Langues tchouktches-kamtchadales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Asie image illustrant la Russie image illustrant la Sibérie
image illustrant une langue image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant l’Asie, la Russie, la Sibérie, une langue et la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Langues tchouktches-kamtchadales
Pays Russie
Région Sibérie, Tchoukotka, Kamtchatka
Classification par famille

Les langues tchouktches-kamtchadales ou tchouktchi-kamtchatkiennes ou luorawetlan sont une famille de langues parlées dans le nord-est de la Sibérie et dans la presqu'île du Kamtchatka, dans l'extrême est de la Russie.

Elles font partie de l'ensemble géographique des langues paléo-sibériennes, dont les membres ne sont pas liés généalogiquement les uns aux autres.

Classification interne[modifier | modifier le code]

Au nombre de cinq, les langues tchouktches-kamtchadales sont réparties en 2 branches :

  • la branche septentrionale comprend 4 langues, réparties en 2 groupes :
    • le tchouktche, parlé dans le nord-est de la Sibérie,
    • le groupe koryak-alyutor, constitué par :
      • l'alioutor, parlé dans le nord-est du Kamtchatka ;
      • le koriak, parlé dans le nord du Kamtchatka ;
      • le kerek, parlé dans quelques villages tchouktches ;
  • la branche méridionale est constituée du seul itelmène (ou kamtchadale), parlé dans le sud du Kamtchatka.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]