Nicolas Giffard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Giffard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport
Titre aux échecs
Classement Elo
2 234 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Nicolas Giffard, né le à La Baule, est un joueur d'échecs français, maître international depuis 1980.

Il est notamment connu du public échiquéen pour son ouvrage de référence, Le Guide des échecs : Traité complet, paru en 1993 (réédité sous le titre Le Nouveau Guide des échecs : Traité complet en 2009), en collaboration avec Alain Biénabe (partie sur les échecs féeriques).

Carrière aux échecs[modifier | modifier le code]

Champion de France[modifier | modifier le code]

Nicolas Giffard a remporté le championnat de France d'échecs en 1978 et 1982[1].

En 2012 et 2016, il est vice-champion de France vétérans. En 2013, il est champion de France vétérans[2], ainsi qu'en 2015[3].

Victoires en tournoi[modifier | modifier le code]

Nicolas Giffard a remporté les tournois d'Alès 1981, Paris-Ulm 1983, Andorre 1985 et Meudon 1987.

Compétitions par équipe[modifier | modifier le code]

Nicolas Giffard a été membre de l'équipe de France aux olympiades d'échecs en 1978 (6 points sur 10 au deuxième échiquier), 1980 (8 points sur 13 au deuxième échiquier) et 1982 (5/11 au troisième échiquier)[4].

Activités diverses[modifier | modifier le code]

Nicolas Giffard a été consultant technique sur le film La Diagonale du fou (1984) de Richard Dembo[5]. Il est notamment le créateur des parties d'échecs vues à l'écran dans le film.

Dans les années 1990, Nicolas Giffard a officié en tant que commentateur de parties d’échecs à la télévision sur Paris Première et Eurosport, commentant notamment le Grand Prix Intel de parties rapides avec son compère le maître international Éric Birmingham[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Revue
  • Collectif, avec notamment Aldo Haik, Q.I. SPECIAL ECHECS, plus de 300 numéros en format cartonné de 8 pages proposant notamment des problèmes d’échecs de mat en 1 et mat en 2, quelques problèmes plus poussés et quelques informations sur l'actualité échiquéenne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Renaud Lefebvre, « L'invité : les champions de J & S », Jeux et Stratégie, no 35,‎ , p. 22.
  2. « Championnat de France 2013 - Vétérans », sur le site de la FFE (consulté le ).
  3. « Championnat de France 2015 - Vétérans », sur le site de la FFE (consulté le ).
  4. Fiche de Giffard sur olimpbase.org.
  5. (en) « La diagonale du fou: interviews (2003) », sur IMDb.com (consulté le ).
  6. Christian Losson, « Un boîtier pour jouer en simultané avec les champions. Les échecs cherchent leurs marques au petit écran entre le retour au tableau noir et les parties interactives. », sur Libération.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]