Oudéguéïs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le peuple oudegeï. Pour la langue oudegeïe, voir Oudegeï.
Oudegueïs
Description de cette image, également commentée ci-après

Famille oudegueï au début du XXe siècle

Populations significatives par région
Sibérie (Drapeau de la Russie Russie) 1657 (2002)
Autres
Langues Oudegeï
Ethnies liées Toungouses
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de répartition

Les Oudegeïs sont un peuple indigène du sud-est de la Sibérie près de la Mandchourie.

Ils habitent près du fleuve Amour et de ses affluents, l'Oussouri, l'Anjui et le Sungari dans les régions du Primorje et de Khabarovsk. Ils parlent l'oudegeï, une langue toungouse et leur religion est imprégnée de chamanisme. Leur population est en hausse légère comparée à 1970 où ils n'étaient que 1500. Gwasjugi (de) est l'un de leur plus gros village, il compte environ 200 Oudegeïs pour 251 habitants (2011) ainsi qu'un centre touristique ethnoculturel depuis 2003.

Dans la seconde partie du XIXe siècle, des Oudegeïs partiellement sinisés ont migré vers les confins des provinces du Heilongjiang et du Jilin. Leurs 500 descendants y sont appelés Qiakala et sont considérés officiellement comme des Mandchous.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Valentina Kyalundzyuga (et al.), The Ice Mountain: Udegei Folktales, Udagan Books, Vancouver, 1998, 15 p. (ISBN 9780964771611)
  • (en) James S. Olson (dir.), « Udegei », in An Ethnohistorical dictionary of the Russian and Soviet empires, Greenwood Press, New York, Westport (Conn.), London, 1994, p. 664 (ISBN 0-313-27497-5)
  • (en) Irina Nikolaeva, Elena Perekhvalskaya, and Maria Tolskaya, Udeghe (Udihe) folk tales, Harrassowitz, Wiesbaden, 2002, 192 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]