Ian Nepomniachtchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ian Nepomniachtchi
Image dans Infobox.
Ian Nepomniachtchi en 2018.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Ян Алекса́ндрович Непо́мнящийVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ian Aleksandrovitch Nepomniachtchi
Nationalité
Formation
Université sociale d'État de Russie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Joueur d'échecs, mind gamerVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Titres aux échecs
Classement Elo
2 782 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
(en + ru) nepochess.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Ian Aleksandrovitch Nepomniachtchi (russe : Ян Александрович Непомнящий) est un joueur d'échecs russe né le à Briansk en Russie, grand maître international depuis 2007. Champion d'Europe et double champion de Russie, il a remporté le tournoi des candidats en avril 2021, devenant le challenger de Magnus Carlsen pour le championnat du monde de Dubaï en . Il perd finalement en finale du tournoi face à son rival norvégien lors de la 6e partie.

Au , il est le premier joueur russe et le 4e joueur mondial avec un classement Elo de 2 789 points[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Ian Nepomniachtchi étudie les échecs à l'académie d'Evgeny Bareïev, dont il est expulsé à l'âge de quinze ans pour mauvaise conduite : il avait lancé des chaussures sur les entraîneurs[2]. Il gagne le championnat européen des jeunes trois fois : en 2000 dans la catégorie des moins de 10 ans, et en 2001 et 2002 dans la catégorie des moins de 12 ans. En 2002, il gagne aussi le championnat du monde des moins de 12 ans[3].

En 2007, Nepomniachtchi finit deuxième du tournoi C de Wijk aan Zee (tournoi Corus), réalisant sa première norme de grand maître international. Cette même année, il réalise sa deuxième norme au championnat d'Europe d'échecs individuel à Dresde, puis sa troisième au 5e mémorial Vanya Somov à Kirichi[4]. La FIDE lui décerne le titre en 2007.

Champion d'Europe (2010) et champion de Russie (2010 et 2020)[modifier | modifier le code]

En 2010, il remporte le championnat d'Europe[5] et le championnat de Russie[6],[7].

En , dix ans après son premier titre, il remporte le championnat de Russie à Moscou devant Sergueï Kariakine.

Tournois internationaux classiques[modifier | modifier le code]

Après avoir gagné en février 2008 l'Open Aeroflot[8] à Moscou, où il réalise une performance de 2 822, il est qualifié pour le Tournoi d'échecs de Dortmund de 2008 où il partage la deuxième place avec trois autres joueurs.

En novembre 2011, plus faible classement Elo participant au Mémorial Tal 2011, considéré comme un des plus forts tournois de tous les temps, de catégorie 22, il finit 3e-6e ex æquo[9].

En 2015, Nepomniachtchi remporte pour la deuxième fois l'Open Aeroflot au départage devant Daniil Doubov[10], ainsi que le tournoi de blitz associé à l'open. À la fin de l'année, il gagne l'open de blitz de Moscou.

En 2016, il remporte en juillet le tournoi d'échecs de Danzhou et en octobre le mémorial Tal à Moscou.

En 2018, il remporte le tournoi d'échecs de Dortmund avec 5 points sur 7.

Au , il est le troisième joueur russe et le 9e joueur mondial avec un classement Elo de 2 771.

Championnats du monde de blitz et de parties rapides[modifier | modifier le code]

En 2013 et 2015, Ian Nepomniachtchi remporte la médaille d'argent au championnat du monde de parties rapides. En 2017, il finit troisième (médaille de bronze). En 2014, il est médaille d'argent au championnat du monde de blitz.

Coupes du monde[modifier | modifier le code]

Ian Nepomniachtchi a participé à cinq coupes du monde.

Résultats de Nepomniachtchi aux coupes du monde
Année Lieu Résultat Ultime adversaire Adversaires battus
2011 Khanty-Mansiïsk troisième tour Gata Kamsky Isan Reynaldo Ortiz Suárez,
Aleksandr Riazantsev
2013 Tromsø premier tour Wei Yi
2015 Bakou troisième tour Hikaru Nakamura Zhao Jun,
Laurent Fressinet
2017 Tbilissi troisième tour Baadur Jobava Mladen Palac,
Baskaran Adhiban
2019 Khanty-Mansiïsk quatrième tour
(huitième de finale)
Yu Yangyi Sugar Gan-Erdene,
Aleksandr Predke,
Evgueni Tomachevski

Deuxième du Grand Prix FIDE et vainqueur du tournoi des candidats[modifier | modifier le code]

En , Nepomniachtchi finit deuxième ex æquo du tournoi de Genève faisant partie du Grand Prix FIDE 2017.

En 2019, il remporte deux tournois du Grand Prix FIDE 2019 : Moscou en mai et Jérusalem en décembre. Il finit deuxième du classement général du Grand Prix, ce qui le qualifie pour le tournoi des candidats qui sélectionne le challenger du Championnat du monde d'échecs 2021.

