Record du monde du marathon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Record du monde du
marathon
Image illustrative de l’article Record du monde du marathon
Brigid Kosgei et Eliud Kipchoge, actuels détenteurs du record du monde du marathon.
Caractéristiques du record
Discipline Marathon
athlétisme
Instance
homologatrice
World Athletics
Genre Hommes / Femmes
Portée Monde
Record actuel masculin
Valeur h 1 min 9 s
Titulaire(s) Eliud Kipchoge
Drapeau du Kenya Kenya
Date du record
Circonstance Marathon de Berlin
Site
Berlin
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Record actuel féminin
Valeur h 14 min 4 s
Titulaire(s) Brigid Kosgei
Drapeau du Kenya Kenya
Date du record
Circonstance Marathon de Chicago
Site
Chicago
Drapeau des États-Unis États-Unis

Les records du monde du marathon sont actuellement détenus par le Kényan Eliud Kipchoge avec le temps de h 1 min 9 s établi le lors du marathon de Berlin, en Allemagne[1], et par la Kényane Brigid Kosgei, créditée de h 14 min 4 s le lors du marathon de Chicago aux États-Unis[2]. L'IAAF attribue également un record du monde féminin à la Kényane Mary Keitany en h 17 min 1 s, performance établie le à Londres dans une course exclusivement féminine.

Les records du monde du marathon masculins et féminins ne sont homologués par World Athletics que depuis le . Les records antérieurs sont considérés comme des meilleures performances.

Record du monde masculin[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

L'Américain Albert Michelsen est officiellement le premier athlète à parcourir les 42,195 km en moins de h 30 (h 29 min 1 s en 1925), le Britannique Jim Peters en moins de h 20 (h 18 min 40 s en 1953), l'Américain Leonard Edelen en moins de h 15 (h 14 min 28 s en 1963), et l'Australien Derek Clayton en moins de h 10 (h 9 min 36 s en 1967)[3].

De Khannouchi à Kimetto[modifier | modifier le code]

Khalid Khannouchi, premier détenteur du record du monde du marathon.

La performance de h 5 min 38 s établie le à Londres par l'Américain Khalid Khannouchi constitue officiellement le premier record du monde du marathon homologué par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme[4].

Le , le Kényan Paul Tergat devient le premier athlète à descendre sous la barrière des 2 h 5 min en remportant le marathon de Berlin en h 4 min 55 s, améliorant de 43 secondes la marque de Khalid Khannouchi.

L'Éthiopien Haile Gebrselassie améliore de 19 secondes le record du monde de Paul Tergat le au cours du marathon de Berlin en parcourant la distance en h 4 min 26 s[5]. Un an plus tard, le , toujours à Berlin, il porte son propre record du monde à h 3 min 59 s et devient le premier athlète sous les 2 h 4 min[6].

Le , au cours du marathon de Berlin 2011, le Kényan Patrick Makau retranche 21 secondes au record mondial de Gebreselassie en établissant le temps de h 3 min 38 s[7]. Le , toujours à Berlin, son compatriote Wilson Kipsang améliore de 15 secondes le record de Patrick Makau en s'imposant dans le temps de h 3 min 23 s[8].

Le , le Kényan Dennis Kimetto remporte ce même marathon de Berlin en h 2 min 57 s, améliorant de 26 s le record du monde de Wilson Kipsang et devenant le premier athlète à descendre sous les 2 h 3 min[9]. Il s'agit du sixième record du monde du marathon consécutif établi à Berlin[10].

Eliud Kipchoge depuis 2018[modifier | modifier le code]

Eliud Kipchoge, actuel détenteur du record du monde.

Le , sur le circuit automobile de Monza, en Italie, le Kényan Eliud Kipchoge court le marathon Breaking2 de Nike en h 0 min 24 s[11]. Cependant, cette performance n'est pas homologuée par la Fédération internationale d’athlétisme en tant que nouveau record du monde car la tentative ne se déroule pas dans le cadre d’une compétition officielle, qu'elle s’inscrit dans une tentative de record, et qu'elle se déroule sur un circuit fermé. De plus, le Kényan a pu bénéficier d’une vingtaine de lièvres ayant pu se relayer (au lieu de démarrer la course en même temps que Kipchoge) et a été précédé d’un véhicule dont il a pu profiter de l’aspiration[12].

