre sur des côtes aux pourcentages très élevés. Ces côtes font très mal aux jambes des coureurs et beaucoup ralentissent près de l’arrivée. Le départ est donné à 8 heure du matin. Pour se protéger du froid, beaucoup de coureurs portent des manches longues.

Septième section (21,3 km) de Odawara à Hiratsuka

La différence de température entre le départ et l’arrivée est la plus importante de toutes les sections de la course. Le parcours est plat tout le long jusqu’au neuvième kilomètre mais après il y a beaucoup de route vallonée. Le record sur cette section est le plus ancien de tous.

Huitième section (21,5 km) de Hiratsuka à Totsuka

La première partie de cette section est plate mais ensuite il y a une côte nommée Yugyōji-no-saka (遊行寺の坂?) qui cause beaucoup de difficultés aux coureurs. Certains équipes qui se trouvent autour de la dixième place commencent à s'inquiéter de savoir si elles seront sélectionnées ou pas.

Neuvième section (23,2 km) de Totsuka à Tsurumi

Cette section est la plus longue du deuxième jour. Il y a beaucoup de descentes et les coureurs doivent contrôler leur vitesse.

Dixième section (23,1 km) de Tsurumi à Otemachi, Tokyo

C'est la dernière section de la course. Le parcours est quasiment plat mais parfois un vent fort souffle entre les immeubles. Il y a beaucoup de supporters donc les coureurs ressentent de la pression de ne pas les décevoir.

Origine[modifier | modifier le code]

La première édition de l'Hakone Ekiden eut lieu en 1920[6]. Shizō Kanakuri, qui est connu comme le père du marathon au Japon, en a eu l'idée. Son rêve d'amener un coureur à participer à des compétitions internationales est devenu le moteur de son projet. Quand Kanakuri était étudiant à l'école de Tokyo Koto Shihan, il a participé aux Jeux olympiques d'été de 1912 en tant que représentant du Japon pour le marathon mais il dut abandonner en cours[7].

Entre-temps, le premier ekiden, Tokaido ekidentohokyoso (東海道駅伝徒歩競走?) eut lieu en 1917 entre Sanjō Ōhashi, Kyoto et Ueno Shinobazunoike (上野不忍池?) Tokyo, pour célébrer le cinquantenaire de la nouvelle capitale. Cette course était un long relais entre Kyoto et Tokyo (516 km) organisé par le Yomiuri Shimbun sur trois jours. La course a perduré et est devenue la forme initiale de l'Hakone Ekiden. Kanaguri a été influencé par le succès de la course et persuada d'autres universités de courir pour le Hakone Ekiden. Finalement, l'université Waseda, université Keiō, université Meiji et l'université d'éducation de Tōkyō répondirent favorablement à son appel aboutissant à la première édition de l'Hakone Ekiden. Beaucoup de passion était investi dans l'Hakone Ekiden de la part de ses pionniers du mouvement sportif japonais. Cela s'explique par la dynamique amorcé pendant la Première Guerre Mondiale avec l'agrandissement des zones industrielles à l'ouest et la route du Tokaido élargie.

Niveau de la compétition en 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, lors de la 86e course, parmi les 380 coureurs (190 titulaires et 190 remplaçants) représentant 19 universités, 328 ont un temps sous les 14:40 pour le 5 000 mètres; 150 en dessous de 14:20 et 33 en dessous de 14:00[8]. Ce chiffre est très sensiblement comparable à celui des étudiants américains qui recense environ 400 athlètes en 14:40, 200 en 14:20 et 60 en dessous de 14:00 en 2009. Sur le 10 000 mètres, 190 coureurs ont des records personnels en dessous de 30:00. Environ 90 étudiants américains ont couru en dessous de 30 minutes en 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Édition Université
1920 1 Université d'éducation de Tōkyō 
1921 2 Université Meiji
1922 3 Université Waseda
1923 4 Université Waseda (2)
1924 5 Université Meiji (2)
1925 6 Université Meiji (3)
1926 7 Université Chūō
1927 8 Université Waseda (3)
1928 9 Université Meiji (4)
1929 10 Université Meiji (5)
1930 11 Université Waseda (4)
1931 12 Université Waseda (5)
1932 13 Université Keiō
1933 14 Université Waseda (6)
1934 15 Université Waseda (7)
1935 16 Université Nihon
1936 17 Université Nihon (2)
1937 18 Université Nihon (3)
1938 19 Université Nihon (4)
1939 20 Université Senshū
1940 21 Université Nihon (5)
1943 22 Université Nihon (6)
1947 23 Université Meiji (6)
1948 24 Université Chūō (2)
1949 25 Université Meiji (7)
1950 26 Université Chūō (3)
1951 27 Université Chūō (4)
1952 28 Université Waseda (8)
1953 29 Université Chūō (5)
1954 30 Université Waseda (9)
1955 31 Université Chūō (6)
1956 32 Université Chūō (7)
1957 33 Université Nihon (7)
1958 34 Université Nihon (8)
1959 35 Université Chūō (8)
1960 36 Université Chūō (9)
1961 37 Université Chūō (10)
1962 38 Université Chūō (11)
1963 39 Université Chūō (12)
1964 40 Université Chūō (13)
1965 41 Université Nihon (9)
1966 42 Université Juntendō
1967 43 Université Nihon (10)
1968 44 Université Nihon (11)
1969 45 Université des sciences du sport
1970 46 Université des sciences du sport (2)
1971 47 Université des sciences du sport (3)
1972 48 Université des sciences du sport (4)
1973 49 Université des sciences du sport (5)
1974 50 Université Nihon (12)
1975 51 Université Daitō Bunka
1976 52 Université Daitō Bunka (2)
1977 53 Université des sciences du sport (6)
1978 54 Université des sciences du sport (7)
1979 55 Université Juntendō (2)
1980 56 Université des sciences du sport (8)
1981 57 Université Juntendō (3)
1982 58 Université Juntendō (4)
1983 59 Université des sciences du sport (9)
1984 60 Université Waseda (10)
1985 61 Université Waseda (11)
1986 61 Université Juntendō (5)
1987 63 Université Juntendō (6)
1988 64 Université Juntendō (7)
1989 65 Université Juntendō (8)
1990 66 Université Daitō Bunka (3)
1991 67 Université Daitō Bunka (4)
1992 68 Université Yamanashi Gakuin
1993 69 Université Waseda (12)
1994 70 Université Yamanashi Gakuin (2)
1995 71 Université Yamanashi Gakuin (3)
1996 72 Université Chūō (14)
1997 73 Université Kanagawa
1998 74 Université Kanagawa (2)
1999 75 Université Juntendō (9)
2000 76 Université Komazawa
2001 77 Université Juntendō (10)
2002 78 Université Komazawa (2)
2003 79 Université Komazawa (3)
2004 80 Université Komazawa (4)
2005 81 Université Komazawa (5)
2006 82 Université Ajia
2007 83 Université Juntendō (11)
2008 84 Université Komazawa (6)
2009 85 Université Tōyō[9]
2010 86 Université Tōyō (2)
2011 87 Université Waseda (13)
2012 88 Université Tōyō (3)
2013 89 Université des sciences du sport (10)
2014 90 Université Tōyō (4)
2015 91 Université Aoyama Gakuin
2016 92 Université Aoyama Gakuin (2)
2017 93 Université Aoyama Gakuin (3)
2018 94 Université Aoyama Gakuin (4)

Trophée Shizō Kanakuri[modifier | modifier le code]

Ce prix est remis au coureur le plus valeureux depuis 2004 en mémoire des exploits de Shizō Kanakuri.

Année Edition Nom Univ
2004 80 Yukiharu Kanegae IUAU Team (Tsukuba Univ)
2005 81 Masato Imai Juntendo Univ
2006 82 Masato Imai Juntendo Univ
2007 83 Yuki Sato Tokai Univ
Masato Imai Juntendo Univ
2008 84 Jun Shinotou Chuo Gakuin Univ
2009 85 Ryuji Kashiwabara Toyo Univ
2010 86 Ryuji Kashiwabara Toyo Univ
2011 87 Akinobu Murasawa Tokai University
2012 88 Ryuji Kashiwabara Toyo Univ
2013 89 Shota Hattori Nippon Sport Science Univ
2014 90 Kento Ohtsu Toyo Univ
2015 91 Daichi Kamino Aoyama Gakuin Univ
2016 92 Kazuma Kubota Aoyama Gakuin Univ
2017 93 Kiyohito Akiyama Nippon Sport Science Univ
2018 94 Keisuke Hayashi Aoyama Gakuin Univ

Records[modifier | modifier le code]

Temps sur chaque section[modifier | modifier le code]

Les records sur chaque section sont comme suit:

