Parti populaire (Portugal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CDS – Parti populaire
CDS – Partido Popular
Image illustrative de l'article Parti populaire (Portugal)
Logo officiel
Présentation
Président Paulo Portas
Fondation
Siège Largo Adelino Amaro da Costa 5, 1149-063, Lisbonne
Secrétaire général José Lino Ramos
Députés
18 / 230
Députés européens
2 / 22
Idéologie Conservatisme[1],[2],[3]
Démocratie chrétienne[1],[4],[5]
National-conservatisme[1],[6]
Euroscepticisme modéré[7]
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale Union démocrate internationale
Couleurs Bleu
Site web http://www.cds.pt

Le CDS – Parti populaire (en portugais : CDS – Partido Popular[8], sigle officiel CDS-PP), est un parti politique portugais, fondé le 19 juillet 1974, conservateur. Au niveau international, il est membre de l'Union démocrate internationale et du Parti populaire européen[9] après avoir fait partie des Démocrates européens.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'est allié avec le PSD aux élections du Parlement européen de 2004 et a obtenu deux députés européens qu'il a conservés, sans être allié au PSD en 2009.

Le PSD gagne les élections législatives de mars 2002, José Manuel Durão Barroso forme le gouvernement portugais et trouve une majorité pour le soutenir. Son parti, le PSD (centre droit), avec 40,12 % et 102 sièges sur 230, devra cependant s'allier avec les conservateurs du Parti populaire qui ont obtenu 8,75 % des voix et 14 sièges, et dont le programme est d'inspiration nationaliste et sécuritaire.

Son premier nom, en 1974 était Centre démocrate social (CDS, Centro Democrático Social) avec une idéologie assez peu définie (centre droit). Une coalition regroupant le PPD, le CDS et le PPM, nommée Alliance démocratique (AD - Aliança Democrática) gagna quelques élections mais finit par se briser. Le parti devint CDS-PP, puis PP, en assumant ses positions politiques conservatrices.

Lors des élections législatives du , 12 députés furent élus à l'Assembleia da República. Paulo Portas démissionna alors, considérant que 7,26 % des voix étaient un résultat nettement insuffisant. Néanmoins, en 2007, il revient à la direction du Parti. Celui-ci obtient deux eurodéputés lors des élections européennes de 2009. En septembre 2009, lors du scrutin législatif, le CDS-PP obtient 10,43 % ds voix et 21 sièges.

En 2011, le CDS-PP revient au gouvernement, à la suite de la victoire de la droite lors des élections anticipées du 5 juin. À l'issue du scrutin, le parti est crédité de 11,78 % des suffrages et obtient 24 sièges.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Présidents du CDS-PP[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Sièges Rang Gouvernement
1975 434 879 7,61
16 / 250
4e
1976 876 007 15,98
42 / 263
3e Opposition (1976-1978), IIe (1978) et opposition (1978-1979)
1979 au sein de l'AD
43 / 250
1980 au sein de l'AD
46 / 250
VIe (1980-1981), VIIe (1981) et VIIIe (1981-1983)
1983 716 705 12,56
30 / 250
4e Opposition
1985 577 580 9,96
22 / 250
5e Xe (1985-1987)
1987 251 987 4,44
4 / 250
5e Opposition
1991 254 317 4,43
5 / 230
4e Opposition
1995 534 470 9,05
15 / 230
3e Opposition
1999 451 643 8,34
15 / 230
4e Opposition
2002 477 350 8,72
14 / 230
3e XVe (2002-2004) et | XVIe (2004-2005)
2005 432 009 7,54
12 / 230
4e Opposition
2009 592 778 10,34
21 / 230
3e Opposition
2011 653 888 11,71
24 / 230
3e XIXe
2015 au sein du PàF (en)
18 / 230
XXe (2015) et opposition (2015-)

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année  % Sièges Tête de liste Groupe
1987
15,4 %
4 / 24
Francisco Lucas Pires PPE
1989
14,1 %
3 / 24
Francisco Lucas Pires PPE
1994
12,5 %
3 / 25
Manuel Monteiro UEN
1999
8,1 %
2 / 25
Paulo Portas UEN
2004 [10]
2 / 24
PPE-DE
2009
8,3 %
2 / 22
Nuno Melo PPE
2014 [11]
1 / 21
PPE

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Parties and Elections in Europe: The database about parliamentary elections and political parties in Europe, by Wolfram Nordsieck
  2. André Freire, The Party System of Portugal, VS Verlag,‎ , p. 373
  3. Howard J. Wiarda et Margaret MacLeish Mott, Catholic Roots and Democratic Flowers: Political Systems in Spain and Portugal, Greenwood,‎ , p. 138
  4. Richard Gunther et Jose R. Montero (sujets : Parties, Politics, and Democracy in the New Southern Europe), The Anchors of Partisanship: A Comparative Analysis of Voting Behavior in Four Southern European Democracies, Johns Hopkins University Press,‎ (ISBN 978-0-8018-6518-3, lire en ligne), p. 108.
  5. José M. Magone, Contemporary European Politics: A comparative introduction, Routledge,‎ (lire en ligne), p. 117
  6. David Art, Memory Politics in Western Europe, Vandenhoeck & Ruprecht,‎ (ISBN 978-3-525-36922-7, lire en ligne), p. 364
  7. Manuel Monteiro, Paulo Portas, Jaime Nogueira Pinto, Adriano Moreira, António Lobo Xavier et António Marques Bessa, Viva Portugal - Uma nova ideia da Europa, Lisbon, Europa América,‎ (ISBN 972-1-03772-9), p. 137.
  8. L'article premier de ses statuts dispose « O CDS - Partido Popular, fundado em 19 de Julho de 1974, denomina-se CDS-Partido Popular, usará a sigla CDS-Partido Populare rege-se pelos presentes Estatutos. »
  9. http://www.eppgroup.eu/inthememberstates/memberstates/en/portugal.asp
  10. 33,2 % en coalition avec le Parti social-démocrate qui a obtenu sept élus
  11. 27,7 %en coalition avec le Parti social-démocrate qui a obtenu six élus

Voir aussi[modifier | modifier le code]