Record du monde du lancer du marteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Records du monde d'athlétisme.
Record du monde du
lancer du marteau
Image illustrative de l'article Record du monde du lancer du marteau
Anita Włodarczyk détient le record du monde féminin du lancer du marteau avec 81,08 m.
Caractéristiques du record
Discipline Lancer du marteau
athlétisme
Instance
homologatrice
IAAF
Genre Hommes / Femmes
Portée Monde
Record actuel masculin
Valeur 86,74 m
Titulaire Yuriy Sedykh
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Date du record
Circonstance Championnats d'Europe 1986
Site Neckarstadion
Stuttgart
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Record actuel féminin
Valeur 81,08 m
Titulaire Anita Włodarczyk
Drapeau de la Pologne Pologne
Date du record
Circonstance Kamila Skolimowska Memorial Throws Festival
Site
Władysławowo
Drapeau de la Pologne Pologne

Les records du monde du lancer du marteau sont actuellement détenus par l'Ukrainien Yuriy Sedykh, auteur de 86,74 m le à Stuttgart en Allemagne, et par la Polonaise Anita Włodarczyk, créditée de 81,08 m le 1er août 2015, à Wladyslawowo, en Pologne.

Le premier record du monde du lancer du marteau homologué par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme est celui de l'Américain Patrick Ryan qui atteint la marque de 57,77 m en 1913. Le Hongrois József Csermák est le premier athlète à lancer le marteau à plus de 60 mètres (1952), l'Américain Harold Connolly à plus de 70 mètres (1960), et le Russe Boris Zaychuk à plus de 80 mètres (1978).

Le premier record mondial féminin est établi en 1994 par la Russe Olga Kuzenkova avec 66,84 m.

Record du monde masculin[modifier | modifier le code]

Premiers records[modifier | modifier le code]

Patrick Ryan, premier détenteur du record du monde du lancer du marteau.

Le premier record du monde masculin du lancer du marteau homologué par l'IAAF est celui de l'Américain Patrick Ryan qui atteint la marque de 57,77 m le 17 août 1913 à New York[1]. Ce record n'est amélioré que vingt-ans plus tard par l'Allemand Erwin Blask, auteur d'un lancer à 59,00 m le 27 août 1938 à Stockholm.

À la fin des années 1940, le Hongrois Imre Németh, qui sera champion olympique en 1956, améliore à trois reprises le record du monde en réalisant successivement 59,02 m le 14 juillet 1948 à Tata, 59,57 m le 4 septembre 1949 à Katowice, et enfin 59,88 m le 19 mai 1950 à Budapest. Le 24 juillet 1952, son compatriote József Csermák devient le premier athlète à dépasser la limite des soixante mètres en établissant la marque de 60,34 m à l'occasion de sa victoire aux Jeux olympiques de 1952, à Helsinki[2]. Moins de deux mois plus tard, le 14 septembre 1952, le Norvégien Sverre Strandli améliore de 91 cm le record de Csermák en effectuant un lancer à 61,25 m à Oslo, performance qu'il améliore de plus d'un mètre le 5 septembre 1953, toujours à Oslo, avec 62,36 m.

Barrière des soixante-dix mètres[modifier | modifier le code]

