Record du monde du lancer du disque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Records du monde d'athlétisme.
Record du monde du
lancer du disque
Image illustrative de l'article Record du monde du lancer du disque
Jürgen Schult détient le record du monde du lancer du disque depuis 1986.
Caractéristiques du record
Discipline Lancer du disque
athlétisme
Instance
homologatrice
IAAF
Genre Hommes / Femmes
Portée Monde
Record actuel masculin
Valeur 74,08 m
Titulaire Jürgen Schult
Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Date du record
Site Jahnstadion
Neubrandenbourg
Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Record actuel féminin
Valeur 76,80 m
Titulaire Gabriele Reinsch
Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Date du record
Site Jahnstadion
Neubrandenbourg
Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est

Les records du monde du lancer du disque sont actuellement détenus par l'Allemand Jürgen Schult, auteur de 74,08 m le à Neubrandenbourg en Allemagne, et par sa compatriote Gabriele Reinsch, créditée de 76,80 m le dans cette même ville.

Le premier record du monde du lancer du disque masculin homologué par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme est celui de l'Américain James Duncan en 1912 avec la marque de 47,58 m. Eric Krenz est le premier discobole à atteindre les 50 mètres (1930), Jay Silvester les 60 mètres (1961) et Mac Wilkins les 70 mètres (1976).

La Française Yvonne Tembouret est la première détentrice du record mondial féminin, en 1923, avec 27,39 m.

Record du monde masculin[modifier | modifier le code]

Premiers records[modifier | modifier le code]

Le premier record du monde masculin du lancer du disque homologué par l'IAAF est celui de l'Américain James Duncan qui établit la marque de 47,58 m le 27 mai 1912 à New York. Le 14 septembre 1924, à Chicago, Thomas Lieb l'améliore de 3 cm avec 47,61 m, avant que Glenn Hartranft ne réalise 47,89 m le 2 mai 1925 à San Francisco. Le 2 avril 1926, l'autre américain Clarence Houser, champion olympique en 1924 et 1928 et pionnier du lancer du disque moderne[1], porte le record du monde à 48,20 m à Palo Alto. L'Américain Eric Krenz, qui fixe tout d'abord le record mondial à 49,90 m le 9 mars 1929 à Palo Alto, devient le premier discobole à dépasser les cinquante mètres en établissant la marque de 51,03 m le 17 mai 1930, toujours à Palo Alto, performance améliorée quelques semaines plus tard, le 23 août 1930 par Paul Jessup avec 51,73 m. La suprématie des athlètes américains prend fin le 25 août 1934 lorsque le Suédois Harald Andersson réalise un lancer à 52,42 m à Oslo, record du monde porté par la suite à 53,10 m par l'Allemand Willy Schröder le 28 avril 1935 à Magdebourg. Le 20 juin 1941, l'Américain Archie Harris établit une nouvelle meilleure marque mondiale avec 53,26 m[2].

Adolfo Consolini et Fortune Gordien[modifier | modifier le code]

Adolfo Consolini améliore à trois reprises le record du monde du lancer du disque.

L'Italien Adolfo Consolini, qui améliore de 8 cm le record du monde de Archie Harris avec 53,34 m le 26 octobre 1941 à Milan, porte celui-ci à 53,34 m le 14 avril 1946, toujours à Milan, avant que l'Américain Robert Fitch ne se l'attribue en réalisant 54,93 m le 8 juin 1946 à Minneapolis. Adolfo Consolini, champion olympique en 1948 et rarement battu de 1946 à 1955[3], améliore de 70 cm le record mondial de Robert Fitch en le portant à 55,33 m le 10 octobre 1948 à Milan. Le 9 juillet 1949, l'Américain Fortune Gordien améliore de plus d'un mètre le record mondial de l'Italien en établissant un lancer à 56,46 m à Lisbonne, avant de fixer la meilleure marque mondiale à 56,97 m, un mois plus tard, le 14 août 1949 à Hameenlinna en Finlande. Le 20 juin 1953, à Lincoln dans le Nebraska, son compatriote Sim Iness, champion olympique du disque en 1952, devient le nouveau détenteur du record du monde en ajoutant plus d'un mètre au lancer de Gordien avec 57,93 m. Moins d'un mois après, à Pasadena, Fortune Gordien reprend son bien en améliorant à deux reprises le record de Sim Iness, une première fois le 11 juillet avec 58,10 m, et une seconde fois le 22 août avec 59,28 m[4].

