Olivier Girault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Girault.
Olivier Girault
Image illustrative de l'article Olivier Girault
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (45 ans)
Lieu Pointe-à-Pitre
Taille 1,83 m
Poste ailier gauche
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Ligue nationale de handball
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1990-1994 Drapeau : France US Vaires
1994-1995 Drapeau : France Livry-Gargan handball
1995-1998 Drapeau : France Massy Essonne Handball
1998-1999 Drapeau : Espagne Bidasoa Irún
1999-2008 Drapeau : France Paris Handball 108 (439)
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1997-2008 Drapeau : France France 235 (539)
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
2008-2011 Drapeau : France Paris Handball
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Olivier Girault, né le à Pointe-à-Pitre, est un entraîneur et un ancien joueur de handball français, qui évoluait au poste d'ailier gauche. Il fait partie de la génération de joueurs internationaux ayant remporté les trois titres majeurs ː un titre mondial (2001), un titre européen (2006) et un titre olympique (2008). Il est président de la Ligue nationale de handball depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Capitaine de l'équipe de France aux Jeux olympiques de Pékin, il enlève pour son dernier match de compétition la Médaille d'or du tournoi olympique, le 24 août 2008 au Palais national omnisports où la France bat l'Islande 28-23 en finale. Il commence sa carrière d'entraîneur pour la saison 2008/2009 au Paris Handball.

En 2014, alors retraité depuis six ans, Olivier Girault décide de revenir sur les terrains à 41 ans pour porter les couleurs d'un de ses anciens clubs, le Livry-Gargan HB, en Nationale 2[1].

Reconversion dans les médias[modifier | modifier le code]

Il a commenté pour France Télévisions les deux finales France-Croatie, celle du mondial masculin 2009 et celle de l'euro masculin 2010, les affiches France-Danemark, finales des championnats du monde de handball 2011 et d'Europe 2014. Il commente aussi les matchs de Jeux olympiques de 2012 dont la victoire en demi-finale de l'Équipe de France face à la Suède. Toutes ces matchs ont été commentés en compagnie d'André Garcia.

Il a également été consultant pour Ma Chaîne Sport, beIN Sports avant de cesser sa collaboration en début d'année 2017.

Sur RMC, il participait régulièrement aux Grandes Gueules du Sport et, à partir de janvier 2017, animait l'émission Total Sport chaque dimanche de 18h à 20h en compagnie de Christophe Cessieux avant d'en démissionner le mardi 30 janvier 2018[2].

Election à la présidence de la Ligue[modifier | modifier le code]

Olivier Girault se lance dans la course à la Présidence de la Ligue nationale de handball pour 2018[3] et est élu face au président sortant, Philippe Bernat-Salles, pourtant en poste depuis 2010[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dalibor, « Olivier Girault signe à Livry-Gargan », sur handnews.fr, (consulté le 13 septembre 2017)
  2. Olivier Girault quitte RMC - L'Équipe, 30 janvier 2018.
  3. « Présidence de la LNH : Olivier Girault en sérieux outsider », sur L'Équipe.fr, (consulté le 2 février 2018).
  4. « Olivier Girault élu à la tête de la Ligue de handball », sur Le Parisien.fr, (consulté le 2 février 2018).
  5. « Profil olympique d'Olivier Girault », sur sports-reference.com (consulté le 5 mars 2014).
  6. « Décret du 14 novembre 2008 », JORF, (consulté le 5 mars 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]