Section Temps Nom Universitée Edition (Année)
1:01:06 Yuki Sato Tokai 83 (2007)
2 1:06:04 Mekubo Mogusu Yamanashi Gakuin 85 (2009)
1:01:38 Ondiba Cosmas Yamanashi Gakuin 88 (2012)
0:54:28 Tamura Kazuki Aoyama Gakuin 91 (2015)
1:16:15 Kamino Daichi Aoyama Gakuin 91 (2015)
0:58:09 Akiyama Kiyohito Nippon Sport Science 92 (2016)
1:02:32 Shitara Yuta Toyo 88 (2012)
1:04:05 Yoshida Tetsuhiro Yamanashi Gakuin 73 (1997)
1:08:01 Shinoto Jun Chuo Gakuin 84 (2008)
10 1:08:59 Matsuse Genta Juntendo 83 (2007)

Records de dépassement[modifier | modifier le code]

Les coureurs suivants ont doublé le plus grand nombre de concurrents sur une section.

Place nombre Nom Univ Edition/Section
1 20 Gitau Daniel Nihon Univ 85/2[10]
2 17 Akinobu Murasawa Tokai Univ 87/2[11]
3 15 Takuro Nakagawa Juntendo Univ 79/2
Gitau Daniel Nihon Univ 84/2
5 13 Hideaki Date Tokai Univ 84/2
Yuki Sato Tokai Univ 85/3
7 12 Makoto Hattori Tokyo Nogyo Univ 50/2
Yoshinori Oda Kanto Gakuin Univ 79/2
Ombeche Mokanba Yamanashi Gakuin Univ 81/2
Mekubo Mogusu Yamanashi Gakuin Univ 82/2
11 11 Masato Imai Juntendo Univ 81/5
Kōsaku Hoshina Nippon Sport Science Univ 82/2
Gitau Daniel Nihon Univ 86/2

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 200 events: YOMIURI GROUP POWER: YOMIURI SHIMBUN MEDIA KIT »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 8 juin 2017), Yomiuri Shimbun
  2. « 箱根駅伝公式Webサイト -衛星画像マップ- » [archive du ] (consulté le 2 janvier 2008)
  3. « 箱根駅伝公式Webサイト » (consulté le 2 janvier 2008)
  4. http://japanrunningnews.blogspot.com/2014/03/hakone-ekiden-kanto-select-team-to.html
  5. (ja) « 箱根駅伝コースマップ »,‎ (consulté le 25 janvier 2008)
  6. (ja) <span%20class= "ouvrage"><span%20class="noarchive">%5Bhttp://www.hakone-ekiden.jp/about/about-rekishi.html%20«%20<cite%20style="font-style:%20normal;%20color:red;">http://www.hakone-ekiden.jp/about/about-rekishi.html%20»%5D<sup%20class="plainlinks">(%5Bhttp://web.archive.org/web/*/http://www.hakone-ekiden.jp/about/about-rekishi.html%20Archive%5D%20•%20%5Bhttp://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.hakone-ekiden.jp/about/about-rekishi.html%20Wikiwix%5D%20•%20%5Bhttp://archive.is/http://www.hakone-ekiden.jp/about/about-rekishi.html%20Archive.is%5D%20•%20%5Bhttps://www.google.fr/search?q=cache:http://www.hakone-ekiden.jp/about/about-rekishi.html%20Google%5D%20•%20%5B%5BProjet:Correction%20des%20liens%20externes#J'ai%20trouvé%20un%20lien%20mort,%20que%20faire%20?|Que%20faire%20?%5D%5D)%20<small%20style="line-height:1em;">(consulté%20le%20<span%20class="nowrap">8%20juin%202017)%5B%5BCatégorie:Article%20contenant%20un%20lien%20mort%5D%5D « 箱根駅伝とは―歴史― »,‎ (consulté le 25 janvier 2008)
  7. Kamiya, Setsuko, "« Hakone Ekiden gave relay races new fascination »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 8 juin 2017)", Japan Times, 7 December 2010, p. 3.
  8. 第86回箱根駅伝パーフェクトガイド (2010 86th Hakone Ekiden Spectator's Guide), 1月別冊付録 (January Supplement), 陸上競技マガジン (Track and Field Magazine, January 2010) 第60巻第1号 ( Vol 60 No. 1), pages 11-30
  9. "東洋大復路もV、初の総合優勝…箱根駅伝" Yomiuri Shimbun, January 3, 2009
  10. "日大・ダニエル、驚異の新記録「20人抜き」" Yomiuri Shimbun, January 2, 2009
  11. "Upstaged / Kashiwabara helps Toyo pass Waseda in final stage, move into position for 3-peat" Yomiuri Shimbun, January 2, 2011

Liens Externes[modifier | modifier le code]