Vanoise Express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vanoise Express
Vue de la traversée de la Vanoise Express
Vue de la traversée de la Vanoise Express
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Domaine skiable Paradiski, Plagne, Peisey-Vallandry, Les Arcs
Coordonnées du départ 45° 32′ 58″ N, 6° 44′ 21″ E
Coordonnées de l'arrivée 45° 33′ 04″ N, 6° 45′ 48″ E
Parcours
Départ 1 650 m
Arrivée 1 548 m
· Dénivelé −64 m
· Longueur 1 824 m
· Vitesse maximale 45 km/h
· Hauteur maximale cabine 380 m
Caractéristiques techniques
Type Téléphérique
Débit 2 000 pers./h
Capacité des cabines 187 personnes
Période de fonctionnement Depuis 2003
Histoire
Construction 2003
Inauguration décembre 2003
Fermeture Hiver 2007-2008
Réouverture décembre 2008

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
localisation

Le Vanoise Express est un ensemble de deux téléphériques indépendants à voie unique parallèles construit par Poma, qui relie depuis en 5 minutes les domaines skiables des Arcs/Peisey-Vallandry et de La Plagne entre Montchavin Les Coches (1 548 m) et Peisey-Vallandry (1 650 m). Chacune des deux cabines à deux niveaux emmène 200 personnes et 1 cabinier, la plus grande capacité du monde pour un téléphérique[1] jusqu'en 2016[2]. Le Vanoise Express atteint 45 km/h et peut transporter 2 000 pers/h.

Projet[modifier | modifier le code]

Le projet du Vanoise Express tire son origine dans le souhait d'une liaison entre les domaines de La Plagne et des Arcs. Un téléphérique horizontal a donc été imaginé pour franchir la vallée qui sépare les deux espaces. L'appareil a été construit en 2003 par la société iséroise Poma avec le bureau d'études Denis Creissels SA. Les gares, en béton armé, ont été dessinées par l'architecte Bernard Taillefer. Elles se distinguent par leurs tours « signal », bornes ancrées dans la montagne qui marquent la présence de l'appareil et se lisent tel un repère pour le skieur. L'ensemble a coûté 16,5 millions d'euros. Les deux domaines désormais réunis forment un unique espace ski dénommé Paradiski, deuxième plus grand domaine skiable relié du monde, après Les Trois Vallées.

La gare du Vanoise Express, côté La Plagne.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Une cabine s'approche de la station

Le Vanoise Express est une remontée mécanique de type double téléphérique monovoie à va-et-vient : chaque voie dispose d'un fonctionnement indépendant de l'autre.

La station motrice (dite G1) est la gare de Plan-Peisey, implantée sur le domaine de Peisey-Vallandry à 1 650 m d'altitude. Chaque voie dispose d'une motorisation de 530 kW. Deux groupes électrogènes de 225 kVA prennent le relais de l'alimentation électrique en cas de défaillance du réseau principal. La station retour (dite G2) est implantée à 1 548 m et est située sur le domaine de La Plagne. Les deux gares sont à une altitude sensiblement égale (64 m de dénivellation) mais l'appareil traverse une vallée sur 1 824 m à 380 m du sol. La traversée de 1 850 m est réalisée en 5 minutes via deux câbles porteurs de 75 mm et un câble tracteur de 45 mm (pour chaque voie). Ce dernier est supporté au niveau du brin retour par deux câbles spécifiques de 42 mm.

Les deux cabines ont été construites par le carrossier italien Lovisolo. Elles accueillent chacune 200 personnes et 1 conducteur répartis sur 2 niveaux. Il s'agissait à sa mise en service de la plus grande capacité de cabine de téléphérique au monde[1], un record détrôné par le téléphérique de la baie de Ha Long, entré en service en 2016[2]. Le chariot ne dispose pas de freins dédiés et la liaison au câble tracteur est de type chapeau de gendarme.

Pannes[modifier | modifier le code]

Le Vanoise Express était hors service pour la saison 2007-2008 à la suite d'anomalies détectées sur les câbles. Ces problèmes sont apparus à l’occasion d’un contrôle périodique de l’appareil, réalisé le 21 novembre 2007. En cause : la rupture de fils Z, c'est-à-dire de la peau extérieure des câbles. Il convient de noter que les câbles de téléphérique ont normalement une durée de vie de 30 à 40 ans. Cette fermeture du Vanoise Express a été lourde de conséquences pour les skieurs de la région, qui ne pouvaient plus opter pour le forfait Paradiski. Les changements de câbles ont été effectués durant l'inter-saison, et le téléphérique a rouvert le 20 décembre 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]