Le , lors du marathon de Berlin, Eliud Kipchoge améliore le record du monde de Dennis Kimetto de 78 secondes, la plus grande marge depuis 1978, en parcourant la distance en h 1 min 39 s, devenant le premier athlète à descendre sous les 2 h 2 min[13]. Le détail par intervalle de course est le suivant[3] :

km 10 km 15 km 20 km 25 km 30 km 35 km 40 km 42,195 km
14 min 24 s 29 min 1 s 43 min 38 s 57 min 56 s h 12 min 14 s h 26 min 45 s h 41 min 1 s h 55 min 32 s h 1 min 39 s

Le , l'Éthiopien Kenenisa Bekele remporte le marathon de Berlin en h 1 min 41 s, à seulement deux secondes du record du monde d'Eliud Kipchoge. Il devient également le deuxième athlète de l'histoire à courir sous les h 2 min sur un marathon[14].

Le à Vienne, en Autriche, à l'occasion du Ineos 1:59 Challenge, Eliud Kipchoge devient le premier athlète à courir un marathon sous les 2 heures (en h 59 min 40 s), mais cette performance, comme celle de Monza en 2017, n'est pas homologuée car elle n'a pas été réalisée dans des conditions officielles[15].

Le , Eliud Kipchoge améliore son propre record établi quatre ans plus tôt au même marathon de Berlin et le porte à h 1 min 9 s[16]. Le détail par intervalle de course du record du monde d'Eliud Kipchoge est le suivant[17] :

km 10 km 15 km 20 km 25 km 30 km 35 km 40 km 42,195 km
14 min 14 s 28 min 23 s 42 min 33 s 56 min 45 s h 11 min 8 s h 25 min 40 s h 40 min 10 s h 54 min 53 s h 1 min 9 s

Progression[modifier | modifier le code]