De 1954 à 1956, le Soviétique Mikhaïl Krivonossov établit six records du monde du lancer du marteau. Le 29 août 1954, lors des championnats d'Europe de Berne qu'il remporte, il améliore de 98 cm le record mondial de Sverre Strandli en le portant à 63,34 m. Dépossédé de ce record par l'autre soviétique Stanislav Nenashev (64,05 m le 12 décembre 1954 à Bakou), Krivonossov reprend son bien en établissant cinq records du monde consécutifs : 64,33 m le 4 août 1955 à Varsovie, 64,52 m le 19 septembre 1955 à Belgrade, 65,85 m le 25 avril 1956 à Naltchik, 66,38 m le 8 juillet 1956 à Minsk et enfin 67,32 m le 22 octobre 1956 à Tachkent[3]. L'Américain Harold Connolly, qui a remporté le titre des Jeux olympiques de 1956 devant Krivonossov, établit à son tour six records du monde consécutifs : 68,54 m le 2 novembre 1956 à Los Angeles, 68,68 m le 20 juin 1958 à Bakersfield, 70,33 m le 12 août 1960 à Walnut, devenant à cette occasion le premier lanceur de marteau à plus de soixante-dix mètres, 70,67 m le 21 juillet 1962 à Palo Alto, 71,01 m le 29 mai 1965 à Ceres, et enfin 71,26 m le 20 juin 1965 à Walnut[4].

Anatoliy Bondarchuk, détenteur du record du monde de 1969 à 1971.

Le Hongrois Gyula Zsivótzky met un terme à la série de Harold Connolly en améliorant de plus de deux mètres son record du monde avec un lancer à 73,74 m qu'il effectue le 4 septembre 1965 à Debrecen[5]. Il porte ensuite ce record à 73,76 m le 14 septembre 1968 à Budapest peu avant son titre olympique à Mexico. Le 15 juin 1969, le Soviétique Romuald Klim, champion olympique en 1964, ajoute 76 cm à la mesure de Zsivótzky en établissant la marque de 74,52 m à Budapest, record qu'améliore à deux reprises son compatriote Anatoliy Bondarchuk, une première fois en 74,68 m le 20 septembre 1969 en finale des championnats d'Europe d'Athènes, et une seconde fois en 75,48 m le 12 octobre 1969 à Rivne[6].

Le 4 septembre 1971, à Lahr/Schwarzwald, l'Allemand Walter Schmidt améliore de près d'un mètre le record du monde d'Anatoliy Bondarchuk en le portant à 76,40 m, performance améliorée trois ans plus tard, le 4 juillet 1974 à Erfurt par l'Est-allemand Reinhard Theimer avec 76,60 m, puis par le Soviétique Aleksey Spiridonov le 11 septembre 1974 à Munich avec 76,66 m[7]. Le 19 mai 1975, à Rehlingen, l'Allemand Karl-Hans Riehm bat par trois fois le record mondial lors de la même compétition, avec 76,70 m, 77,56 m et 78,50 m. Ses six jets effectués sont par ailleurs tous supérieurs au précédent record de Spiridonov[7]. Mais trois mois plus tard, Walter Schmidt reprend son bien en atteignant la marque de 79,30 m le 14 août 1975 à Francfort.

Au-delà des quatre-vingt mètres[modifier | modifier le code]

Le 9 juillet 1978, le Soviétique Boris Zaychuk devient le premier athlète à dépasser la ligne de quatre-vingt mètres en réalisant 80,14 m à Moscou, améliorant de 84 cm le record du monde de Schmidt. Moins d'un mois plus tard, le 6 août 1978 à Heidenheim an der Brenz, ce record est porté à 80,32 m par Karl-Hans Riehm qui l'améliore pour la quatrième fois de sa carrière[8]. En 1980, le record du monde est battu à cinq reprises, dont trois fois lors du même concours, le 16 mai à Leselidze où le Soviétique Yuriy Sedykh réalise 80,38 m, son compatriote Jüri Tamm 80,46 m, et Sedykh de nouveau 80,64 m. Moins d'une semaine plus tard, le 24 mai à Sotchi, l'autre Soviétique Sergey Litvinov améliore de plus d'un mètre cette marque en fixant le record mondial à 81,66 m.

