Phare de la Gacholle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare de la Gacholle
Image illustrative de l'article Phare de la Gacholle

Coordonnées 43° 27′ 17″ N 4° 34′ 13″ E / 43.45472, 4.5702843° 27′ 17″ N 4° 34′ 13″ E / 43.45472, 4.57028
Pays Drapeau de la France France
Localisation Saintes-Maries-de-la-Mer, Bouches-du-Rhône
Construction 1882-1884
Hauteur 17 m
Portée 9,3 à 12,5 milles
Feux éclats 4 s, 3 secteurs rouge /blanc/ vert
Lanterne lampe halogène 40 W
Automatisation 1996 (télécontrôlé)
Visiteurs non

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Phare de la Gacholle

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Phare de la Gacholle

Le phare de la Gacholle est situé en Camargue (Bouches-du-Rhône), sur la digue à la mer entre les Saintes-Maries-de-la-Mer et Salin-de-Giraud, entre les étangs de la Dame, du Tampan et de Galabert.

Il a été construit en 1882, en vue de faciliter l'accès au mouillage de Beauduc - seul abri protégé du vent d'est - et d'éviter la dangereuse pointe du Sablon.

C'est une tour carrée en maçonnerie lisse de 18 mètres de hauteur. La partie supérieure de la lanterne est blanche. À son origine le feu était équipé d'une lampe à mèche incandescente (lampe Aladin). La rotation est produite par une "machine de rotation" à poids moteur et régulateur à ailettes.

Le bâtiment, très simple, était en rez-de-chaussée sans étage, mais avec un grenier. Il abritait les deux gardiens.

Il a été mis en service en 1884.

Détruit partiellement pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été remis en service le 13 novembre 1948.

Il a été automatisé en 1996. Son éclairage se fait par lampe halogène de 40 watts, dont l'énergie est fournie par un panneau solaire.

Il est aujourd'hui utilisé par le Parc naturel régional de Camargue et ne se visite pas.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]