Jay Silvester et Al Oerter[modifier | modifier le code]

Le 14 juin 1959, le Polonais Edmund Piątkowski, champion d'Europe en 1958, devient le nouveau détenteur du record du monde en effectuant un lancer à 59,91 m à Varsovie, performance égalée par l'Américain Rink Babka le 12 août 1960 à Walnut en Californie. Le 11 août 1961, à Francfort, l'Américain Jay Silvester devient officiellement le premier discobole à dépasser la limite des soixante mètres en exécutant un lancer à 60,56 m, performance qu'il améliore de 16 cm neuf jours plus tard à Bruxelles en 60,72 m. Dès l'année suivante, son compatriote Al Oerter, qui remportera quatre titres olympiques consécutifs au lancer du disque de 1956 à 1968, améliore le record du monde de Jay Silvester en le portant à 61,10 m le 18 mai 1962 à Los Angeles. Dépossédé provisoirement de ce record par le Soviétique Vladimir Trusenyov qui établit 61,64 m le 4 juin 1962 à Leningrad, Oerter améliore par la suite trois fois consécutivement ce record, établissant 62,45 m le 1er juillet 1962 à Chicago, puis 62,62 m le 27 avril 1963 à Walnut, et enfin 62,94 m le 25 avril 1964, toujours à Walnut[5]. Le Tchécoslovaque Ludvík Daněk améliore à deux reprises le record du monde d'Al Oerter : une première fois le 2 août 1964 à Turnov avec 64,55 m, et une seconde fois le 12 octobre 1965 à Sokolov avec 65,22 m. Le 25 mai 1968, sept ans après avoir battu son premier record du monde, Jay Silvester améliore de plus d'un mètre la performance de Ludvík Daněk en réalisant un lancer à 66,54 m le 25 mai 1968 à Modesto, avant de le porter le record à 68,40 m le 18 septembre de la même année à Reno[6].

Jürgen Schult depuis 1986[modifier | modifier le code]

Jürgen Schult lors de son record du monde du lancer du disque, en 1986.

Le record du monde de Jay Silvester, qui est égalé par le Suédois Ricky Bruch le 5 juillet 1972 à Stockholm, n'est amélioré que le 14 mars 1975 par le Sud-africain John van Reenen qui réalise 64,48 m à Stellenbosch. Quelques semaines plus tard, le 4 mai 1975, l'Américain John Powell bat de soixante centimètres le record du monde de John van Reenen en le portant à 69,08 m à Long Beach en Californie. En 1976, son compatriote Mac Wilkins, champion olympique cette même année à Montréal, établit quatre records du monde consécutifs. Auteur de 69,18 m le 24 avril à Walnut, il améliore à trois reprises ce record lors d'un même concours, le 1er mai 1976 à San José, avec 69,80 m, 70,24 m et 70,86 m, devenant à cette occasion le premier athlète à dépasser les soixante-dix mètres au lancer du disque[7]. Le 9 août 1978, l'Est-allemand Wolfgang Schmidt devient le nouveau détenteur du record du monde en atteignant la marque de 71,16 m à Berlin, record amélioré cinq ans plus tard par le Soviétique Yuriy Dumchev, auteur de 71,86 m le 29 mai 1983 à Moscou.

