Phare du Titan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phare du Titan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
oui
Statut patrimonial
Bien recensé dans l'inventaire général du patrimoine culturel (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
10,33 m
Élévation
73,23 m
Équipement
Lanterne
halogène 1000W
Portée
Feux
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le phare du Titan se trouve sur la côte nord-est de l'île du Levant, à l'est de l'île de Porquerolles.

Le phare a été construit en 1835[1], démoli puis reconstruit en 1897. Il a été doté d'un feu fixe en 1890[2]. La maison de gardiennage est accolée à sa tour cylindrique. En 1944, sa lanterne fut mitraillée et en garde toujours les traces.

Il se trouve désormais dans la zone militaire du Centre d'essais de la Méditerranée, pour les lancements de missiles pour le compte de la Direction générale de l'Armement.

Il a été automatisé en 1984 et ne se visite pas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Archives nationales conservent, sous la cote CP/F/14/17528/10, quatre plans du phare du Titan, sous le nom de "phare de l'île du Levant", datant de 1834 à 1837.
  2. Procès-verbal de la séance du 29 novembre 1890 de la Commission des phares conservé aux Archives nationales sous la cote 20090296/28, pages 41 à 43 (voir la notice dans la salle des inventaires virtuelle).

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]