Yuriy Sedykh, qui totalisera tout au long de sa carrière deux titres olympiques, un titre de champion du monde et trois titres de champion d'Europe, s'empare de nouveau du record du monde le 31 juillet 1980 avec un lancer à 81,80 m. Le 4 juin 1982, à Moscou au cours des championnats de l'Armée d'URSS, Sergey Litvinov reprend le record du monde en améliorant de plus de deux mètres la performance de Sedykh avec 83,98 m, avant de fixer ce record à 84,14 m le 21 juin 1983, toujours à Moscou, lors des Spartakiades[9]. Entretemps, l'IAAF décide de modifier les caractéristiques du marteau qui risque de devenir dangereux dans des stades exigus. Ainsi, le diamètre de la tête de l'engin est porté de 102 à 110 mm[10]. Yuriy Sedykh établit un nouveau record mondial le 3 juillet 1984 à Cork, avec un lancer à 86,34 m, améliorant de plus de deux mètres l'ancienne meilleure marque mondiale de Litvinov, puis porte le record mondial à 86,66 m le 22 juin 1986 à Tallinn. Le 30 août 1986, en finale des championnats d'Europe, à Stuttgart, Sedykh établit le sixième record du monde de sa carrière en atteignant la marque de 86,74 m à son quatrième essai[11].

Progression du record du monde[modifier | modifier le code]

45 records du monde masculins du lancer du marteau ont été homologués par l'IAAF.

Évolution du record du monde masculin[12]
Marque Athlète Lieu Date
57,77 m Drapeau : États-Unis Patrick Ryan New York 17 août 1913
59,00 m Drapeau : Allemagne Erwin Blask Stockholm 27 août 1938
59,02 m Drapeau : République populaire de Hongrie Imre Németh Tata 14 juillet 1948
59,57 m Drapeau : République populaire de Hongrie Imre Németh Katowice 4 septembre 1949
59,88 m Drapeau : République populaire de Hongrie Imre Németh Budapest 19 mai 1950
60,34 m Drapeau : République populaire de Hongrie József Csermák Helsinki 24 juillet 1952
61,25 m Drapeau : Norvège Sverre Strandli Oslo 14 septembre 1952
62,36 m Drapeau : Norvège Sverre Strandli Oslo 5 septembre 1953
63,34 m Drapeau : URSS Mikhaïl Krivonossov Berne 29 août 1954
64,05 m Drapeau : URSS Stanislav Nenashev Bakou 12 décembre 1954
64,33 m Drapeau : URSS Mikhaïl Krivonossov Varsovie 4 août 1955
64,52 m Drapeau : URSS Mikhaïl Krivonossov Belgrade 19 septembre 1955
65,85 m Drapeau : URSS Mikhaïl Krivonossov Naltchik 25 avril 1956
66,38 m Drapeau : URSS Mikhaïl Krivonossov Minsk 8 juillet 1956
67,32 m Drapeau : URSS Mikhaïl Krivonossov Tachkent 22 octobre 1956
68,54 m Drapeau : États-Unis Hal Connolly Los Angeles 2 novembre 1956
68,68 m Drapeau : États-Unis Hal Connolly Bakersfield 20 juin 1958
70,33 m Drapeau : États-Unis Hal Connolly Walnut 12 août 1960
70,67 m Drapeau : États-Unis Hal Connolly Palo Alto 21 juillet 1962
71,06 m Drapeau : États-Unis Hal Connolly Ceres 29 mai 1965
71,26 m Drapeau : États-Unis Hal Connolly Walnut 20 juin 1965
73,74 m Drapeau : République populaire de Hongrie Gyula Zsivótzky Debrecen 4 septembre 1965
73,76 m Drapeau : République populaire de Hongrie Gyula Zsivótzky Budapest 14 septembre 1968
74,52 m Drapeau : URSS Romuald Klim Budapest 15 juin 1969
74,68 m Drapeau : URSS Anatoliy Bondarchuk Le Pirée 20 septembre 1969
75,48 m Drapeau : URSS Anatoliy Bondarchuk Rivne 12 octobre 1969
76,40 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Walter Schmidt Lahr/Schwarzwald 4 septembre 1971
76,60 m Drapeau : Allemagne de l'Est Reinhard Theimer Erfurt 4 juillet 1974
76,66 m Drapeau : URSS Aleksey Spiridonov Munich 11 septembre 1974
76,70 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Karl-Hans Riehm Rehlingen 19 mai 1975
77,76 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Karl-Hans Riehm Rehlingen 19 mai 1975
78,50 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Karl-Hans Riehm Rehlingen 19 mai 1975
79,30 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Walter Schmidt Francfort 14 août 1975
80,14 m Drapeau : URSS Boris Zaychuk Moscou 9 juillet 1978
80,32 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Karl-Hans Riehm Heidenheim 6 août 1978
80,38 m Drapeau : URSS Yuriy Sedykh Leselidze 16 mai 1980
80,46 m Drapeau : URSS Jüri Tamm Leselidze 16 mai 1980
80,64 m Drapeau : URSS Yuriy Sedykh Leselidze 16 mai 1980
81,66 m Drapeau : URSS Sergey Litvinov Sotchi 24 mai 1980
81,80 m Drapeau : URSS Yuriy Sedykh Moscou 31 juillet 1980
83,98 m Drapeau : URSS Sergey Litvinov Moscou 4 juin 1982
84,14 m Drapeau : URSS Sergey Litvinov Moscou 21 juin 1983
86,34 m Drapeau : URSS Yuriy Sedykh Cork 3 juillet 1984
86,66 m Drapeau : URSS Yuriy Sedykh Tallinn 22 juin 1986
86,74 m Drapeau : URSS Yuriy Sedykh Stuttgart 30 août 1986