Après le premier tour du tournoi des candidats disputé en 2020, il est premier ex æquo avec Maxime Vachier-Lagrave. Le deuxième tour a lieu en , après une interruption d'un an due à la pandémie de Covid-19 ; Nepomniachtchi remporte le tournoi des candidats à la treizième et avant-dernière ronde et devient le challenger de Magnus Carlsen[11].

Match contre Carlsen à Dubaï en 2021[modifier | modifier le code]

Ian Nepomniachtchi perd le match pour le Championnat du monde d'échecs 2021 sur la marque de 3,5 à 7,5 (quatre défaites et sept nulles).

« Le tournant du match de Dubaï a eu lieu dans la 6e partie. Tout semblait tenir, avec les pièces noires, pour Ian Nepomniachtchi, qui a eu plusieurs occasions pour simplifier la position et décrocher une sixième nulle. Mais le Russe décida de déséquilibrer le jeu en obligeant son adversaire à échanger sa dame contre deux tours. Une longue série de manœuvres s’en est suivie et le Norvégien (...) est parvenu à trouver le juste agencement de ses pièces puis à faire inexorablement avancer ses deux pions restants vers la dernière rangée, celle où le pion, simple fantassin, peut devenir général, c’est-à-dire dame. Constatant que la partie ne pouvait être sauvée, Ian Nepomniachtchi abandonna au 136e coup et après presque huit heures devant l’échiquier[12]. »

Cette sixième partie est la plus longue de toute l’histoire des championnats du monde. Elle détrône une partie jouée en 1978 entre Anatoli Karpov et Viktor Kortchnoï, une nulle qui avait duré 124 coups.

Compétitions par équipes[modifier | modifier le code]

Lors de l'Olympiade d'échecs de 2010 à Khanty-Mansiïsk, Nepomniachtchi joue au premier échiquier de l'équipe de Russie 2 et remporte la médaille de bronze individuelle. En 2014, il participe à l'Olympiade d'échecs de 2014 à Tromsø dans l'équipe représentant la Russie qui termine quatrième[13]. Il y gagne la médaille de bronze du quatrième échiquier[14]. Lors de l'Olympiade d'échecs de 2016, il remporte la médaille de bronze par équipes avec la Russie et la médaille d'argent individuelle au quatrième échiquier avec 8 points sur 10.

En 2011, 2013 et 2017, il participe au championnat du monde d'échecs par équipes, remportant trois médailles d'or individuelles.

En 2015, il remporte le championnat d'Europe par équipes avec l'équipe de Russie et la médaille de bronze individuelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Ian Nepomniachtchi sur le site de la Fédération internationale des échecs.
  2. (ru) « interview d'Evgeny Bareev » (consulté le )
  3. (en) World Youth Chess Championship 2002 TWIC 422, novembre 2002.
  4. « FIDE Title Applications - Grandmaster (GM) - Nepomniachtchi, Ian », sur fide.com
  5. (en) Rijeka: Nepomniachtchi, Cramling European champions, Chessbase, 18 mars 2010.
  6. (ru) Site officiel
  7. (en) résultats du championnat de Russie sur TWIC
  8. (en) Nepomniachtchi wins Aeroflot Open 2008, Chessbase, 22 février 2008.
  9. La ronde 9 du Mémorial Tal sur Europe Échecs
  10. « Nepomniachtchi à l'Aeroflot », Europe Échecs, Paris, Promotion Jeux de L'Esprit, no 654,‎ , p. 5 (ISSN 0014-2794)
  11. Ian Nepomniachtchi wins FIDE Candidates Tournament sur fide.com, 26 avril 2021.
  12. « Magnus Carlsen conserve sans problème son titre de champion du monde d’échecs », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) « Classement final », sur Olympiade de Tromsø, (consulté le )
  14. « 41e Olympiade d'échecs : Ronde 11 », Europe Échecs,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liste des 10 premiers mondiaux au
Rang Nom Fédération Classement Elo Né en
1 Magnus Carlsen Drapeau de la Norvège Norvège 2 865 1990
2 Alireza Firouzja Drapeau de la France France 2 804 2003
3 Ding Liren Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 799 1992
4 Fabiano Caruana Drapeau des États-Unis États-Unis 2 792 1992
5 Ian Nepomniachtchi Drapeau de la Russie Russie 2 773 1990
6 Levon Aronian Drapeau des États-Unis États-Unis 2 772 1982
7 Anish Giri Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 772 1994
8 Wesley So Drapeau des États-Unis États-Unis 2 772 1993
9 Shakhriyar Mamedyarov Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2 767 1985
10 Aleksandr Grichtchouk Drapeau de la Russie Russie 2 764 1983

Source : (en) « Top 100 mixte », sur fide.com,