Évolution du record du monde masculin[18],[3]
Temps Athlète Nationalité Lieu Compétition Date Vit. moyenne
Meilleures performances mondiales
h 55 min 18 s 4[19] Johnny Hayes Drapeau des États-Unis États-Unis Londres Jeux olympiques de 1908 14,44 km/h
h 52 min 45 s 4 Robert Fowler Drapeau des États-Unis États-Unis Yonkers 14,65 km/h
h 46 min 52 s 6 James Clark Drapeau des États-Unis États-Unis New York 15,17 km/h
h 42 min 31 s 0 Henry Barrett Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Polytechnic Marathon (en) 15,57 km/h
h 40 min 34 s 2 Thure Johansson Drapeau de la Suède Suède Stockholm 15,77 km/h
h 38 min 16 s 2 Harry Green Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres 15,99 km/h
h 36 min 6 s 6 Alexis Ahlgren Drapeau de la Suède Suède Londres Polytechnic Marathon (en) 16,21 km/h
h 32 min 35 s 8 Hannes Kolehmainen Drapeau de la Finlande Finlande Anvers Jeux olympiques de 1920 16,59 km/h
h 29 min 1 s 8 Albert Michelsen Drapeau des États-Unis États-Unis Port Chester Marathon de Port Chester 16,99 km/h
h 27 min 49 s Fusashige Suzuki Empire du Japon Tokyo 17,12 km/h
h 26 min 44 s Yasuo Ikenaka Empire du Japon Tokyo 17,25 km/h
h 26 min 42 s Son Ki-Jeong Empire du Japon[20]
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Tokyo [20] 17,25 km/h
h 25 min 39 s Suh Yun-bok Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Boston Marathon de Boston 17,38 km/h
h 20 min 43 s Jim Peters Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Polytechnic Marathon (en) 17,99 km/h
h 18 min 40 s 4 Jim Peters Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Polytechnic Marathon (en) 18,25 km/h
h 18 min 34 s 8 Jim Peters Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Turku 18,26 km/h
h 17 min 39 s 4 Jim Peters Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Polytechnic Marathon (en) 18,39 km/h
h 15 min 17 s 0 Sergey Popov Drapeau de l'URSS Union soviétique Stockholm Championnats d'Europe 1958 18,71 km/h
h 15 min 16 s 2 Abebe Bikila Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie Rome Jeux olympiques de 1960 18,71 km/h
h 15 min 15 s 8 Tōru Terasawa Drapeau du Japon Japon Beppu Beppu-Ōita Marathon 18,71 km/h
h 14 min 28 s Leonard Edelen Drapeau des États-Unis États-Unis Londres Polytechnic Marathon (en) 18,82 km/h
h 13 min 55 s Basil Heatley Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Polytechnic Marathon (en) 18,90 km/h
h 12 min 11 s 2 Abebe Bikila Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie Tokyo Jeux olympiques de 1964 19,15 km/h
h 12 min 0 s Morio Shigematsu Drapeau du Japon Japon Londres Polytechnic Marathon (en) 19,17 km/h
h 9 min 36 s 4 Derek Clayton Drapeau de l'Australie Australie Fukuoka Marathon de Fukuoka 19,53 km/h
h 8 min 33 s 6 Derek Clayton Drapeau de l'Australie Australie Anvers Marathon d'Anvers 19,69 km/h
h 8 min 18 s Robert de Castella Drapeau de l'Australie Australie Fukuoka Marathon de Fukuoka 19,73 km/h
h 8 min 5 s Steve Jones Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Chicago Marathon de Chicago 19,76 km/h
h 7 min 12 s Carlos Lopes Drapeau du Portugal Portugal Rotterdam Marathon de Rotterdam 19,90 km/h
h 6 min 50 s Belayneh Dinsamo Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie Rotterdam Marathon de Rotterdam 19,96 km/h
h 6 min 5 s Ronaldo da Costa Drapeau du Brésil Brésil Berlin Marathon de Berlin 20,08 km/h
h 5 min 42 s Khalid Khannouchi Drapeau du Maroc Maroc Chicago Marathon de Chicago 20,14 km/h
Records du monde (depuis le )
h 5 min 38 s Khalid Khannouchi Drapeau des États-Unis États-Unis Londres Marathon de Londres [21] 20,15 km/h
h 4 min 55 s Paul Tergat Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 20,26 km/h
h 4 min 26 s Haile Gebrselassie Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie Berlin Marathon de Berlin 2007 20,34 km/h
h 3 min 59 s Haile Gebrselassie Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie Berlin Marathon de Berlin 2008 20,42 km/h
h 3 min 38 s Patrick Makau Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 2011 20,47 km/h
h 3 min 23 s Wilson Kipsang Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 2013 20,52 km/h
h 2 min 57 s Dennis Kimetto Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 2014 20,59 km/h
h 1 min 39 s Eliud Kipchoge Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 2018 20,81 km/h
h 1 min 9 s Eliud Kipchoge Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 2022 20,91 km/h

Record du monde féminin[modifier | modifier le code]

Paula Radcliffe, première détentrice du record du monde féminin du marathon.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Américaine Beth Bonner est officiellement la première athlète féminine à parcourir les 42,195 km en moins de 3 heures (h 55 min 22 s en 1971), sa compatriote Jacqueline Hansen en moins de h 45 (h 43 min 54 s en 1974), la Norvégienne Grete Waitz en moins de h 30 (h 27 min 32 s en 1979), l'Américaine Joan Benoit en moins de h 25 (h 22 min 43 s en 1983) et la Japonaise Naoko Takahashi en moins de h 20 (h 19 min 46 s en 2001)[3].

Le premier record du monde féminin homologué par l'IAAF est celui de la Britannique Paula Radcliffe qui établit le temps de h 17 min 18 s le lors du marathon de Chicago.

Le , lors du marathon de Londres, Paula Radcliffe porte ce record du monde à h 15 min 25 s. Mais, le , la Fédération internationale d'athlétisme décide d’invalider car la performance de Radcliffe a été établie dans une course mixte, avantagée par la présence d’hommes, qui lui auraient servi de lièvres[22]. Le , l'IAAF revient sur sa décision en décidant de maintenir ce record[23].

Le , Paula Radcliffe établit la meilleure marque planétaire dans une course exclusivement féminine, en h 17 min 42 s, toujours lors du marathon de Londres, la Britannique détenant alors deux records du monde (course mixte et course féminine).

Le , au cours du marathon de Londres, la Kényane Mary Keitany améliore le record du monde établi dans une course exclusivement féminine (Wo), en parcourant la distance en h 17 min 1 s[24],[25].