Record du monde féminin[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Progression[modifier | modifier le code]

24 records du monde féminins ont été homologués par l'IAAF.

Évolution du record du monde féminin[13]
Marque Athlète Lieu Date
66,84 m Drapeau : Russie Olga Kuzenkova Adler 23 février 1994
66,86 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Bucarest 4 mars 1995
67,00 m Drapeau : Russie Olga Kuzenkova Moscou 24 mai 1995
68,14 m Drapeau : Russie Olga Kuzenkova Moscou 5 juin 1995
68,16 m Drapeau : Russie Olga Kuzenkova Moscou 5 juin 1995
69,42 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Cluj 12 mai 1996
69,58 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Bucarest 8 mars 1997
71,22 m Drapeau : Russie Olga Kuzenkova Munich 22 juin 1997
73,10 m Drapeau : Russie Olga Kuzenkova Munich 22 juin 1997
73,14 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Poiana Brașov 16 juillet 1998
75,29 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Clermont-Ferrand 13 mai 1999
75,97 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Clermont-Ferrand 13 mai 1999
76,05 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Rüdlingen 29 août 1999
76,07 m Drapeau : Roumanie Mihaela Melinte Rüdlingen 29 août 1999
77,06 m Drapeau : Russie Tatyana Lysenko Moscou 15 juillet 2005
77,26 m Drapeau : Russie Gulfiya Khanafeyeva Toula 12 juin 2006
77,41 m Drapeau : Russie Tatyana Lysenko Joukovski 24 juin 2006
77,80 m Drapeau : Russie Tatyana Lysenko Tallinn 15 août 2006
77,96 m Drapeau : Pologne Anita Włodarczyk Berlin 22 août 2009
78,30 m Drapeau : Pologne Anita Włodarczyk Bydgoszcz 6 juin 2010[14]
79,42 m Drapeau : Allemagne Betty Heidler Halle 21 mai 2011[15],[16],[17]
79,58 m Drapeau : Pologne Anita Włodarczyk Berlin 31 août 2014[18]
79,83 m Drapeau : Pologne Anita Włodarczyk Wrocław 27 juin 2015[19]
81,08 m Drapeau : Pologne Anita Wlodarczyk Wladyslawowo 1er août 2015[20]

Autres catégories d'âge[modifier | modifier le code]

Le record du monde junior masculin du lancer du marteau (d'un poids de 6 kg au lieu de 7,260 kg) est actuellement détenu par le Qatarien Ashraf Amgad Elseify avec 85,57 m, établi le 14 juillet 2012 à Barcelone. La Chinoise Zhang Wenxiu est détentrice du record du monde junior féminin en réalisant 73,24 m le 24 juin 2005 à Changsha[21].

