Aller au contenu

Oudihé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oudihé
Удиэ
Pays Russie
Région Extrême-Orient russe
Nombre de locuteurs 103 (2010)
Classification par famille
Codes de langue
IETF ude
ISO 639-3 ude
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
Linguasphere 44-CAA-da
WALS udh
Glottolog udih1248
État de conservation
Éteinte

EXÉteinte
Menacée

CREn situation critique
SESérieusement en danger
DEEn danger
VUVulnérable
Sûre

NE Non menacée
Langue en situation critique (CR) au sens de l’Atlas des langues en danger dans le monde .

L'oudihé (autres transcriptions : oudégué, oudéguéï, ude, udihe, udekhe, udeghe, udege, udegei[1]...) est une langue de la famille des langues toungouses.

Au recensement soviétique de 1989, 24,3 % des 1902 Oudihés parlaient la langue. En 2010, la proportion était tombée à 6,9 % : 103 Oudihés sur 1496 parlaient la langue.

Dialectes Oudihé et Orotche et Taz langue

Il n’y a pas de système orthographique standardisé[2].

Des manuels scolaires ont été rédigés par E. R. Schneider avec l’Alphabet nordique unifié dans les années 1930 ainsi qu’un dictionnaire et une grammaire du dialect khor en 1936 et une description du dialecte anyui en 1937[2]. Un alphabet cyrillique basé sur l’alphabet latin de Schneider est ensuite utilisé dans quelques ouvrages commes une manuel scolaire de mathématique ou un roman écrit par Džansi Kimonko[3]. Une orthographe basée sur l’alphabet cyrillique a été développée par M. D. Simonov et V. T. Kyalundzyuga dans les année 1980 et a été utilisée dans leur dictionnaire de 1998 ainsi que plusieurs ouvrages de littérature folklorique et des manuels scolaires. Cette orthographe a été adopté officiellement par les autorité de Khabarovsk pour l’oudihé du Nord en 1989[3]. Une autre orthographe cyrillique, principalement basée sur l’orthograhe de Schneider et sur l’orthographe russe, a été développée par Perexvalʹskaja pour le dialecte de Bikin dans le projet « École oudihé » de 1989 à 1993 et a été adopté par l’Associaiton des peuples autochtones de la kraï du Primorié en 1990 ; elle est notamment utilisée dans des manuels scolaires et de la litérature folklorique[3].

L’auteur A. A. Kantchouga a aussi utilisé une orthographe alternative dans ses ouvrages autobiographiques publiés dans les années 2000[4].

Alphabet oudihé (Simonov-Kyalundzyuga)
А а ʻА ʻа А̄ а̄ А̂ а̂ Б б В в Г г Ғ ғ
Д д Ӡ ӡ И и Ӣ ӣ И̂ и̂ Й й К к Л л
М м Н н Њ њ Ң ң (Ӈ ӈ) О о ʻО ʻо О̄ о̄ О̂ о̂
П п Р р С с Т т У у Ӯ ӯ У̂ ŷ Ф ф
Х х Ч ч ь Э э ʻЭ ʻэ Э̄ э̄ Э̂ э̂

Comparaison

[modifier | modifier le code]
Exemple écrit dans différents orthographes[4]
Schneider Omo jәgdig’ә bagdehæni, mam’asaxi-da. Mam’asani gә̄nʒi bisini. Tu bisiti.
Bimi-dә mam’asatigī digaŋkini:
– Bi Sәlәmәgә guniәiwәti isәnәʒәmi, – guŋkini.
Simonov-Kyalundzyuga Омо йэгдэғ’э багдиэ̂ни, мам’асахи-да. Мам’асани гэ̅нʒи бисини. Ту бисити.
Бими-дэ мамас’атиғи̅ диғаңкини:
– Би Сэлэмэгэ гунэивэти исэнэʒэми, – гуңкини.
Perexvalʹskaja Омо йәгдәг’ә багдиәни, мам’асахи-да. Мам’асани гә́нʒи бисини. Ту бисити.
Бими-дә мамас’атигий диаңкини:
– Би Сәләмәгә гунәйwәти исәнәʒәми, – гуңкини.
Kantchouga Омо егдигэ багдиэни, мамасахида. Мамасани гээнди бисини. Ту бисити.
Бимидэ мамасатиги диаңкини:
– Би Сэлэмэгэ гунэивэти исэнэзэми, гуңкини

Les tableaux montrent le système consonantique[5]. et vocalique[6] de l'oudihé.

  Bilabiale Dentale Latérale Palatale Vélaire Glottale
Occlusive sonore b d g ʔ
Occlusive sourde p t k
Fricative sonore h
Fricative sourde (f) s
Affriquée ts
dz
Nasale m n   ŋ  
Liquide r l
Semi-voyelle w j
Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i y u
Moyenne e ø ə o
Ouverte æ   ɑ

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Notice RAMEAU sur la langue et sur le peuple, Bibliothèque nationale de France'.
  2. a et b Perekhvalskaya et Janhunen 2024, p. 328.
  3. a b et c Nikolaeva et Tolskaya 2001, p. 27-28.
  4. a et b Perekhvalskaia 2016, p. 510-512.
  5. Kormouchine 1998, p. 66.
  6. Kormouchine 1998, p. 38.
  • [Kormouchine 1998] (ru) И.В. Кормушин, Удыхейский язык, Moscou, Nauka,‎ (ISBN 5-02-011292-5, présentation en ligne, lire en ligne)
  • [Kyalandzyuga et Simonov 1998] (ru) В.Т. Кялундзюга et М.Д. Симонов, Словарь удэгейского языка: удэгейско-русский-удэгейский (препринт), vol. 1-3, Стеншев, Издан А.Маевичем,‎ 1998-1999
  • (en) Irina A. Nikolaeva et Maria Tolskaya, A grammar of Udihe, Mouton de Gruyter, coll. « Mouton grammar library » (no 22) (ISBN 3-11-016916-9)
  • [Perekhvalskaia 2016] (ru) Е.В. Перехвальская, « Удэгейский язык », dans Язык и общество: Энциклопедия, М., Азбуковник,‎ (lire en ligne), p. 506-513
  • (en) Elena Perekhvalskaya et Juha Janhunen, « Udihe », dans Alexander Vovin, José Andrés Alonso de la Fuente et Juha Janhunen, The Tungusic languages, Routledge, (ISBN 978-1-138-84503-9, DOI 10.4324/9781315728391), p. 326-363

Liens externes

[modifier | modifier le code]