Le , au cours du marathon de Chicago, la Kényane Brigid Kosgei bat le record de Paula Radcliffe, vieux de 16 ans, de plus d'une minute en h 14 min 4 s[26].

Le détail par intervalle de course du record du monde de Brigid Kosgei est le suivant[27] :

km 10 km 15 km 20 km 25 km 30 km 35 km 40 km 42,195 km
15 min 28 s 31 min 28 s 47 min 26 s h 3 min 27 s h 19 min 33 s h 35 min 18 s h 51 min 14 s h 7 min 11 s h 14 min 4 s

Progression[modifier | modifier le code]

Évolution du record du monde féminin[28]
Temps Athlète Nationalité Lieu Circonstance Date Notes Vit. moyenne
Meilleures performances mondiales
h 40 min 22 s Violet Piercy Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Chiswick 11,49 km/h
3 h 37 min 07 s Merry Lepper Drapeau des États-Unis États-Unis Culver City 11,66 km/h
3 h 27 min 25 s Dale Greig Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Ryde 12,17 km/h
3 h 19 min 33 s Mildred Sampson Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Auckland Marathon d'Auckland 12,68 km/h
3 h 15 min 22 s Maureen Wilton Drapeau du Canada Canada Toronto Marathon de Toronto 12,95 km/h
3 h 07 min 26 s Anni Pede-Erdkamp Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est Waidneil 13,50 km/h
3 h 02 min 53 s Caroline Walker Drapeau des États-Unis États-Unis Seaside 13,84 km/h
3 h 01 min 42 s Beth Bonner Drapeau des États-Unis États-Unis Philadelphie Marathon de Philadelphie 13,93 km/h
2 h 55 min 22 s Beth Bonner Drapeau des États-Unis États-Unis New York Marathon de New York 14,43 km/h
2 h 49 min 40 s Cheryl Bridges Drapeau des États-Unis États-Unis Culver City 14,92 km/h
2 h 46 min 36 s Michiko Gorman Drapeau des États-Unis États-Unis Culver City 15,19 km/h
2 h 46 min 24 s Chantal Langlacé Drapeau de la France France Neuf-Brisach 15,21 km/h
2 h 43 min 54 s 5 Jacqueline Hansen Drapeau des États-Unis États-Unis Culver City 15,44 km/h
2 h 42 min 24 s Liane Winter Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est Boston Marathon de Boston 15,58 km/h
h 40 min 15 s 8 Christa Vahlensieck Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Dülmen Marathon de Dülmen 15,79 km/h
2 h 38 min 19 s Jacqueline Hansen Drapeau des États-Unis États-Unis Eugene Nike-Oregon TC Marathon 15,99 km/h
2 h 35 min 15 s 4 Chantal Langlacé Drapeau de la France France Oiartzun 16,30 km/h
2 h 34 min 47 s 5 Christa Vahlensieck Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest Berlin Marathon de Berlin 16,35 km/h
2 h 32 min 29 s 9 Grete Waitz Drapeau de la Norvège Norvège New York Marathon de New York 16,60 km/h
2 h 27 min 32 s 6 Grete Waitz Drapeau de la Norvège Norvège New York Marathon de New York 17,16 km/h
2 h 25 min 41 s 3 Grete Waitz Drapeau de la Norvège Norvège New York Marathon de New York 17,37 km/h
2 h 25 min 28 s 7 Grete Waitz Drapeau de la Norvège Norvège Londres Marathon de Londres 17,40 km/h
2 h 22 min 43 s Joan Benoit Drapeau des États-Unis États-Unis Boston Marathon de Boston 17,74 km/h
2 h 21 min 06 s Ingrid Kristiansen Drapeau de la Norvège Norvège Londres Marathon de Londres 17,94 km/h
2 h 20 min 47 s Tegla Loroupe Drapeau du Kenya Kenya Rotterdam Marathon de Rotterdam 17,98 km/h
2 h 20 min 43 s Tegla Loroupe Drapeau du Kenya Kenya Berlin Marathon de Berlin 17,99 km/h
2 h 19 min 46 s Naoko Takahashi Drapeau du Japon Japon Berlin Marathon de Berlin 18,11 km/h
2 h 18 min 47 s Catherine Ndereba Drapeau du Kenya Kenya Chicago Marathon de Chicago 18,24 km/h
Records du monde (depuis le )[29]
h 17 min 18 s s Paula Radcliffe Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Chicago Marathon de Chicago [30] 18,43 km/h
h 15 min 25 s Paula Radcliffe Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Marathon de Londres Course mixte 18,69 km/h
h 14 min 4 s Brigid Kosgei Drapeau du Kenya Kenya Chicago Marathon de Chicago Course mixte 18,9 km/h

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Record du monde du marathon masculin », sur iaaf.org (consulté le )
  2. (en)« Record du monde du marathon féminin », sur iaaf.org (consulté le )
  3. a b c et d (en) World Athletics, « Progression of world athletics records (édition 2020) », sur worldathletics.org (consulté le )
  4. (en) IAAF Media & Public Relations Department, 2013, p.642 et 643, « IAAF Statistics Handbook, Moscow 2013 », sur iaaf.org (consulté le )
  5. (fr) « Marathon de Berlin: Gebreselassie bat le record du monde en 2 h 04 min 26 sec », sur ladepeche.fr,
  6. (fr) « Nouveau record du monde pour Haile Gebreselassie », sur lemonde.fr,
  7. (fr) « Marathon : Makau bat le record du monde », sur sport.fr,
  8. (fr) « Marathon de Berlin : Wilson Kipsang bat le record du monde », sur sport365.fr, (consulté le )
  9. (fr) « A Berlin, le Kényan Dennis Kimetto bat le record du monde du marathon », sur lemonde.fr,
  10. (en) Jon Mulkeen et Phil Minshull, « Kimetto breaks marathon world record in Berlin with 2:02:57 », sur iaaf.org, (consulté le )
  11. (en) « What is Breaking2 », sur nike.com (consulté le )
  12. « Eliud Kipchoge a couru le marathon en 2 heures et 24 secondes », sur marathons.fr,
  13. « Marathon de Berlin : le Kényan Eliud Kipchoge pulvérise le record du monde », sur lemonde.fr, .
  14. « Berlin : Kenenisa Bekele échoue à deux secondes du record du monde du marathon », L'Équipe, (consulté le ).
  15. « Marathon: Kipchoge devient le premier athlète à passer sous les deux heures », sur RMC Sport
  16. (en) « Kipchoge breaks world record in Berlin with 2:01:09 », sur /worldathletics.org (consulté le )
  17. « Eliud Kipchoge bat son record du monde du marathon en 2h1'9 », sur lequipe.fr (consulté le )
  18. [PDF] Progression du record du monde du marathon masculin, www.iaaf.org, p. 644 et 645, consulté le 17 février 2016
  19. (en) The Fourth Olympiad being The Official Report The Olympic Games of 1908 écrit par Theodore Andrea Cook, publié en 1909(?) par The British Olympic Association à Londres, consulté le 28 mai 2009 [PDF]
  20. a et b voir Histoire de la Corée durant la colonisation japonaise
  21. Ce temps fut le premier record reconnu par l'IAAF. Stat Corner: First World Road Records, Track and Field News, Volume 56, No. 2, février 2003, Page 50
  22. (fr) « Radcliffe perd son dernier record du monde du marathon, invalidé par la Fédé internationale… », sur jogging-plus.com, (consulté le )
  23. (fr) « Le record de Radcliffe finalement conservé », sur lepape-info.com, (consulté le )
  24. (en) Steven Mills, « Keitany breaks women’s-only world record at London Marathon », sur iaaf.org,
  25. N.H. à Londres, « Mary Keitany remporte le marathon de Londres avec le 2e meilleur chrono de l'histoire », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. (fr) « La Kényane Brigid Kosgei explose le record du monde féminin du marathon en course mixte », sur lequipe.fr,
  27. (en) World Athletics, « Progression of world athletics records (édition 2020) », sur worldathletics.org (consulté le ), p. 417.
  28. [PDF] Progression du record du monde du marathon féminin, www.iaaf.org, p. 762 et 763, consulté le 17 février 2016
  29. (en) « Records du monde d'athlétisme », sur iaaf.org (consulté le )
  30. Ce record est le premier reconnu par l'IAAF. Stat Corner: First World Road Records, Track and Field News, Volume 56, No. 2, février 2003, Page 50

Liens externes[modifier | modifier le code]