Paradiski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paradiski
Vue aérienne de la station.
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Savoie
Site web www.paradiski.com
Géographie
Coordonnées 45° 32′ 45″ Nord 6° 45′ 34″ Est / 45.545865, 6.759338
Massif Alpes du Nord, Vanoise
Altitude maximum 3 250 m
Altitude minimum 1 250 m
Ski alpin
Lié à La Plagne, Peisey-Vallandry, Les Arcs
Remontées
Nombre de remontées 160
Téléphériques 3
Funitels et funiculaires 1
Télécabines 5
Débit 210 545 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 242
     Noires 37
     Rouges 65
     Bleues 129
     Vertes 11
Total des pistes 425 km
Installations
Nouvelles glisses
3 boardercross + 2 snowparks + 1 half-pipe
Ski de fond
Nombre de pistes 153
Neige artificielle
Canons 808
Superficie 261 hectares de neige de culture km

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Paradiski
L'argument 1(valeur <nowiki>Domaine skiable Paradiski - FRANCE </nowiki>) n'existe pas dans le modèle appelé

Paradiski est un domaine skiable situé en Savoie, dans la vallée de la Tarentaise.

Il a été créé en décembre 2003 en joignant les domaines de la Plagne et des Arcs /Peisey-Vallandry grâce au téléphérique Vanoise Express, plus grand téléphérique au monde[1], permettant de passer en moins de 4 minutes d’une vallée à l’autre.

Ce domaine relié de 425 km de pistes [2] est composé des stations de la Plagne, Les Arcs, Peisey-Vallandry,Villaroger, Montchavin, Les Coches, Montalbert et Champagny-en-Vanoise.

Paradiski est un domaine skiable et une marque déposée de la Compagnie des Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Accès au domaine[modifier | modifier le code]

Le domaine skiable Paradiski est accessible par la route, le train et l'avion depuis la France (distances depuis Paris 600 km, soit 5 h 30, 200 km de Lyon et de Genève (Suisse)) et l'international.

On accède au domaine par la route, via une voie express, extension de l'A 430, en provenance de la combe de Savoie-Albertville. La voie rapide se termine au niveau de la commune d'Aime, après la ville de Moûtiers, en reprenant la RN 90. Les sorties pour les différentes stations se font au niveau de Moûtiers pour Champagny-en-Vanoise, d'Aime pour accéder aux stations-villages de la Plagne, de Landry pour Peisey-Vallandry et Bourg Saint Maurice pour Les Arcs et la station-village de Villaroger.

Par ailleurs, la gare de Bourg-Saint-Maurice est desservie durant la saison par le TGV, l'Eurostar pour le Royaume-Uni (compter environ 7 h) ou encore le Thalys pour le Nord de l'Europe (9 h depuis Amsterdam et 6 h 25 depuis Bruxelles). Le temps de transport vers les stations est d'environ 30 minutes, par bus, taxi ou encore shuttle. Le village d'Arc 1600 est accessible via le funiculaire Les Arcs' express.

On peut aussi atterrir dans les aéroports internationaux de Lyon-Saint-Exupéry (env. 200 km - 2 h 15) et Genève (env. 200 km - 2 h 30), ainsi que celui de Chambéry - Savoie (env. 115 km - 1 h 30) et de Grenoble (env. 175 km - 2 h)

Histoire[modifier | modifier le code]

Stations et hébergements[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

Les stations[modifier | modifier le code]

Le domaine skiable de Paradiski se répartit sur six communes ou sites stations de sport d'hiver :

Les domaines des Arcs/Peisey-Vallandry et de la Plagne sont reliés, depuis 2003, par le téléphérique Vanoise Express[3].

Hébergements touristiques[modifier | modifier le code]

L'ensemble des stations ou communes du domaine offrent une capacité de 102 035 lits touristiques en 2014[Note 1].

Domaine et gestion[modifier | modifier le code]

  • 70 % du domaine est à plus de 2 000 m et couplé avec un réseau d'enneigeurs (261 hectares de neige de culture) permettant un enneigement de décembre à avril.
  • Le domaine s'étend de 1 200 m à 3 250 m
  • Un domaine skiable de 14 390 hectares
  • 3 sommets à plus de 3 000 m d’altitude
  • 2 glaciers skiables
  • 425 km de pistes de ski alpin : 35 pistes noires, 66 pistes rouges, 124 pistes bleues, 12 pistes vertes
  • 153 km de pistes de fond et ski nordique.
  • 2 snowparks, 3 boardercross, 2 boardergliss, 3 bif airbags, 1 waterslide (Les Arcs/Peisey-Vallandry),1 halfpipe (la Plagne).
  • 4 pistes de luge : La Colorado Park et L'Eldorado Park sur la Plagne; la luge Mille8 et le Rodéo Park sur Les Arcs/Peisey-Vallandry.
  • La station de La Plagne possède une piste de bobsleigh, luge et skeleton de 1 800 m de long, comportant 19 virages, aménagée pour les Jeux olympiques d'hiver de 1992 d'Albertville.
  • 60 % de skieurs français et 40 % de skieurs venus du monde entier.

Voire aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La structure Savoie Mont Blanc, pour ces données statistiques de capacité d'accueil en termes de lits touristiques d'une station ou d'une commune, additionne les établissements marchands, qui appartiennent au secteur de l'hôtellerie, et les hébergements non marchands, qui n'implique donc pas de transaction commerciale comme les résidences secondaires[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Vanoise express », sur http://www.planete-tp.com
  2. Une étude menée par le consultant allemand Christoph Schrahe indique, d'après une analyse des pistes via le logiciel Google Earth, une distance de 378 km. Citée par Jean-Bernard Litzler, « Quelles sont réellement les plus grosses stations de ski au monde? », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Article de Ian Thompson, « New occupants in the commune of Peisey-Nancroix (Savoie), in relation to innovation in resource use (1800-2006) / Nouveaux habitants dans la commune de Persey-Nancroix, Savoie » (p. 544), paru dans Colloque Franco-Britannique de Géographie Rurale, Les étrangers dans les campagnes. Actes du colloque franco-britannique de géographie rurale, Vichy, 18-19 mai 2006, vol. 25, Presses Universitaires Blaise Pascal, coll. « CERAMAC - Centre d'Etudes et de Recherches Appliquées au Massif Central, à la Moyenne Montagne et aux Espaces Fragiles »,‎ , 643 p. (ISBN 978-2-84516-373-7).
  4. « La capacité d'accueil touristique en Savoie-Mont-Blanc », Observatoire, sur le site Savoie-Mont-Blanc - pro.savoie-mont-blanc.com,‎ (consulté le 1 mars 2015) : « Les données détaillées par commune, et par station : nombre de structures, nombre de lits par type d'hébergements (fichier : Détail des capacités 2014, .xlsx) ».