Gregg Allman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allman.
Gregg Allman
Description de cette image, également commentée ci-après

Gregg Allman en 1975.

Informations générales
Nom de naissance Gregory LeNoir Allman
Naissance
Nashville, Tennessee
Décès (à 69 ans)
Richmond Hill, Géorgie
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Blues rock, rock, blues
Instruments Guitare, piano, orgue Hammond
Années actives 1965 - 2017
Labels Liberty Records
Atco Records
Capricorn Records
Epic Records
Site officiel www.greggallman.com

Gregory LeNoir Allman, dit Gregg Allman[1] (8 décembre 1947 à Nashville - 27 mai 2017 à Richmond Hill) est un chanteur guitariste, pianiste et compositeur américain de rock et de blues ; il est un des membres fondateurs du groupe The Allman Brothers Band en 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Élevé à Daytona Beach en Floride par sa mère, il fréquente le Seabreeze High School avec son frère ainé Duane Allman. Gregg s'intéresse très tôt à la guitare, mais son frère Duane est plus doué que lui et deviendra le principal guitariste du groupe, Gregg en devenant le chanteur et joueur d'orgue Hamond. Little Milton était l'un de ses chanteurs préférés. Dans les années 1960, les frères Allman jouent dans plusieurs groupes The Escorts et Allman Joy. Vers la fin de la décennie, les Allman Joys s’installent à Los Angeles en Californie et signent un contrat avec Liberty Records. Ils prennent le nom de The Hour Glass. Très encadré par la maison de disques, ils enregistrent deux albums de blues psychédélique Hour Glass (1967) et Power of Love (1968). Les musiciens du groupe seront très mécontents du résultat en particulier Duane. The Hour Glass se sépare après ce deuxième et dernier album. Duane Allman devient guitariste de studio. Il crée un groupe avec Dickey Betts à la guitare, Berry Oakley à la basse, Butch Trucks et Jai Johanny "Jaimoe" Johanson à la batterie.

Gregg Allman reste quelque temps chez Liberty Records qui mise sur ses capacités à entreprendre une carrière solo. Devant les déconvenues avec sa maison de disques, Gregg rejoint Duane et son groupe, en mars 1969, pour en devenir le chanteur. Au milieu des années 1970, Gregg Allman entame en parallèle une carrière solo. Son premier album, Laid Back, sorti en 1973, reçoit un accueil favorable. Il contient des ré-interprétations de chansons de l'Allman Brothers Band telle que Midnight Rider, des chansons originales comme Queen of Hearts et des reprises dont un certain nombre de gospels dont Will the Circle Be Unbroken? et la chanson de Jackson Browne These Days. La carrière solo de Gregg Allman a continué par intermittence pendant les périodes d'inactivités de l'Allman Brothers Band. Cette carrière solo s'est faite au sein du groupe Gregg Allman Band, puis de Gregg Allman & Friends

Dans son travail solo, Gregg Allman évite les solos prolongés de guitare et chante dans le style de ses chanteurs de soul préférés. Les musiciens qui l'accompagnent incluent souvent une section de cuivres. Il interprète un mélange de morceaux originaux, de chansons retouchées par les frères Allman et des reprises de blues, du R&B, et soul. Le succès de Gregg Allman en solo vient en 1987, avec l'album I'm No Angel.

Gregg Allman a également fait des apparitions sur des albums et des vidéos de concert pour un grand nombre d'artistes. On peut ainsi le voir sur le DVD des vingt-cinq ans de carrière du groupe The Radiators avec lequel il joue Midnight Rider.


Atteint d'une hépatite C depuis plusieurs années, Gregg Allman subit avec succès une greffe de foie en juin 2010 à Jacksonville. Mais l'hépatite ayant évolué en cancer du foie[2], il meurt, en mai 2017 à Richmond Hill en Géorgie, après avoir annulé plusieurs concerts[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Gregg Allman en 2006

Albums originaux[modifier | modifier le code]

  • 1973 Laid Back
  • 1974 The Gregg Allman Tour (live)
  • 1977 Two The Hard Way - Allman & Woman (en duo avec Cher)
  • 1977 Playin' Up A Storm
  • 1987 I'm No Angel (classé no 30 du Billboard 200 le 9 mai 1987, et certifié disque d'or par la RIAA)
  • 1988 Just Before The Bullets Fly
  • 1997 Searching For Simplicity
  • 2011 Low Country Blues

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1997 One More Try: An Anthology (double CD composé en majorité de titres inédits et de prises alternatives)
  • 2002 20th Century Masters: The Millennium Collection
  • 2002 No Stranger to the Dark: The Best of Gregg Allman (avec 3 titres inédits)
  • 2009 One More Silver Dollar: The Solo Years 1973-1997 (compilation australienne)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Rush Week (1989)
  • Rush (1991)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :