Nina Roberts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roberts.
Nina Roberts
Description de l'image Silhouette-personne.svg.
Nom de naissance Sophie Malnatti
Alias
Nina Roberts, Gina Roberts
Naissance (37 ans)
Villecresnes
Nationalité Drapeau de la France Française
Distinctions
Caractéristiques physiques
Taille 1,65[1]
Poids 50[1]
Yeux Marrons
Cheveux Brune
Signes distinctifs
Tatouages épaule droite
Carrière
Années d’activité 2003 - 2011[1]
Nombre de films + 30 films

Nina Roberts, de son vrai nom Sophie Malnatti, née le [2][réf. insuffisante], à Villecresnes (Val-de-Marne) est une ancienne actrice pornographique française, une chanteuse dans le groupe de musique Pravda et une artiste contemporaine (vidéo, photo, écriture) à forte tendance punk rock.

Elle tire son pseudonyme de sa ressemblance avec l'actrice américaine Julia Roberts[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle rencontre HPG mais commence sa carrière d'actrice avec Jack Wood en faisant trois films amateurs, puis de nouveau elle retourne chez HPG et ensuite Fred Coppula puis Fabien Lafait ainsi que chez Marc Dorcel et tourne dans des films X pendant deux ans. Elle arrête subitement de tourner pour se lancer dans l'écriture.

Salariée de V.Communications à Sedan, de décembre 2003 à janvier 2009.

Elle publie en 2004 son premier livre, J'assume, qui retrace son parcours dans le X. Virginie Despentes en signe la préface.

Elle publie en 2007 Grosse Vache. Elle y trace le portrait d'une jeune fille qui se confronte à la boulimie, puis à l'anorexie, à la cocaïne, au speed, et à l'amour.

Mariée le 5 juin 2007 avec Rash (chanteur du groupe Horresco Referens) elle prépare sa reconversion dans la photographie avec une exposition fin 2007 en collaboration avec Pascal Barin[réf. nécessaire].

Elle revient devant la caméra mais ne participera plus qu'à des scènes lesbiennes. En 2007, elle participera à 3 films pour Fabien Lafait, Marie-Chantale Marie-Salope, La Boulangère et Stagiaires débutantes.

Et en 2008, elle fera une apparition dans une scène avec Melissa Lauren dans le film Casino-No-Limit produit par Video Marc Dorcel (le plus gros budget X français à ce jour).

En juin 2009, comme le rapporte notamment un article sur le site lexpress.fr, Nina Roberts réalise un clip contre le viol, en réponse à celui qui a été diffusé avec Clara Morgane que l'actrice juge comme étant trop édulcoré, et le diffuse largement sur internet.

Elle est également actuellement chanteuse et bassiste du groupe Pop Punk Pravda où elle succède à Sue. Elle officie sous le nom de NIN4 et le groupe se fait désormais appeler Pravda 2.0.

En 2011, elle fait également une apparition dans la parodie X de Hollywoo...HollywooX

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Pretty Nina de Fabien Lafait (2003)
  • Mes meilleurs copines de Yannick Perrin (2003)
  • La totale de Fred Coppula (2004)
  • Chrono sex de Fred Coppula (2004)
  • Katsumi à l'école des sorcières d'Alain Payet (2004)
  • Infirmière de choc de Patrice Cabanel (2004)
  • Clean girls de Fabien Lafait (2004)
  • Tentation... d'une femme mariée de Fred Coppula (2004)
  • Protection très rapprochée d'Hervé Bodilis (2004)
  • Belles comme la vie de Yannick Perrin (2004)
  • Nina, toujours consentante ... de Fabien Lafait (2004)
  • Propriété Privée de Jack Tyler (2005)
  • Pour le meilleur et pour le plaisir de Gilbert Pop (téléfilm érotique) (2005)
  • Vengeance brûlante de Marc Riva (téléfilm érotique) (2005)
  • Les deux sœurs d'Hervé Bodilis (2006)
  • Éloge de la chaire de Jack Tyler (2006)
  • Entre femmes de Fabien Lafait (2006)
  • On ne devrait pas exister de HPG (film traditionnel) (2006)
  • Marie-Chantal, Marie-Salope de Vyper (2007)
  • La Boulangère de Fabien Lafait (2007)
  • Les petites étrangères d'Éric Marchand (2007)
  • Stagiaires débutantes de Fabien Lafait (2008)
  • Casino-No-Limit d'Hervé Bodilis (2008)
  • Hard de Cathy Verney (série TV) (2008)
  • Mademoiselle de Paris (2010)
  • Clip Emptiness Crushes my Soul du groupe Loudblast (réalisation M. Bernadat) (2011)
  • Léa de Bruno Rolland (2011)
  • Pour le meilleur et pour le plaisir de Gilbert Pop (érotique) (2011)
  • Bye bye Blondie de Virginie Despentes (2012) (sous le nom de Sophie Malnatti)
  • La journaliste de Pascal Lucas (2012)
  • Les infidélités de Nina (2014)

Récompense[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • J'assume, éditions Scali, 2004 ;
  • Grosse Vache, éditions Scali, 2007.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]