Le 6 juin 1986, à Neubrandenburg lors des sélections est-allemandes pour les championnats d'Europe, l'Est-allemand Jürgen Schult, qui n'avait jamais encore dépassé les 70 m, établit un nouveau record du monde du lancer du disque avec 74,08 m, améliorant de plus de deux mètres l'ancienne meilleure marque mondiale de Yuriy Dumchev.

Progression du record du monde[modifier | modifier le code]

42 records du monde masculins du lancer du disque ont été homologués par l'IAAF.

Évolution du record du monde masculin[8]
Marque Athlète Lieu Date
47,58 m Drapeau : États-Unis James Duncan New York 27 mai 1912
47,61 m Drapeau : États-Unis Thomas Lieb Chicago 14 septembre 1924
47,89 m Drapeau : États-Unis Glenn Hartranft San Francisco 2 mai 1925
48,20 m Drapeau : États-Unis Bud Houser Palo Alto 2 avril 1926
49,90 m Drapeau : États-Unis Eric Krenz Palo Alto 9 mars 1929
51,03 m Drapeau : États-Unis Eric Krenz Palo Alto 17 mai 1930
51,73 m Drapeau : États-Unis Paul Jessup Pittsburgh 23 août 1930
52,42 m Drapeau : Suède Harald Andersson Oslo 25 août 1934
53,10 m Drapeau : Allemagne Willy Schröder Magdebourg 28 avril 1935
53,26 m Drapeau : États-Unis Archibald Harris Palo Alto 20 juin 1941
53,34 m Drapeau : Italie Adolfo Consolini Milan 26 octobre 1941
54,23 m Drapeau : Italie Adolfo Consolini Milan 14 avril 1946
54,93 m Drapeau : États-Unis Robert Fitch Minneapolis 8 juin 1946
55,33 m Drapeau : Italie Adolfo Consolini Milan 10 octobre 1948
56,46 m Drapeau : États-Unis Fortune Gordien Lisbonne 9 juillet 1949
56,97 m Drapeau : États-Unis Fortune Gordien Hameenlinna 14 août 1949
57,93 m Drapeau : États-Unis Sim Iness Lincoln 20 juin 1953
58,10 m Drapeau : États-Unis Fortune Gordien Pasadena 11 juillet 1953
59,28 m Drapeau : États-Unis Fortune Gordien Pasadena 22 août 1953
59,91 m Drapeau : Pologne Edmund Piątkowski Varsovie 14 juin 1959
59,91 m Drapeau : États-Unis Rink Babka Walnut 12 août 1960
60,56 m Drapeau : États-Unis Jay Silvester Francfort 11 août 1961
60,72 m Drapeau : États-Unis Jay Silvester Bruxelles 20 août 1961
61,10 m Drapeau : États-Unis Al Oerter Los Angeles 18 mai 1962
61,64 m Drapeau : URSS Vladimir Trusenyev Leningrad 4 juin 1962
62,45 m Drapeau : États-Unis Al Oerter Chicago 1er juillet 1962
62,62 m Drapeau : États-Unis Al Oerter Walnut 27 avril 1963
62,94 m Drapeau : États-Unis Al Oerter Walnut 25 avril 1964
64,55 m Drapeau : Tchécoslovaquie Ludvík Daněk Turnov 2 août 1964
65,22 m Drapeau : Tchécoslovaquie Ludvík Daněk Sokolov 12 octobre 1965
66,54 m Drapeau : États-Unis Jay Silvester Modesto 25 mai 1968
68,40 m Drapeau : États-Unis Jay Silvester Reno 18 septembre 1968
68,40 m Drapeau : Suède Ricky Bruch Stockholm 5 juillet 1972
68,48 m Drapeau : Afrique du Sud John van Reenen Stellenbosch 14 mars 1975
69,08 m Drapeau : États-Unis John Powell Long Beach 3 mai 1975
69,18 m Drapeau : États-Unis Mac Wilkins Walnut 24 avril 1976
69,80 m Drapeau : États-Unis Mac Wilkins San Jose 1er mai 1976
70,24 m Drapeau : États-Unis Mac Wilkins San Jose 1er mai 1976
70,86 m Drapeau : États-Unis Mac Wilkins San Jose 1er mai 1976
71,16 m Drapeau : Allemagne de l'Est Wolfgang Schmidt Berlin 9 août 1978
71,86 m Drapeau : URSS Yuriy Dumchev Moscou 29 mai 1983
74,08 m Drapeau : Allemagne de l'Est Jürgen Schult Neubrandenburg 6 juin 1986