Les meilleures performances mondiales cadets sont la propriété du Hongrois Bence Halász (87,16 m le 31 mai 2014 à Bakou avec un engin de 5 kg) et de sa compatriote Réka Gyurátz (76,04 m le 23 juin 2013 à Zalaegerszeg avec un marteau de 3 kg)[22].

Hommes
Record Athlète Marque Date Lieu
Record du monde junior (marteau de 6 kg) Drapeau : Qatar Ashraf Amgad Elseify 85,57 m 14 juillet 2012 Barcelone
Meilleure performance mondiale cadet (marteau de 5 kg) Drapeau : Hongrie Bence Halász 87,16 m 31 mai 2014 Bakou
Femmes
Record Athlète marque Date Lieu
Record du monde junior Drapeau : République populaire de Chine Zhang Wenxiu 73,24 m 24 juin 2005 Changsha
Meilleure performance mondiale cadet (marteau de 3 kg) Drapeau : Hongrie Réka Gyurátz 76,04 m 23 juin 2013 Zalaegerszeg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parienté et Billouin 2003, p. 727.
  2. Parienté et Billouin 2003, p. 796.
  3. Parienté et Billouin 2003, p. 798.
  4. Parienté et Billouin 2003, p. 799.
  5. Parienté et Billouin 2003, p. 800.
  6. Parienté et Billouin 2003, p. 804.
  7. a et b Parienté et Billouin 2003, p. 805.
  8. Parienté et Billouin 2003, p. 806.
  9. Parienté et Billouin 2003, p. 808.
  10. Parienté et Billouin 2003, p. 809.
  11. Parienté et Billouin 2003, p. 810.
  12. [PDF] Progression du record du monde du lancer du marteau masculin, www.iaaf.org, p.634 et 635, consulté le 25 février 2016
  13. [PDF] Progression du record du monde du lancer du marteau féminin, www.iaaf.org, p.755, consulté le 25 février 2016
  14. (en)Pawel Jackowski, « 78.30m World record in the Hammer Throw by Wlodarczyk in Bydgoszcz », sur iaaf.org,‎ (consulté le 18 décembre 2011)
  15. (de)Deutscher Leichtathletik-Verband, « Betty Heidler wirft Weltrekord », sur leichtathletik.de,‎ (consulté le 18 décembre 2011)
  16. (de)Deutscher Leichtathletik-Verband, « Hallesche Werfertage 2011 Complete Results », sur leichtathletik.de,‎ (consulté le 18 décembre 2011)
  17. (en)IAAF, « 79.42m - Heidler breaks World hammer Throw record in Halle », sur iaaf.org,‎ (consulté le 18 décembre 2011)
  18. « Record du monde au marteau pour Anita Wlodarczyk », sur lequipe.fr,‎
  19. (en) « NEW HAMMER WORLD RECORD BY ANITA WLODARCZYK 79.83m (261′ 11″) », sur throwholics.com,‎
  20. (en) « Wlodarczyk smashes hammer world record with 81.08m in Cetniewo », sur iaaf.org,‎ (consulté le 17 août 2015)
  21. (en) « Records du monde juniors d'athlétisme », sur iaaf.org (consulté le 26 février 2016)
  22. (en) « Meilleures performances mondiales cadets en athlétisme », sur iaaf.org (consulté le 26 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Parienté et Alain Billouin, La Fabuleuse Histoire de l'athlétisme, Minerva, , 1021 p. (ISBN 978-2-8307-0727-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]