Pride (film, 2014)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pride.
Pride
Titre québécois Pride : Une rencontre improbable
Réalisation Matthew Warchus
Scénario Stephen Beresford (en)
Acteurs principaux
Sociétés de production Calamity Films
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Comédie dramatique
Durée 119 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pride ou Pride : Une rencontre improbable au Québec[1] est un film britannique réalisé par Matthew Warchus, sorti en 2014.

Présenté en séances spéciales de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2014, il remporte la Queer Palm. Au festival international du film de Flandre-Gand, il remporte le prix du public « Port de Gand ». Au British Independent Film Awards 2014, il remporte le prix du meilleur film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Basé sur une histoire vraie[2], le film dépeint un groupe d'activistes gay et lesbien, à Londres, qui ont réuni des fonds pour aider les familles touchées par la grève des mineurs britanniques de 1984-1985, au début de ce qui allait devenir la campagne de Lesbians and Gays Support the Miners (LGSM). Le Syndicat national des mineurs (en) était réticent à accepter le soutien du groupe en raison du souci du syndicat pour ses relations publiques d'être ouvertement associé à un groupe gay, de sorte que les militants londoniens ont plutôt décidé d'apporter leurs dons directement à Onllwyn, un petit village minier de la Dulais Valley (en) du Pays de Galles — résultant en une alliance entre les deux communautés. L'alliance était inédite, mais fut un succès.

Le personnage de Joe (Bromley), un des rares personnages fictifs du film[2], joué par George MacKay, permet d'aborder la question du coming out et celle du traitement différencié dans la majorité sexuelle au Royaume-Uni (à l'époque, 16 ans pour les relations hétérosexuelles et 21 ans pour les relations homosexuelles).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Membres de LGSM

Membres du Women's Support Group

Autres personnages

Bande originale[modifier | modifier le code]

Pride
Music From and Inspired by The Motion Picture
Bande originale de divers artistes
Film Pride
Sortie
Durée 153 minutes
Genre Musique de film
Format CD
Producteur Christopher Nightingale
Label Universal Music

La bande originale, « musique du film ou inspiré par lui », est composée pour l'essentiel de morceaux de musique anglaise pop et rock du début des années 1980, mais aussi de chants traditionnels du syndicalisme anglais (Solidarity Forever, Bread and Roses, There Is Power in a Union (en)), d'un morceau disco utilisé dans le film (Shame, Shame, Shame (en)) et d'une chanson de 1987, For a Friend (en), composée en la mémoire de Mark Ashton, héros du film et ami des deux musiciens Jimmy Somerville et Richard Coles[3].

Disque deux
No Titre Interprète(s) Durée
1. Two Tribes Frankie Goes to Hollywood 3:24
2. Blue Monday New Order 4:04
3. For a Friend (en) The Communards 4:36
4. All of My Heart (en) ABC 4:49
5. Do Ya Wanna Funk (en) Sylvester 3:29
6. Red Red Wine UB40 3:00
7. Genius of Love (en) Tom Tom Club 3:28
8. Homosapien (en) Pete Shelley 4:34
9. Hard Times The Human League 4:54
10. I Travel Simple Minds 4:03
11. A New England Kirsty MacColl 3:48
12. Waiting for the Love Boat Associates 4:26
13. Ghosts (en) Japan 4:32
14. Living on the Ceiling (en) Blancmange 4:03
15. Robert De Niro's Waiting... (en) Bananarama 3:41
16. Keep On Keepin' On! The Redskins 3:52
17. Are You Ready to Be Heartbroken (en) Lloyd Cole and the Commotions 3:05
18. Across the Bridge Christopher Nightingale 1:40
19. Autumn Montage Christopher Nightingale 1:25
20. Homecoming Christopher Nightingale 2:50
21. Bread and Roses Bronwen Lewis 1:55
01:15:38

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Pride a rencontré un accueil critique très favorable, obtenant 92 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, basés sur 120 commentaires collectés et une note moyenne de 7,610[4] et un score de 79100 sur le site Metacritic, basé sur 36 commentaires collectés[5]. En France, il obtient une note moyenne de 3,75 sur le site AlloCiné, basée sur 19 critiques de presse collectées[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[7] 16 015 340 USD
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[7] 6 331 824 USD 8
Drapeau de la France France[8] 183 223 entrées 2

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Pride : Une rencontre improbable sur Cinoche.com
  2. a, b, c et d Kellaway 2014.
  3. Hooper et Buckley 2003, p. 221–222.
  4. (en) « Pride (2014) », Rotten Tomatoes (consulté le 27 décembre 2015)
  5. (en) « Pride », Metacritic (consulté le 27 décembre 2015)
  6. « Critiques Presse pour le film Pride - AlloCiné », sur Allociné (consulté le 27 décembre 2015).
  7. a et b (en) « Box Office Mojo »
  8. « Box-office France. JP's Box Office »
  9. (nl) « 'Pride' wint publieksprijs Film Fest Gent », Het Laatste Nieuws,‎ (lire en ligne)
  10. (nl) Vincent Frequin, « Recordaantal bezoekers voor Leiden International Film Festival », sur Dichtbij.nl,
  11. (en) Leo Barraclough, « Matthew Warchus’ ‘Pride’ Wins Top Prize at British Independent Film Awards », Variety,‎ (lire en ligne)
  12. a et b (en) « Gay and Lesbian Entertainment Critics Name Boyhood Film of the Year », sur GALECA,
  13. a et b (en) « Bafta Film Awards 2015: Winners », sur BBC News,
  14. (en) « 2015 Golden Globe Awards: Winners List », CNN,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « 2015 Artios Awards », sur Casting Society of America

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]