Record du monde féminin[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Progression[modifier | modifier le code]

55 records du monde féminins du lancer du disque ont été ratifiés par l'IAAF.

Évolution du record du monde féminin[9]
Marque Athlète Lieu Date
27,39 m Drapeau : France Yvonne Tembouret Paris 23 septembre 1923
27,70 m Drapeau : France Lucie Petit Paris 14 juillet 1924
28,325 m Drapeau : Belgique Lisette Petré Bruxelles 21 juillet 1924
30,225 m Drapeau : France Lucienne Velu Paris 14 septembre 1924
31,15 m Drapeau : Tchécoslovaquie Maria Vidlaková Prague 11 octobre 1925
34,15 m Drapeau : Pologne Halina Konopacka Varsovie 23 mai 1926
38,34 m Drapeau : République de Weimar Milly Reuter Brunswick 22 août 1926
39,18 m Drapeau : Pologne Halina Konopacka Varsovie 4 septembre 1927
39,62 m Drapeau : Pologne Halina Konopacka Amsterdam 31 juillet 1928
40,345 m Drapeau : Pologne Jadwiga Wajs Pabianice 15 mai 1932
40,39 m Drapeau : Pologne Jadwiga Wajs Łódź 16 mai 1932
40,84 m Drapeau : République de Weimar Grete Heublein Hagen 19 juin 1932
42,43 m Drapeau : Pologne Jadwiga Wajs Łódź 19 juin 1932
43,08 m Drapeau : Pologne Jadwiga Wajs Chorzów 15 juillet 1933
43,795 m Drapeau : Pologne Jadwiga Wajs Londres 11 août 1934
44,34 m Drapeau : Allemagne Gisela Mauermayer Ulm 2 juin 1935
44,76 m Drapeau : Allemagne Gisela Mauermayer Nuremberg 4 juin 1935
45,53 m Drapeau : Allemagne Gisela Mauermayer Munich 23 juin 1935
46,10 m Drapeau : Allemagne Gisela Mauermayer Iéna 29 juin 1935
47,12 m Drapeau : Allemagne Gisela Mauermayer Dresde 25 août 1935
48,31 m Drapeau : Allemagne Gisela Mauermayer Dresde 11 juillet 1936
53,25 m Drapeau : URSS Nina Dumbadze Moscou 8 août 1948
53,37 m Drapeau : URSS Nina Dumbadze Gori 27 mai 1951
53,61 m Drapeau : URSS Nina Romashkova Odessa 9 août 1952
57,04 m Drapeau : URSS Nina Dumbadze Tbilissi 18 octobre 1952
57,15 m Drapeau : URSS Tamara Press Rome 12 septembre 1960
57,43 m Drapeau : URSS Tamara Press Moscou 15 juillet 1961
58,06 m Drapeau : URSS Tamara Press Sofia 1er septembre 1961
58,98 m Drapeau : URSS Tamara Press Londres 20 septembre 1961
59,29 m Drapeau : URSS Tamara Press Moscou 19 mai 1963
59,70 m Drapeau : URSS Tamara Press Moscou 11 août 1965
61,26 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Liesel Westermann São Paulo 5 novembre 1967
61,64 m Drapeau : Allemagne de l'Est Christine Spielberg Regis-Breitingen 26 mai 1968
62,54 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Liesel Westermann Werdohl 24 août 1968
62,70 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Liesel Westermann Berlin 18 juin 1969
63,96 m Drapeau : République fédérale d'Allemagne Liesel Westermann Hambourg 27 septembre 1969
64,22 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Helsinki 12 août 1971
64,88 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Munich 4 septembre 1971
65,42 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Moscou 31 mai 1972
65,48 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Augsbourg 24 juin 1972
66,76 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Moscou 4 août 1972
67,32 m Drapeau : République socialiste de Roumanie Argentina Menis Bucarest 23 septembre 1972
67,44 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Riga 25 mai 1973
67,58 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Moscou 11 juillet 1973
69,48 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Édimbourg 7 septembre 1973
69,90 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Prague 27 mai 1974
70,20 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Zurich 20 août 1975
70,50 m Drapeau : URSS Faina Melnyk Sotchi 24 avril 1976
70,72 m Drapeau : Allemagne de l'Est Evelin Jahl Dresde 12 août 1978
71,50 m Drapeau : Allemagne de l'Est Evelin Jahl Potsdam 10 mai 1980
71,80 m Drapeau : République populaire de Bulgarie Maria Petkova Sofia 15 juillet 1980
73,26 m Drapeau : URSS Galina Savinkova Leselidze 23 mai 1983
73,36 m Drapeau : Allemagne de l'Est Irina Meszynski Prague 17 août 1984
74,56 m Drapeau : Tchécoslovaquie Zdenka Šilhavá Nitra 26 août 1984
76,80 m Drapeau : Allemagne de l'Est Gabriele Reinsch Neubrandenburg 9 juillet 1988

