Patrick Haudecœur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick Haudecœur est un dramaturge, comédien de théâtre et de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Haudecœur a fait ses premiers pas sur les planches de théâtre où il s'illustre dans Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry. Il a rapidement joué dans diverses pièces comme dans Lady Strass d'Eduardo Manet, Un fil à la patte de Georges Feydeau ou encore A chacun son Serpent de Boris Vian.

En 1990, il joue dans la pièce Trompe la mort avec Danielle Haudecœur. C'est ensuite que vient son premier grand succès : il écrit, met en scène et interprète avec Danielle Haudecœur une nouvelle pièce de théâtre qu'il intitule Thé à la menthe ou t'es citron ? représentée plus de 700 fois au Café de la Gare puis au théâtre des Variétés de 1991 à 1993. Il connaît ainsi un succès inattendu qui le révèle. Parallèlement, on le retrouve dans Le Graphique de Boscop de Sotha, de nouveau au Café de la Gare. En 1994, alors que la tournée de Thé à la menthe ou t'es citron ? est en cours, il participe au Bal des voleurs de Jean Anouilh dans une mise en scène de Jean-Claude Brialy. Entre 1995 et 1996, il joue dans Monsieur de Saint-Futile de Françoise Dorin dans une mise en scène de Jean-Luc Moreau au théâtre des Bouffes-Parisiens. Il revient à ses propres pièces avec Les p'tits vélos qu'il monte à nouveau avec Danielle Haudecœur avec qui il l'a écrit. La pièce a tenu l'affiche de 1996 à 1997 à la Comédie de Paris pendant 300 représentations, assurées par la qualité du spectacle. Durant la tournée de cette pièce, il prend part à l'opérette Là-haut d'Yves Mirande et Gustave Quinson, musique de Maurice Yvain, mise en scène par Jean-Paul Lucet où il se sert de son éducation musicale qu'il a reçue très jeune. Jean-Laurent Cochet l'a mis en scène et choisi comme partenaire dans Chat en poche de Georges Feydeau au théâtre Mouffetard en 1999. La même année, il participe à L'Auberge du Cheval-Blanc au théâtre Mogador sous la direction de Jacques Duparc. On le retrouve également à l'affiche du Sire de Vergy aux Bouffes Parisiens, dans une mise en scène d'Alain Sachs.

En 2001, il écrit la pièce qui l'a rendue célèbre au grand public : Frou-Frou les Bains. Dans une mise en scène assurée par Jacques Décombe, la pièce sera jouée plus de 1000 fois au théâtre Daunou et au théâtre de Montreux jusqu'en 2004. Son franc succès sera récompensé par la profession en 2002 par le Molière du meilleur spectacle musical. Après avoir joué dans Portrait de famille en 2005 de Denise Bonal, dirigé par la metteur en scène Marion Bierry, il écrit sa nouvelle pièce : La Valse des pingouins en 2007. Cette pièce de théâtre rencontrera encore une fois un certain succès populaire. La mise en scène est de nouveau assurée par Jacques Décombe. La pièce sera représentée environ 400 fois, une des dernières représentations a eu lieu au théâtre de l'Hôtel de Ville du Havre, le 22 avril 2007.

Il est marié à la comédienne Isabelle Spade.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteur et comédien[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Adaptateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Gags à vue

Liens externes[modifier | modifier le code]