Autres catégories d'âge[modifier | modifier le code]

Le record du monde junior masculin du lancer du disque (d'un poids de 1,750 kg au lieu de 2 kg) est actuellement détenu par l'Ukrainien Mykyta Nesterenko avec 70,13 m, établi le 24 mai 2008 à Halle. L'Allemande Ilke Wyludda est détentrice du record du monde junior féminin en réalisant 74,40 m le 13 septembre 1988 à Berlin[10].

Les meilleures performances mondiales cadets sont également la propriété de Mykyta Nesterenko (77,50 m le 19 mai 2008 à Kiev avec un poids de 1,500 kg) et d'Ilke Wyludda (65,86 m le 1er août 1986 à Neubrandenburg)[11].

Hommes
Record Athlète Marque Date Lieu
Record du monde junior (1,750 kg) Drapeau : Ukraine Mykyta Nesterenko 70,13 m 24 mai 2008 Halle
Meilleure performance mondiale cadet (1,500 kg) Drapeau : Ukraine Mykyta Nesterenko 77,50 m 19 mai 2008 Kiev
Femmes
Record Athlète marque Date Lieu
Record du monde junior Drapeau : Allemagne de l'Est Ilke Wyludda 74,40 m 13 septembre 1988 Berlin
Meilleure performance mondiale cadet Drapeau : Allemagne de l'Est Ilke Wyludda 65,86 m 1er août 1986 Neubrandenburg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parienté et Billouin 2003, p. 727.
  2. Parienté et Billouin 2003, p. 729.
  3. Parienté et Billouin 2003, p. 731.
  4. Parienté et Billouin 2003, p. 733.
  5. Parienté et Billouin 2003, p. 736.
  6. Parienté et Billouin 2003, p. 737.
  7. Parienté et Billouin 2003, p. 742.
  8. [PDF] Progression du record du monde du lancer du disque masculin, www.iaaf.org, p.636 et 637, consulté le 20 février 2016
  9. [PDF] Progression du record du monde du lancer du disque féminin, www.iaaf.org, p.756 et 757, consulté le 20 février 2016
  10. (en) « Records du monde juniors d'athlétisme », sur iaaf.org (consulté le 21 février 2016)
  11. (en) « Meilleures performances mondiales cadets en athlétisme », sur iaaf.org (consulté le 21 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Parienté et Alain Billouin, La Fabuleuse Histoire de l'athlétisme, Minerva, , 1021 p. (ISBN 978-2-8307-0727-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]